Nouvelles recettes

Regardez un groupe de chiens paniquer devant les citrons et les limes

Regardez un groupe de chiens paniquer devant les citrons et les limes

Euh oui, on va passer notre matinée à regarder cette super-adorable supercoupe de chiots, merci

Si vous êtes déjà allé à la maternelle pour chiots ou à tout autre type de cours de dressage pour chiens, vous saurez que les chiens détestent particulièrement l'odeur des agrumes. Alors, que se passe-t-il lorsque vous leur donnez une tranche de citron ou de citron vert ? L'hilarité, évidemment.

Cette supercoupe géniale de Tastefully Offensive est exactement ce dont nous avions besoin ce jeudi matin (c'est la fin de la semaine, vous tous), avec beaucoup de chiots adorables qui dansent et paniquent devant de minuscules tranches de citron. C'est incroyable.

Bien sûr, tous les chiens ne sont pas opposés aux agrumes, mais l'odeur est souvent utilisée pour dissuader les chiens de mâcher des objets (comme vos chaussures). Comme Karen B. London le suggère à L'écorce, « Pour voir ce que votre chien ressent à propos de ces fruits, épluchez une orange en désordre de manière à ce que vos mains soient recouvertes du jus collant et placez vos doigts près du nez de votre chien. Si votre chien recule en faisant une grimace, alors vous avez un membre de la majorité qui déteste les agrumes. Si votre chien vous lèche les doigts, alors vous ne le faites pas. " Génie. Ou, voyez simplement s'ils vont manger une tranche de citron.


Actualités technologiques

L'une des meilleures façons d'apprendre aux enfants à faire du vélo est d'utiliser un vélo d'équilibre. La conception sans pédale leur permet de se faufiler, repliant leurs jambes lorsqu'ils se sentent suffisamment à l'aise. Les enfants grandissent vite, . cependant, et ces vélos d'équilibre deviennent bientôt obsolètes - à moins que vous n'en ayez un ! Le Miilo oneBike vous emmène du "Je veux…

Bon vendredi de Murphy !

Cela a été une semaine tellement étrange et longue. Noël semble déjà si lointain, mais c'était juste mardi !

J'ai repris le travail le lendemain de Noël et j'étais le seul au bureau. En fait, j'ai fait beaucoup de travail + nettoyé mon bureau, donc c'était une journée assez productive. Hier et aujourd'hui, c'était juste moi et un collègue au bureau, donc ça a été agréable d'avoir quelques jours faciles avant de commencer à courir dans la nouvelle année !

Je me suis allégé sur le front de la course et j'ai travaillé davantage sur la pré-éducation (fessiers, groupe informatique, squats, etc.), donc rien de majeur à signaler là-bas.

Je vais garder ce post court et doux et le terminer avec des photos de Murphy (duh!) Et de son nouveau jouet préféré qu'il a eu pour Noël. Rendez-vous tous en 2019 !


Joyeux 4 juillet !

J'espère que tout le monde a passé un 4 juillet passionnant et heureux !

Nous nous sommes beaucoup amusés dans mon coin de pays, avec un ami et ses enfants, chez nous. Nous n'avons pas acheté de feux d'artifice cette année, car je suis tellement bon marché et je ne voulais pas dépenser de l'argent pour quelque chose que je brûlerai. Mes chiens paniquent, alors je passe généralement la soirée et le reste de la nuit sous un cocker et un golden retriever, car ils insistent pour grimper sur moi quand les booms commencent. Quoi qu'il en soit, nous avons décidé de prendre l'argent que nous dépenserions normalement pour les feux d'artifice chaque année et de le diviser de trois manières, puis chacun de nous pourrait faire ce que nous voulions avec l'argent "feux d'artifice". Si l'un de nous voulait acheter des feux d'artifice, nous le pouvions. Mais chacun de nous a décidé d'en faire autre chose. Nos amis ont acheté des feux d'artifice et ont décidé de les allumer dans notre quartier. Ce qui était très amusant malgré le fait que nous étions des fous du 4 juillet.


Dimanche 26 novembre 2006

Ce que les postes d'eau et de péage du Costa Rica ont en commun

Dans certaines parties du Costa Rica, en particulier là où nous avons vécu à Escazu et maintenant plus à l'ouest à Ciudad Colon, il y a un grave problème d'eau en été. Ne laissez personne vous le dire, sinon les agents immobiliers seront les premiers à dire : « Non ! Il n'y a pas de problème d'eau ici, d'où avez-vous déjà eu cette idée folle ? » Ils mentent. Quoi qu'il en soit, lorsque nous vivions à Escazu (San Antonio en haut de la montagne, pour être exact), et maintenant à Ciudad Colon, nous étions / sommes sur l'approvisionnement en eau municipal fourni par A y A (qui signifie aqueducs et quelque chose d'autre commençant avec un A). AyA a ce plan brillant pour réduire la consommation d'eau en la coupant simplement pendant les heures de pointe de la journée - nous n'avons donc pas eu d'eau municipale d'environ 8 heures du matin à 3 heures de l'après-midi pendant environ une semaine, y compris aujourd'hui (dimanche ). Cela me semble une idée incroyablement stupide - cela ne fait rien pour apprendre aux gens comment conserver l'eau, cela les empêche simplement de l'utiliser pendant plusieurs heures chaque jour. Ensuite, lorsque l'eau revient, tout le monde fait sa lessive, sa cuisine, sa douche, la vaisselle, la chasse d'eau, etc. etc. En ce moment, au moment où j'écris ces lignes, nous n'avons pas d'eau, mais le gars d'en face arrose sa pelouse exceptionnellement verte. Pourquoi? Parce qu'il a un puits et qu'il n'éprouve apparemment aucun besoin particulier de conserver l'eau. Préservation? Nous n'avons pas besoin de conservation puante!

Comment cela aide-t-il quelque chose, vraiment? Quand je vivais en Californie, en particulier pendant les années de sécheresse des années 90, la compagnie des eaux a distribué de longues listes de moyens de conserver l'eau (qui peut oublier "Si c'est jaune, laissez-le s'adoucir s'il est brun, rincez-le !"), ainsi que l'introduction de tarifs progressifs pour l'utilisation de l'eau. Si vous utilisiez une quantité moyenne d'eau, vous changez un tarif moyen si vous économisez beaucoup, votre facture d'eau baisse vraiment et si vous en consommez trop, votre facture d'eau monte en flèche. Pourquoi ne pas mettre en place un système similaire au Costa Rica ? Je peux m'aventurer à deux suppositions : 1) C'est trop difficile. Un tel système devrait être approuvé par le Congrès, sans aucun doute, puis approuvé par Sala IV, et ainsi de suite jusqu'à l'infini jusqu'à ce que le pays pompe de l'eau de mer dessalée ou de l'eau grise récupérée. 2) Beaucoup de gens n'ont toujours pas de compteur d'eau (pouvez-vous même le croire ?) -- nous n'avons pas de compteur. Nous payons le même tarif (actuellement environ 5 $ par mois) pour utiliser autant d'eau que la ferme voisine. Comment est-ce juste? Je préférerais de loin payer un prix équitable pour l'eau que j'utilise et y avoir accès 100 % du temps. L'article n°2 contribue à la difficulté de réussir l'article n°1. Face à une situation difficile, le gouvernement et les entités gouvernementales du Costa Rica suivront la voie de la facilité, pas nécessairement la meilleure.

Ce que la plupart des gens font, c'est faire installer un grand réservoir d'eau sur leur propriété (nous avons notre propre puits ici, donc nous n'avons pas de réservoir d'eau, mais je ne sais pas comment les gens d'ici vivent uniquement de l'approvisionnement en eau muni ). Lorsqu'il pleut ou qu'AyA ​​décide de rouvrir l'eau, le réservoir se remplit, puis lorsqu'il est sec ou lorsqu'AyA ​​décide de couper l'alimentation en eau, votre eau vient simplement du réservoir. Donc, fondamentalement, personne ne conserve, ils utilisent simplement leur eau "stockée". Ceci, je prédis, reviendra et mordra le Costa Rica dans le cul collectif dans 5 à 10 ans, peut-être même plus tôt, alors que l'approvisionnement en eau potable du monde continue de diminuer.

Une situation similaire peut être trouvée sur les autoroutes du Costa Rica tous les après-midi de la semaine, par exemple, sur l'autoroute de San José à Escazu et Santa Ana. Le péage est de 75 colones pendant la majeure partie de la journée, sauf aux heures de pointe, quand IL N'Y A PAS DE PÉAGE DU TOUT ! Pourquoi? Il y a trop de voitures! Dieu nous en préserve, les gens font la queue au péage, peut-être en contemplant leur dépendance excessive à l'égard des voitures ou pourquoi il y a tant de conducteurs d'une seule voiture encombrant les autoroutes aux heures de pointe en premier lieu. Voici une réflexion : que diriez-vous d'avoir une voie gratuite aux heures de pointe mais ouverte uniquement aux bus ou au covoiturage (voitures transportant deux passagers ou plus) ? Les autres lignes doivent payer des frais supplémentaires, disons un tarif forfaitaire de 100 colones pour tout le monde, de sorte que les opérateurs de péage n'ont pas à faire trop de changements et que les lignes de voitures peuvent se déplacer à un rythme légèrement plus rapide. À l'heure actuelle, les bus partagent les voies avec toutes les autres voitures et camions sur la route, et il n'y a absolument aucune incitation à retirer les voitures de la route. La pollution de l'air dans ce pays, en particulier à San José, est incroyablement mauvaise (pensez à Los Angeles avant le contrôle du smog). C'est dégoutant. Ces idées que j'ai avancées là-bas ne sont pas nouvelles en fait, la Californie les a faites dans certaines parties de l'État la dernière fois que j'y ai conduit. Mais ici au Costa Rica, c'est une autre histoire. Jusqu'à ce que la qualité de l'air soit si mauvaise que le ministère de l'Environnement doive ordonner des jours de « rester à l'intérieur » sera-t-il fait quelque chose contre le nombre ridicule de voitures sur la route, en particulier le grand nombre de conducteurs d'une seule voiture (conduits par des personnes qui font le plus se plaindre du trafic).

J'entendrai certaines personnes dire que je compare des pommes à des oranges, mais je ne pense pas que ce soit le cas. Je compare des idées de bon sens pour la conservation et la réduction de la pollution à la pensée réactionnaire instinctive sans planification préalable suffisante. Pourtant, je sais qu'il n'y a pas un seul politicien qui écoutera, donc cela fait peu de différence à long terme. Soupir.

Noms de groupe inutilisés à 02h00

Ce matin vers 2 heures du matin, alors que j'étais allongé dans mon lit bien éveillé, j'ai commencé, pour une raison encore inconnue, à penser aux noms de groupes que j'avais imaginés dans le passé (un que j'ai même utilisé, brièvement) . Dans Love Monkey (qui, j'espère sincèrement, ne sera jamais diffusé parce que je l'aime tellement), Tom Farrel entend des phrases ou des mots étranges de temps en temps et il se dit : "Hmmm, c'est un bon nom pour un groupe."

Maintenant, vous vous demandez peut-être ce que les noms de groupes inutilisés ont à voir avec le Costa Rica, et en réalité, c'est simplement que j'ai été réveillé au milieu de la nuit par quelqu'un qui jouait de la musique techno assez forte (est-ce que les gens écoutent vraiment encore ça ?) et je n'ai pas pu me rendormir avant 3h00 environ. Lorsque cela se produit, mon esprit commence à dresser des listes de choses diverses et diverses au hasard - donc, des noms de groupes inutilisés. J'ai brièvement envisagé de me lever et d'appeler la police, car les gens ne sont pas censés jouer de la musique aussi fort après 11h00 sans autorisation. Mais j'ai pensé que c'était probablement le bar d'un ami d'esposo en bas de la rue qui jouait de la musique, et comme ses affaires n'ont pas été les meilleures ces derniers temps (quelqu'un a été tué lors d'une bagarre dans un bar il y a environ un mois), j'ai laissé tomber. De plus, décrocher le téléphone aurait signifié sortir du lit. Ha. Non.

Alors, les voici, mes noms de groupes préférés inutilisés :

1. Soupe Belf - Un jour, mon ami Manders et moi étions dans un magasin de bagels à Monterey pour prendre du café et des bagels, et avons remarqué que le jour de la soupe, l'un des "e" dans "Beef" avait été partiellement effacé. et ressemblait à un "l". Nous ne pouvions pas arrêter de rire, d'être stupides comme nous l'étions, de penser à quel point "belf" ressemblait à une variation de "barf". Si nous n'avions pas été végétariens tous les deux, je suis sûr que nous aurions commandé la "soupe de belf" juste pour être encore plus idiote que nous ne l'étions à l'époque, ce qui, je peux vous l'assurer, était assez idiot. La soupe était en fait "belf orge", mais cela ne sonnait pas aussi bien comme un nom de groupe que "belf soup". Voilà, et si vous l'utilisez, n'oubliez pas de vous souvenir de cette histoire fascinante.

2. Le castor de June Cleaver - J'aime le double sens de celui-ci, qui, je pense, parle de lui-même. Un groupe de punk rock, ça vous tente ?

3. Bankshot -- Celui-ci que j'ai utilisé brièvement, quand j'avais un groupe de ska avec mes amis Tracy à la guitare, moi à la basse et Patrick au chant. Nous avons même écrit deux chansons, mais nous n'avons jamais pu trouver un assez bon batteur, puis Tracy a eu un bébé et Patrick a déménagé dans l'Oregon, emportant mon ampli avec lui (tu me dois toujours 500 $ Pat, ne pense pas que je l'ai oublié !) . Bandes. C'est le titre d'une chanson d'Op Ivy (à l'origine interprétée par le grand Tim Armstrong, por supuesto! ), et serait un bon nom pour un autre groupe de ska.

4. Unholy Alliance -- Vous ne vous souvenez peut-être pas d'un groupe appelé Max Q au début des années 90, mais je m'en souviens, car j'ai toujours été un grand fan de Michael Hutchence (en fait, j'ai d'abord été attiré par esposo parce que je pensais qu'il ressemblait à un croisement entre Michael Hutchence et Antonio Banderas). Il a fait ce truc en solo pendant une pause d'INXS – Max Q – et je pensais juste que ce titre de chanson en particulier ressemblait beaucoup à un groupe de goth ou de métal. N'importe quels preneurs? Rayon?

À l'ère d'Internet, ce serait cool si quelqu'un créait un site Web dédié aux noms de groupes inutilisés. Un peu comme une page de noms de bébé - il doit y en avoir des centaines ! Un groupe, c'est un peu comme un bébé, en fait. En attendant, découvrez le grand nom aléatoire pour un générateur de bande. Et arrêtez-vous à The Worst Band Names Ever, ce qui, je pense, est assez drôle.


3. Réduction du stress Courir avec des chiens

Nous l'avons. Stress. Un mot qui s'est ancré dans nos vies. Sors-le. Arrêtez avec le stress. Bien sûr, des choses se passent autour de nous, nous avons des vies bien remplies, des emplois et tout est loin d'être parfait, mais il existe une stratégie simple pour les réduire. Le médicament le plus négligé contre le stress est l'exercice.

Allez courir avec votre chien. Cela fera des merveilles pour votre niveau de stress. Et votre chien sera aussi super content. Raison de plus. Il est facile de sourire, de lâcher prise, de ressentir la paix de la vie autour de vous lorsque vous voyez à quel point une simple course peut être un pur bonheur pour votre chien. Oui, comme je l'ai déjà dit. Il déteint et devient une partie de votre personnalité quotidienne.


Mes nombreuses tantes et oncles merveilleux

En l'honneur de Fête nationale de la tante et de l'oncle (mercredi 26 juillet), quelques souvenirs de mes nombreux oncles et tantes.

(De gauche à droite) J.B., Russell, Johnny, Margie, Eddy, Lena, Tony, Holly, Kinny, Edna, Billy, Ginny

Tout d'abord, le Kingston. Grand-père et grand-mère Kingston ont eu 12 enfants. L'un d'eux était mon père, bien sûr. J'ai eu la chance d'interagir avec tous ses frères et sœurs quand je grandissais, certains plus que d'autres. Ils ont été répartis de Kuttawa et Eddyville, à Louisville et Indianapolis. Au cours des années suivantes, certains sont rentrés à Kuttawa, où j'ai eu la chance de mieux les connaître, même si à l'époque je vivais en Virginie et ne les voyais que lors de visites à la maison. En commençant par les plus anciens, voici quelques souvenirs. Pardonnez-moi si je me trompe sur le rang de naissance, et pardonnez-moi aussi de n'avoir inclus que les membres de la famille "sang". Si j'incluais tous les oncles et tantes par alliance, j'écrirais toujours ceci.

Edna–Le premier des 12 enfants de Kingston, Edna était pour moi un phare pour ce qui était possible. Quand je n'étais qu'un enfant, elle a montré de l'intérêt pour moi, me demandant toujours mes notes et me complimentant chaque fois qu'elle en avait l'occasion. Edna est une personne qui aime voir toute sa famille et ses amis bien faire. Toujours joliment vêtue, maquillage et cheveux intacts, elle mâchait du chewing-gum et faisait des blagues. Edna adore rire. Elle avait l'une des premières Ford Mustang, que nous, les enfants, avons été émerveillées. Quand j'étais encore adolescente, Edna m'a invité à venir à Louisville pour une visite. J'ai fait le trajet en voiture et tout de suite Edna a voulu m'emmener au centre commercial et m'acheter des vêtements. Nous sommes allés dans un magasin, mais nous n'avons pas pu trouver de chemise avec des manches pour s'adapter à mes longs bras dégingandés. Apparemment, Edna n'aimait pas le regard arrogant du vendeur, car elle l'a regardée et a dit: "Nous avons généralement tous ses vêtements sur mesure". Elle me soutenait et ça faisait du bien. L'été suivant, Edna et moi nous sommes entassés dans mon bug VW et sommes allés à Clearwater, en Floride, pour rendre visite à de riches amis qu'elle s'était faits au cours de sa brillante carrière dans l'immobilier. Nous avons passé des jours sur le golfe du Mexique dans leur croiseur. Quel moment fantastique c'était. Nous n'avons jamais eu de mot dur ou de dispute. Sur le chemin du retour à travers la Géorgie, nous nous sommes arrêtés près de Macon à un stand de fruits. Un petit vieux noir coiffé d'un chapeau de paille vendait des pêches. Edna lui a demandé si les pêches étaient cultivées en Géorgie, et je n'oublierai jamais la façon dont il l'a regardée et lui a répondu : "Yassum, ces pêches ici ont été élevées à Gawja, elles ont été cueillies à Gawja, et si vous les achetez" 8217em, ils vont être vendus à Gawja. On en rit encore aujourd'hui. Edna a commencé à m'appeler “Wadie” quand j'étais très jeune, et le fait encore aujourd'hui. Toujours joyeuse, toujours amusante, les bras et les doigts couverts de bijoux, Edna est une sur un million.

J.B.–J.B. Kingston, que grand-mère appelait souvent « Jake », vivait dans une petite ferme en bas de chez nous sur Panther Creek. C'est J.B. qui a pendu une chèvre à une branche un week-end du 4 juillet, lui tranchant la gorge, qui s'écoulait dans un seau en dessous. Ce souvenir, plus un autre de grand-père Kingston et moi-même amenant une vache pour rencontrer le taureau de J.B. sont deux de mes premiers souvenirs (et omniprésents). De mes plus jeunes années, je me souviens de J.B. passant devant notre maison sur le chemin de l'église, qu'ils manquaient rarement. Plus tard dans l'après-midi, nous le rejoignions parfois, lui et sa famille, pour déjeuner chez grand-mère. Toujours rasé et élégamment habillé, les cheveux lissés en arrière et peignés, lui et grand-père parlaient ferme pendant qu'ils mangeaient. Je me souviens de J.B. comme d'un bon père et d'un honnête homme. Il est manqué.

Tony–Tony était un grand gars avec une épaisse chevelure brune et un beau sourire. Je ne l'ai vu qu'en vacances pendant ma jeunesse, puis quand j'étais adolescent, il est retourné à Kuttawa, s'installant dans une petite ferme. Tony m'a semblé être une personne autoritaire, décidée, directe et soucieuse des affaires. Il achetait et vendait des propriétés partout et aimait le faire. Il vivait dans la région d'Orlando quand Edna et moi lui avons rendu visite pendant nos vacances à Clearwater. J'ai été impressionné par sa maison et surtout qu'il avait une piscine. Dans ses dernières années, j'ai vu Tony beaucoup trop rarement. J'ai vécu ici et là, tout comme lui, et nos chemins ne se sont tout simplement pas croisés. Je suis désolé pour ça.

Ginny–Je ne peux pas me souvenir de ma tante Ginny sans me souvenir immédiatement de son rire. Elle était peut-être la plus joyeuse de toutes. Elle aimait presque autant raconter des blagues qu'en entendre une. Ginny était l'un de ces types de « vie de fête ». Vous ne pouviez pas vous empêcher de vous amuser avec elle, mais une personne plus terre-à-terre n'a jamais existé. Elle ne prenait jamais des airs, ne se souciait pas d'être à la mode et croyait en général qu'il fallait se laisser aller. Ginny était le genre de personne qui, quand vous la voyiez arriver dans votre allée, rendait immédiatement votre journée meilleure. Une fois, elle est descendue chez nous et nous avons fait une partie de baseball. Elle était tellement excitée quand elle a reçu un coup et a couru les bases, qui étaient des morceaux de carton qui glissaient dangereusement sous les pieds sur l'herbe. Une autre fois, nous nous sommes tous entassés dans la voiture et sommes allés à Opryland et avons passé un moment glorieux. Je pense que c'est révélateur que je n'ai pas une seule photo de Ginny alors qu'elle n'avait pas le plus grand sourire sur son visage. Quel merveilleux héritage à laisser.

Holly Jane–Holly était peut-être la femme la plus glamour que j'ai connue pendant tout mon enfance. Il est impossible de décrire son apparence sans utiliser des termes tels que “ombre à paupières bleue,” “lame dorée et argentée,” “coiffure bouffante platine,” “bracelets, talons hauts et lunettes de soleil.& #8221 Quand elle est entrée, Hollywood était dans la maison. (Pensez à Jayne Mansfield.) Comme Ginny, Holly aimait couper et passer un bon moment, mais était un peu plus réservée. J'ai toujours aimé les visites des tantes et des oncles de l'Indiana, en particulier Holly. La façon dont elle interagissait avec ses frères et sœurs montrait l'amour et la proximité que la famille avait en grandissant. Il était toujours là avec elle. Pour elle, la famille était si importante.

Gamelle–Billy était trop beau ce que Holly était glamour. Ce n'est que mon opinion, mais l'un ou l'autre aurait pu être dans des films. Billy a eu la chance d'avoir les cheveux, la peau, les yeux, les dents, la structure osseuse, vous l'appelez. J'étais jaloux comme l'enfer de son apparence (je le suis toujours). Billy a également vécu ici, là-bas et partout. Je ne peux pas suivre tous ses mouvements. Comme Tony, il a acheté et vendu des propriétés partout. Dans les premières années, Billy vivait derrière nous à Panther Creek. Puis il a pris la famille et est parti. Les cousins ​​se sont acclimatés à des endroits lointains, de sorte que je ne les vois plus. Mais Billy est de retour dans l'ouest du Kentucky et adore ça. Il est actif. Lui et moi aimons parler jardinage chaque fois que nous nous voyons. (Il est toujours aussi beau. Certains gars ont toute la chance.)

Léna–Lena vivait assez près de nous pour que nous la voyions beaucoup quand je grandissais. Avant de déménager à Panther Creek, nous vivions dans le « vieux » Kuttawa. Je me souviens quand j'avais cinq ans et que Lena me rendait visite à Noël. J'ai cette image mentale vivante d'elle debout dans notre cuisine, avec une bouteille de Pepsi dans une main, une cigarette dans l'autre, riant à gorge déployée. Mon prochain souvenir est sur Panther Creek, moi assis au bord d'un lit de plantes près de chez elle. Lena m'a montré comment retirer doucement les plants de tabac pour ne pas les casser. Puis elle m'a mis sur un setter et s'est assise à côté de moi, me montrant patiemment comment mettre les plantes dans la machine. Un autre farceur qui aimait découper, Lena aimait être sociale. J'aimerais avoir un dollar pour chaque partie qu'elle a jouée dans sa vie. Quand je restais chez maman et papa dans les années 90, elle adorait me rendre visite les froides nuits d'hiver et jouer à des jeux. Pendant l'été, elle s'arrêtait toujours pour admirer mes efforts d'aménagement paysager, sur le chemin pour voir ses petits-enfants. Maman m'a dit quand elle et papa avaient du mal à joindre les deux bouts à Indianapolis, dans les premières années, des fois où Lena était là pour être avec elle et la réconforter. Je n'étais qu'un bébé à l'époque, et je ne m'en souviens pas, mais mes propres souvenirs de Lena suffisent. Un sur un million? Plutôt un sur un milliard.

Tourbillon–Eddy était un autre beau garçon de Kingston. C'était un jeune d'une vingtaine d'années lorsqu'il est resté avec notre famille pendant un certain temps. Puis il a rejoint l'armée et nous ne l'avons pas beaucoup vu pendant des années, même si nous lui avons rendu visite en Caroline du Nord. Je me souviens comment il s'est assis pendant des heures en congé, faisant briller ces bottes noires jusqu'à ce que vous puissiez vous voir en elles. Avec une coupe buzz et un toilettage parfait, il aurait pu être un G.I. garçon affiche. Eddie était un homme stable, peu porté aux extrêmes. Je me souviens qu'il m'aidait à faire mes devoirs au lycée. Une fois, nous nous sommes disputés sur la signification de "bum steer". (Il avait raison, j'avais tort.) Eddie a acheté une toute nouvelle GTO, la plus rouge des rouges avec un intérieur en cuir blanc, des sièges baquets, un levier de vitesses, juste une voiture de rêve. Le jour où il l'a acheté, il m'a dit d'entrer et nous avons fait le tour de la boucle. Quel plaisir. Eddy a déménagé en Caroline du Nord et je lui ai rendu visite une fois en traversant l'État. A part ça, je ne lui ressemblais pas beaucoup avant son décès. J'espère l'avoir remercié de m'avoir aidé dans mes devoirs et pour cette balade en GTO.

Johnny« Quand je pense à Johnny (le jumeau de Margie), ma première pensée est à quel point il aime les enfants. Même aujourd'hui, c'est pratiquement tout ce dont il parle. Chaque fois que je le vois, il veut me dire à quel point il va bien. Quand j'étais petit, Johnny était toujours impatient de m'emmener partout où il allait. Je me souviens qu'il avait une vieille voiture avec des engrenages à bouton-poussoir. Lui et papa sortaient avec une lampe de poche, chassaient des opossums ou quelque chose comme ça. Il faisait nuit noire dehors, mais il a dit : "Viens avec nous, Wade". Nous avons emprunté une vieille route secondaire et nous nous sommes vite retrouvés coincés dans la boue. Johnny a appuyé sur le bouton “reverse”, puis le bouton “drive”, puis la marche arrière, puis la conduite, et s'est balancé d'avant en arrière en essayant de nous sortir de la boue. À la fin, papa a dû sortir et pousser jusqu'à ce que nous soyons sortis de ce trou. Johnny fait partie de ces personnes qui vous connaissent toujours quand il vous voit et veut vous rattraper. Quand je l'imagine, je le vois encore aujourd'hui dans une chemise d'uniforme bleue avec le patch blanc avec son nom dessus, du temps où il travaillait à l'entreprise de pain à Paducah. Je pense à tous ses enfants, Johnny ressemblait le plus à grand-mère.

Margie–Quand j'avais cinq ans, j'ai commencé la première année. Maman était enceinte et sur le point d'accoucher de ma sœur, et Margie est venue habiter avec nous. Elle était encore adolescente. Elle m'a habillé et m'a nourri quand maman n'était pas à la hauteur, et ce premier jour d'école, elle a fait autre chose. J'ai quitté l'école parce qu'il faisait chaud et que je ne pouvais pas atteindre la fontaine d'eau. (Ou c'est ce que j'ai dit.) Je suis rentré à la maison et je suis allé directement dans la cuisine, où nous gardions toujours un pichet d'eau froide. J'étais devant la porte du frigo quand j'ai entendu Margie derrière moi. “Qu'est-ce que tu fais à la maison ! Ne sais-tu pas que toute l'école appelle ici pour te chercher ! Ta maman ne peut pas être bouleversée en ce moment ! Et elle a ramassé un bâton et a changé l'arrière de mes jambes tout le chemin du retour à l'école. Nous en avons ri pendant des années. Lorsque nous avons déménagé à Panther Creek, Margie restait chez grand-mère. Parfois, lorsque je lui rendais visite, elle était assise à sa coiffeuse, maquillage et parfum étalés. Elle avait de beaux cheveux châtain clair et une petite silhouette. Une sorte de jeune Jodie Foster. Et heureusement pour beaucoup d'entre nous, elle a hérité des talents de pâtissière de grand-mère. Mec, oh mec. La plupart de mes tantes (et oncles) sont de bonnes cuisinières, mais Margie n'a jamais rencontré de gâteau ou de tarte qu'elle ne pourrait pas maîtriser. Invariablement, pendant les vacances, si quelqu'un demandait : « Qui a fait ce merveilleux dessert ? », la réponse serait « Margie ». Douce, douce Margie. Elle me manque.

Coquin« Kinny était la plus jeune de la progéniture de grand-mère et vivait toujours à la maison lorsque nous avons emménagé près d'eux sur Panther Creek. Maigre, avec des cheveux blonds, mes premiers souvenirs sont de lui passant devant notre maison sur le tracteur. Il aidait grand-père avec le tabac, le foin, le maïs ou tout ce qui poussait. J'ai déménagé en Virginie en 1978. Quelques années plus tard, j'ai reçu un appel téléphonique de Kinny. Il était devenu chauffeur de camion et était à Roanoke. Est-ce que je le rencontrerais pour le petit-déjeuner ? Il était assis dans un Waffle House à moins d'un mile de moi. Je l'ai rencontré et nous avons pris le petit déjeuner ensemble. Il se peut qu'il se sente seul et qu'il manque à la maison. Je sais que cela signifiait certainement beaucoup pour moi qu'il ait pris le temps d'appeler et de rendre visite, la seule tante ou oncle à le faire. Kinny est un autre des enfants avec un bon sens de l'humour, dont il a toujours la chance.

Et maintenant, pour les frères et sœurs de maman, mon Hammons tantes et oncles :

Maggie Hammons Ausenbaugh avec sa petite soeur, Mary Lou

Maggie–Maggie était l'aînée des enfants de grand-mère Hammons’ (maman était la plus jeune). Une femme profondément spirituelle, Maggie a été pasteur de sa propre église pendant des années. C'est Maggie qui nous a amenés avec elle à visiter des églises dans tout l'ouest du Kentucky et le sud de l'Illinois. Je me souviens avoir rendu visite à Maggie avant qu'elle ne quitte Between the Rivers. Elle a gardé une maison si soignée, avec des murs en pin brillant et de petits bibelots qui ne survivraient jamais à notre ménage tapageur. Après avoir été forcée de quitter BTR, elle s'est installée près du vieux Eddyville, faisant une belle maison dans un creux qui était comme un petit Eden pour moi. D'un côté d'un ruisseau se trouvait sa maison, puis vous pouviez traverser un pont en bois jusqu'à une petite maison à ossature sous de grands arbres d'ombrage. C'était comme sorti d'un conte de fées. Elle avait toujours une sorte d'animal sauvage qu'elle avait sauvé, et il y avait des canards, des poulets ou une ou deux oies, ainsi que d'autres animaux de la ferme. Elle restait assise pendant des heures et aidait son mari à enfiler ses lignes de truite, et pouvait citer l'évangile comme aucune autre. Elle avait un passage biblique prêt pour n'importe quelle situation. Douce, douce, mais fougueuse dans sa rhétorique spirituelle, elle avait tendance à faire des déclarations courtes, coupées et emphatiques lorsqu'elle parlait. Maggie avait aussi une vitalité en elle. Lorsqu'elle a subi un pontage cardiaque, nous lui avons rendu visite dans un hôpital de Nashville. C'était le lendemain de l'opération. Maggie était assise sur son lit d'hôpital et demandait quand elle pouvait rentrer chez elle. Bouillon copieux. Une femme incroyable.

Louie–Pendant toutes les années où je l'ai connu, Louie a vécu avec sa famille à Alton, dans l'Illinois. Ils nous ont rendu visite, nous leur avons rendu visite. Louie était un autre de cette génération qui croyait en un bon toilettage. Les cheveux blond roux de l'homme étaient toujours en place, il était soigneusement rasé et sentait l'eau de Cologne. Ses vêtements étaient propres, repassés et ses chaussures offraient une surprise supplémentaire. Il y avait presque toujours une grosse somme d'argent. Une fois, il nous a rendu visite et a envoyé quelqu'un au magasin pour obtenir quelque chose. J'ai ri quand il a enlevé une chaussure et a extrait une liasse de billets de 100 dollars. (Louie a caché de l'argent dans d'autres endroits. Après sa mort, sa famille a trouvé plusieurs milliers de dollars dans une vieille tondeuse autoportée inutilisable, dans un hangar à l'arrière de leur maison.) C'était toujours un plaisir quand Louie rendait visite parce qu'il conduirait le dernier modèle de voiture. Nous aurions chacun la possibilité de faire un tour dedans et de le vérifier. Il nous demandait toujours, les enfants, de venir passer l'été avec eux à St. Louis. Un an, je l'ai repris, même si je n'y ai passé qu'une semaine. C'était un hôte gentil et généreux. J'étais dans la chambre d'hôpital avec Louie quand il est mort, et c'était une chose difficile.

Dewie« Je ne me souviens pas de Dewie, même si maman a quelques photos de lui. Il s'est noyé en Alabama alors qu'il travaillait sur une péniche en 1956. Certains disent qu'il est tombé, d'autres insistent sur le fait qu'il a été poussé. Nous ne saurons jamais. Je raconte l'histoire de mes grands-mères dans mon livre, donc je ne la raconterai pas ici. Je sais que son décès prématuré a affligé mes grands-parents pour le reste de leur vie.

Willie"Willie, avec ses cheveux roux clairsemés, ses yeux bleus et son sens de l'humour effronté, était peut-être le plus sympathique de tous les frères de maman. Willie était maigre, avec des muscles fouettés à force de couper du bois de chauffage. Et je ne peux pas encore l'imaginer sans manches retroussées dans lesquelles des cigarettes avaient été glissées. Lui, comme moi, était un lecteur vorace. Chaque fois que je lui rendais visite, il avait des piles et des piles de livres de poche (certains d'entre eux risqués) et il me laissait les emprunter. C'est par Willie (ne le dites pas à maman) que j'ai lu pour la première fois sur le sexe réel, même si c'était probablement apprivoisé par rapport aux normes d'aujourd'hui. Il avait une guitare qu'il grattait et jouait, et il était plutôt bon dans ce domaine aussi. Je pourrais écouter pendant des heures. Et quand il ne chantait pas, on pouvait l'entendre siffler quelque part.

George« George était peut-être le plus sensible des frères de maman. Bien que majoritairement optimiste, il pouvait parfois être de mauvaise humeur. Comme Willie, il a également chanté et joué de la guitare, mais il était aussi un artiste autodidacte. Il pouvait s'asseoir et dessiner un cerf ou un lapin pour nous, les enfants, ou tout ce que nous demandions. Il était le meilleur jardinier avec des tomates gigantesques. Je ne comprendrai jamais comment il a fait pousser quelque chose dans ces rochers de Pea Ridge, mais il a fait sortir des courges, des melons et de nombreux autres légumes. Il s'occupait des poulets et avait toujours un chien ou deux autour. J'ai toujours pensé que si George avait reçu une meilleure éducation, il aurait eu beaucoup de succès. Il avait ce genre d'esprit curieux et des intérêts variés.

Willie Hammons tenant Wade Kingston

Bedford–Bedford portait toujours son surnom, “Rabbit.” Rabbit était le frère le plus proche de maman en âge, alors ils ont grandi comme le plus proche. Dans ses dernières années, il lui rendait souvent visite, conduisant une vieille bagnole avec son petit terrier blanc sur le siège à côté de lui. C'était un petit homme qui n'a probablement jamais pesé plus de 120 livres de toute sa vie. Lapin aimait les gens mais préférait vivre seul avec son chien. Il avait un sens de l'humour formidable et pouvait être très drôle. J'imite toujours la façon dont il a dit "merde" lorsqu'il était irrité, ce qui est sorti comme "shee-yut"". Je peux l'entendre le dire pendant que j'écris ceci. Il nous aimait les enfants. I almost never called home what Mom didn’t say “Rabbit was asking about you.” He would even get angry and rail at any perceived slight or hardship we kids had endured. But in his heart, Rabbit was a gentle soul, much-loved by us all and sorely missed.

George Hammons in uniform

What a blessing to have had so many wonderful aunts and uncles. Je les aime tous.

“Rabbit,” Mary Lou and George with kittens


Watch a Bunch of Dogs Freak Out Over Lemons, Limes - Recipes

Post by Rossco » Wed Oct 14, 2009 1:43 am

Re: neighbors cat

Post by BuckNAze » Wed Oct 14, 2009 1:52 am

Re: neighbors cat

Post by Emily » Thu Oct 15, 2009 11:07 pm

Re: neighbors cat

Post by beaglewalkerhunter4 » Thu Oct 15, 2009 11:19 pm

Re: neighbors cat

Post by Tom White » Fri Oct 16, 2009 1:26 am

I used to hunt bear close to town. True story. I once had the hounds tree a bear beside the window of a cabin , the window was open and a couple was in bed. Never did understand what he was saying as I leashed dogs and WENT. Another time had em bay up a bear under a deck of a cabin.People screemin, dogs bayin ,bear runnin at us, bumpin my head on the deck. Finally got em leashed and drug away from there.

P.S. Most of my true stories actually happened.

Re: neighbors cat

Post by Ike » Fri Oct 16, 2009 2:11 am

From time to time I've had cats travel around the cedar fence that surrounds my backyard, even had one tom cat that would lay on top the fence across the yard from the hounds and tease them.

One day I left my little Rodo loose in the backyard and one of those cats came prowling around the outside of the fence, not knowing she was loose. I had gone to town for a minute and returned to hear that little Rowen dog treeing in the neighbor's weeping willow tree. Yea, she must have jumped on a dog house and then leap over the top of that six foot fence and surprised the hell out of that cat, and was high in the tree face barking it when I arrived.

Another time Rowen and Ryan were just pups and a slat was down on the fence. It was early one Sunday morning and I let them off their chains t play in the backyard. I stepped out the back door and could hear them open and leave through the fence. Well they caught the neighbors cat up under the finder of his old Ford pickup truck, and were just going to town on that cat. I ran over there hoping they didn't stretch that thing and have witnesses (like one of the kids) watch the deal go down.

But no one was home and so I tried to gather them up. Well that little Rowen has always been a smart dog and she'd run around the truck and start treeing again. Finally the cat saw daylight between the hounds and popped out running like the devil was after it and climbed on top of a storage shed. Both those hounds were right on it's tail and locked up treeing hard on the cat. Nowdays I load dogs through my garage with the doors shut.

Re: neighbors cat

Post by B-N-Trees » Fri Oct 16, 2009 3:11 am

Last April the wind blew and drifted piles of snow onto my property and it piled pretty deep in some areas. It was a nasty day, the kind of day a fellow should hunker down and keep the fire going. But I had a meeting in town and my wife wanted to go shopping. As we pulled out of the drive I looked over to the dog kennel and committed to her that I was concerned that the snow would drift up in the kennel enough for the dogs to get out. But then I thought even if it did they'd stay curled up in their dog box and be fine. A couple hours later I was in my meeting when I received a call from a number I didn't recognize so I ignored it. Then a few minutes later they called back and again I ignored the call. never know those telemarketers can be persistent. Then a third time they called back, this time I excused myself to take the call. Sure enough it was my neighbor up the road from me. He said I got two of your hounds here with me. I was out feeding my horses when I saw them go hauling past my place. He said at first I dismissed it but then they started treeing on a big cottonwood behind my place. So I went over to see what was going on. When I got over to there I was surprised to see two dogs out on a day like this but they had a big coon in the tree. I pulled them off and put them in the barn for you.

I mentioned that I had a third dog, but he said there were only two and from his description I thought it was my Redbone and Walker who got out. He was good enough to go check the kennel just to rule that out. I left my meeting early and hurried home. On the way he called back and said the other dog was in her box. When I got to his place I put the story together. It turned out it was my English Redtick and Redbone pup who escaped to go hunting without me. Back at the kennel the snow was drifted over six feet of fence and the dog box was blown full of snow. Except for the Walkers hers was turned so it didn't fill full of drifts. I spent an hour shoveling there pen back down to ground level.

A guy has got to be proud of his dogs when they tree the right critters even when your not around. could have been a house cat I'd been fine with that too. Now where they found a coon on a day like that I have no idea. We were at the end of our lion season and we had hunted every snow storm up until that point so they must have felt that since there was snow on the ground that they should go hunt'n. And when they treed they figured I'd I be along soon to shoot it out for them anyway. I can only imagine what they must of thought when a stranger showed up and hauled them to his barn. They were probably bewildered why he didn't even congratulate them or shoot the critter


Dragon Quill

Last book, despite its flaws, actually had one of the more coherent and workable plots I’ve seen. This book is the usual disaster, only worse because it’s a detective story so you’re supposed to have some clue what’s going on before the end.

Let’s just consider the central conceit (okay, first let’s pretend the central conceit isn’t “haha i got to call a woman a swear word! it’s a pun lol.”), which is that there’s werewolf killings but when Harry tries to investigate it there ends up being a giant pileup of all the different types of werewolf by amazing coincidence.

This actually could work if we give a connection between them.

Let’s take the lycanthropes. They’re dumb as-is but we could repurpose them so instead of saying they have rage spirits that are bestial therefore they’re actually beast spirits, they’re just animal-spirit people. We even just learned souls exist, so why not otherkin it up? And as dangerous as they are as individuals, they’re the danger of a wild animal, something unpredictable and anxious and willing to lash out – you know, the kind of thing humans put down for being a danger. They band together because they’re on the same wavelength, and they’re trying to fix or self-medicate or whatever with the shapeshifting – not to wolves, which have the same damn problem, but to dogs, which are not only more stable but capable of reading people. Lycanthrope/weredogs still don’t actually like hanging around humans, but they’re better wired for such complex concepts as “friendly smiles” and “pointing at objects” and “not flipping the fuck out at everything new”. Of course, the difference between a wolf and a really wolfy looking dog is pretty academic when all you have to go on is something with canine teeth ripped people apart, and it’s not like they were turning into tiny yapdogs.

These are the people Harry sees hanging out with Tera, so he doesn’t have the whole “aww theys baby nerds being sillies” nonsense babble and we don’t have the creepy sense that these were originally highschoolers that Harry’s leering at. The fact they don’t attack but disappear (you know, that thing basically any animal not prevented by physical barriers or helpless offspring prefers to do) is the main reason Harry advises against doing anything just yet, he figures it’ll just put them on higher alert and make them harder to find. We’ll keep Harry’s insistence they’re not human but we’ll actually remember that his soulgaze is a you-must-be-this-human-to-ride thing, so Harry can’t get confirmation they weren’t involved, and his speculation that this makes them fair game for magic murder will be contrasted by the fact they later save his stupid ass.

The lycanthropes not being directly involved actually works if you look at it from the viewpoint that they’ve always been there and it’s just no one cared because they actually aren’t that dangerous if left alone. The red herring of it is fair so long as Harry makes a point of noticing they’re not recent arrivals and yet there’s no sign they’ve killed anybody before. He could speculate that maybe the old leader is losing control of his gang, perhaps to the new woman, Tera, and Harry could explain without a sidetrack of frothing MRAing that although pack fighting is rare very old wolves are eventually deposed and newcomers are most likely to do so. Then we just have to add that the werewolf hunt is affecting them so they now have a stake in it, to avoid the other problem of them having no actual tie to the main plot. Also, they’re terribly high-strung and on the margins of society already, so they’re going to be even more unhappy about an unstoppable apex predator on a rampage than everyone else.

The hexenwolves should be the only killer. Look, it’s really unlikely MacFinn has security cameras proving he was in his circle each night. There’s no point in sabotaging the circle and releasing an unstoppable rage monster, especially since this isn’t the Harry Potter only-attacks-humans version so they have no protection against it themselves. It also serves to inform anyone who actually believes in this stuff that he’s being used as a patsy. What are they getting out of it? Just kill a bunch of people and then be all “hey this guy has motive also I hear he’s a werewolf” and you’re done. Better yet, by not releasing him there’s no worry that after he kills people the police will notice the bite marks differ in some way and realize they’re dealing with two different werewolf-style killers. The broken-circle effect is accomplished fine when the police make the mistake of bringing him in – in fact, all the FBI has to do is claim he had motive for it, bring him in, and he’ll wolf out and convict himself. We know the Chicago police seem to have some system of dealing with magic stuff even when they can’t admit it, so this would probably trigger whatever manner of falsifying evidence they normally use while the FBI can continue insisting they don’t even believe in magic so can’t possibly be werewolves. If Harry has to get a warrent out for his arrest, have the guy arrested a day in advance, Harry tries to sneak him out and gets caught but manages to escape alone. Or, since the point seems just to be all OMG MURPHY TENSION, have him try to sneak the guy out but he turns ragewolf and afterward no one’s sure if Harry was trying to stop this or is the one who did it.

Now, a problem is that he turns back to human during the day, so it’d have been possible to bring him back to the circle after the first wolfy demonstration. But supposedly these aren’t movie werewolves, and plenty of historic werecreatures, including the one the author picked here, do not change back during the day but are werewolves for the duration. (Maybe the circle isn’t supposed to keep him in, maybe it’s to protect him from the curse.)He’s an unstoppable wolf monster until the waning moon rises, with the only good news being he’s likely to spend the days hidden asleep rather than rampaging nonstop. (Or maybe he’s an unstoppable wolf monster for good/the foreseeable future, since the original legend has people stuck as a wolf for years.)

We end up with hexenwolves do the killing framing a loup-garou while lycanthrope-dogs freak out and a wolf that turns into a human tries to handle it. None of them are movie werewolves and none of them are proper wolves either. All of them are involved. None are aware of how many of them are involved – FBI know about themselves and the loup-garou, who in this version is the only person they’re trying to frame. Tera, MacFinn, and the lycanthrope-dogs are all aware of each other, but some of the pack disappeared after the killings, and no one’s sure if it was because a couple of them actually did it or if it’s just fear. Marcone, meanwhile, figures it’s just one werewolf because come on, like there’d be a werewolf clusterfuck when there’s never been a single one around before this.

We sadly miss out on the ultra-vanilla college shapeshifters being boring as all fuck, but sometimes that’s the price you have to pay. Instead, perhaps a point could be made that we were directly told regular human shapeshifting really isn’t worth it and that could be an actual clue that the shapeshifters aren’t human and are doing it to get something else out of it.

While we’re here, maybe not have Tera fucking MacFinn? Maybe she’s just involved because this benefits her. Harry could spend the whole book then legitimately suspicious of her motives now that love is off the table, and then at the end Morgan shows up and tells Harry that god damn you idiot, she’s not a Nevernever thing with alien reasoning. she’s just some magic-using animal, that’s a thing, were you not paying attention, no shit a wolf wants a wolf sanctuary.

“But – but she can talk!” Harry whines.

“She shapeshifted herself a human brain, of course she can talk! It’s just like selkies, they’re still just seals!”

(Harry will have earlier compared her to a selkie while explaining those are an example of Nevernever impossible alien monsters that happen to transform, because hey, remember that thing about his education getting cut off early?)

If we’re trying to stick more closely to the plot…urgh.

Okay, so here’s a thought that occurred to me while thinking about why the hell was Kim naked. There’s no given reason because the author just wanted to talk about a sexy corpse. So why?

Harry sees her dead. He tells us that it’s her and about her getting torn up, then he says out loud, “She was naked,” which is the last damn straw for Murphy but his internal narration goes on to be all, It doesn’t actually do anything to make spells better, she knows it doesn’t do anything, it’s just a superstition… He looks around and works out that Kim was trying to get the third circle to catch and it wasn’t working. There’s salt scattered around, herb powder, crystals, etc. She stripes naked as a last ditch attempt rather than running for it, it doesn’t work and she dies. We’re privy to all this but as usual, everyone else isn’t and Harry comes off as a horrible person to them.

Prior to this, Harry fucking told her how to do the circle, with the warning that it was really hard to get the focus right to activate it and made her promise she wouldn’t summon anything without making sure she could activate the circle – maybe even some magic-enforced oath that of course doesn’t trigger because of course she isn’t summoning anything. Unfortunately, the circle wasn’t sabotaged last month. It was just wrecked by our spellwolves to get him to start rampaging (they were supposed to take out Marcone the day before, but only got his bodyguard) and so Kim had no time to test anything.

So what Harry can tell from this is whoever was in the circle originally wanted to be there, because they stuck around while Kim repeatedly tried to get it to work. This isn’t a demon summoning. It must be some transformative effect. And it must be a really nasty one, because Kim didn’t leave to save herself, which means she must have thought it getting out was worse than her dying. There’s no attempt to lock the doors, so Harry guesses that it can break through any non-magical barrier, either as an actual magic ability or because it’s got some sort of Hulk-level power.

We cut the part where Harry already knows it’s all werewolves. He doesn’t think anything of the moon because the idea of moon phase controlling werewolves is a recent thing and he’s out of touch with popular culture. When he sees disembowled people and paw prints, his associations are vampires and fae, and he brushes off werewolves as pretty much not a thing when Murphy mentions it. The hint the FBI are secretly evil isn’t when they encourage him toward the lycanthropes in the hopes of getting him killed in a stupid, stupid plan, it’s when the supposedly anti-magic guys seem oddly supportive of his masterfully written “probably fae assholes, maybe vampires idk there’s a lot of vampires and they’re scary, also demons can look like anything but they’re hard to summon so like, probably not, maybe? if the problem just goes away and also you find some headless guy, it was definitely demons though” report for Murphy.

In Harry’s defense, proper spellwolves, after all, are just transformed people, they wouldn’t have any more inclination toward tearing out someone’s guts with their teeth than anyone else. The FBI, unfortunately, are not tapping into proper devilpact spell powers for transformation, they’re tapping into berserker powers for major transformation which is not supposed to be a thing (and perhaps, like last book done properly, a point would be made about this being a new sort of magic that the old guard isn’t expecting or even aware of). For that matter, traditional spellwolves are supposed to be wizards already, thus why I keep calling them spellwolves, with the human supplying some of the energy, and yet these guys are pure muggle, and that’s why the rage spirit is needed to power this. I would also say that they’re not even properly turning into wolves but the wolfman look, just so Harry can be that much more wrong about his not-like-the-movies bit. Anyway, anyone who knows anything about berserker powers would know to tie it to bears (berserker+predator that chases animals for days doesn’t end well for anybody), and Harry isn’t aware that popular culture has narrowed down shapeshifting to just wolves (because he doesn’t fucking watch TV) so magic newbies like the FBI will default to that.

As such, Harry doesn’t work out this is the werewolf book until Kim, when he remembers that also, cursing people to turn into animals is a thing and sometimes they’re buffed to be unstoppable furry murder. He will then claim to be sorta right on the basis it’s a fae curse but only get partway through his explanation before Murphy cuffs him, oblivious to the fact he sounds like he’s backpeddling to hide his obvious involvement and attempt to mislead the police.

Basically, a lot of the elements of this could work, but they all have to be completely rearranged.

Anyway! We’re now going to transition to doing Unwholly, and its Friday slot will be taken up with Children of the Dragons: Will They Ever Find the +1 Sword of Legend. because I just read this and I’m doing Unwholly, we’re doing funtime fantasy garbage you Dresden-voting bastards and you’re going to like it.

But first……….JANUARY COMES. And so it shall be pokemon times. This month will finish off with non-me/sockpuppet because all is me posts, then it’s reviewing and author explanations/frothing madness to welcome in the new year.


Wednesday, November 26, 2008

HAPPY THANKSGIVING.


Well I hope everyone has a wonderful Thanksgiving tomorrow! I'll be feasting with my awesome family. I can't wait. I don't see everyone often enough!
The layout above is from the November Creating Keepsakes. Je l'aime. The title letters are embossed with a mixture of black and cinnamon spice. They smell just like autumn! Brodey's cute face will also be in the April Creating Keepsakes. Got that email yesterday!
Well I'm off to clean house! I can't stand to leave if my house isn't in order!
Happy Thanksgiving.
LUV APRIL

Dicking Bimbos Since March 2009

SUNDAY, OCT. 20
Tampa Bay at Atlanta 1:00 pm FOX Georgia Dome
Chicago at Washington 1:00 pm FOX FedEx Field
Dallas at Philadelphia 1:00 pm FOX Lincoln Financial Field
New England at N.Y. Jets 1:00 pm CBS MetLife Stadium
Buffalo at Miami 1:00 pm CBS Sun Life Stadium
St. Louis at Carolina 1:00 pm FOX Bank of America Stadium
Cincinnati at Detroit 1:00 pm CBS Ford Field
San Diego at Jax 1:00 pm CBS EverBank Field
San Francisco at Tenn 4:05 pm FOX LP Field
Houston at Kansas City 4:25 pm CBS Arrowhead Stadium
Baltimore at Pittsburgh 4:25 pm CBS Heinz Field
Cleveland at Green Bay 4:25 pm CBS Lambeau Field
Denver at Indianapolis 8:30 pm NBC Lucas Oil Stadium

MONDAY, OCT. 21
Minnesota at N.Y. Giants 8:40 pm ESPN MetLife Stadium

Looks like it’s just you and me this morning, Cyn. Wanna sit on the couch in our jammies and eat bacon while watching old RoadRunner and Bugs Bunny cartoons?

In your honor, I am donating platelets today.

I hope like hell a Democrat gets them. Maybe it will help improve their brain function.

But mostly because I’m sure it would piss them off if they knew their life was saved by a greedy, selfish, evil conservative.

I’ll leave you and XBrad to your, um, celebration…

Wiser’s story about the large ballet instructor on the last thread reminded me of the funniest radio call I ever heard.

We had just landed, trying to taxi to the gate at O’Hare. It was a nightmare, storms on the east coast had closed most of the airports and there was a carpload of planes that were off the gates and had nowhere to go.

The Ground controller said: ‘Listen up guys, this whole thing is like a big fat lady ballet: Everyone keep moving, take it slow and look out for each other. We’re going to get through this.’

At the time United offered a feature called ‘channel 9’, where passengers could listen in to ATC communications. The fact that we were laughing at the same time as the passengers really weirded out the FA’s.

Happy 21st birthday Cyn!
Now you will be able to drink……………legally.

So you’re saying Cyn can’t spell?

Beat the chirruns extra today to celebrate.

Probably getting the birthday sex out of the way before football starts.

Was out making cynnamon rolls with cream cheese icing.

There’s football on today? Baseball season continues on Wednesday.

Poor Prince went for the interference call. He chose poorly

These Cynrolls are a work-in-progress but damn they’re good. Making them with Bisquick and Spenda so a bunch fewer carbs, but still a bit dry in the convect-microwave.

God the Cowgirls look awful in Philly

I flipped on NE at NYJ a few minutes ago and saw Jets ahead, and thought, “End times here already”?

>>>God the Cowgirls look awful in Philly

Super. So basically all of the teams I root for are sucking hind tit.

I think I’ll make some of those with the leftover sourdough starter, cyn.

C'est tout. I need to add lard to the Cynrolls!! Thanks, Scott!

Ooooo weee niiice – thanks, TiF!

Yup, still less painful than watching the Jags.

To answer your question from yesterday, BC, my Axeman is Type 1, diagnosed about 14 months ago.

To answer your question from yesterday, BC, my Axeman is Type 1, diagnosed about 14 months ago.

So still pretty new to it. How’s he doing? They put him on a pump?

He’s doing well, thank you A1C was 6.1 yesterday. No major incidents so far *knocks on wood*.

He wasn’t quite ready, taking it all in I think, so we’re just now looking at a pump. He’ll be 13 in Feb.

Speaking of birthdays, when’s yours so I can add you to the Bday Tab. July, right?

He’s doing well, thank you A1C was 6.1 yesterday. No major incidents so far *knocks on wood*.
He wasn’t quite ready, taking it all in I think, so we’re just now looking at a pump. He’ll be 13 in Feb.

Wow. That’s incredibly low. Good for him.

The incidents will happen, there’s no avoiding it. The best thing to do is prepare yourself for them. It’s hard. Over the last 27 years there have been so many times where I look back and go, “The signs were there, why didn’t I see it?”

I’ve avoided anything catastrophic like passing out from a low. I’ve had a couple really bad highs due to illness.

I think the hardest part to try and explain to people is that it isn’t a science. Trying to balance blood sugar, meals, activity, insulin, etc is like walking a high wire with no net.

Speaking of birthdays, when’s yours so I can add you to the Bday Tab. July, right?

Afraid to ask how you know that. But yes ma’am, July 15th.

Over the last 27 years there have been so many times where I look back and go, “The signs were there, why didn’t I see it?”

Meh – hindsight is always 20/20.

As much as that type of diagnosis sucks, though, sometimes it’s a relief to finally have an “answer” for everything that came before.

Cyn my first college roomie was a type one kid. He had an emergency sugar stash.. OJ, Snickers. Coached me on how to help him if shit went haywire but I never had to do it.

Meh – hindsight is always 20/20.

Yeah, part of it is the nature of the disease. Confusion is absolutely caused by low blood sugar. My old endo described it as someone pinching off the gas line in a car, things are gonna start faltering and stuttering and not working.

I have weird ones. Sometimes my lips or tongue feel kind of numb. Once I had double vision. That shit was freaky.

I’ve had a couple really bad highs due to illness.

We’ve only hit the 400s once (other than when he was first diagnosed), and that was a tad scary, but no catastrophic for us either. Encore.

Trying to balance blood sugar, meals, activity, insulin, etc is like walking a high wire with no net.

Ain’t that the truth. Some days, it’s like a freaking crap shoot.

>>Afraid to ask how you know that.

She can look into a man’s soul, BCock.
Once she looked into the devil’s soul. He hid in a closet for a week.

You birfday is IN THE TAB.

Dave, we’ve had the Axeman carry what I call a go-bag (mini sling bag) since the first day home from the hospital: his testing shit, the emergency Glucagon shot, a box of apple juice, mini-Slim Jims, and a crapton of Smarties.

This new pump dealie that his endo-doc has suggested is brand spanking new with continuous testing. He never tests enough for my satisfaction/peace of mind, but hey… he’s 12 and a boy, so there you go.

BC, have they screened you for Celiac Disease? It appears to occur in a statistically significant number of people with Type I Diabetes (http://is.gd/9MZ1vb, http://is.gd/vWfuEQ) don’t know if it’s a standard test now or not.

We’ve only hit the 400s once (other than when he was first diagnosed), and that was a tad scary, but no catastrophic for us either. Encore.

My worst was two years ago. I got a stomach bug. Hit me hard and fast. I didn’t realize my blood sugar was climbing. I was just puking and puking. Finally let the wife take me to the hospital. I walk in, sit down, go through the whole triage thing, walk back to my room, talking to nurses, etc. They start checking vitals and blood sugar. And all of the sudden people are freaking out. Now there’s like 3 nurses and a doc in my room.

Doc starts questioning me, “How did you get here?”

“No, how did you get to this room?”

*getting pissed* “I got out of the car and walked in. Why?”

“Because your blood sugar is 700 and your BP is 60/20. You’re currently at extremely high risk for a stroke, a heart attack, seizure and/or coma.”

MOM. TUSHAR IS REVEALING ALL MY SECRETS AGAIN.

God the weather here is friggin gorgeous.

TiFW, I have no idea if I was tested at some point when I was a kid. But def not as an adult. I don’t have any of the symptoms they’re talking about, so I think I’m good.

*hugs the everlovin stuffin out of Cyn*

you’re on this shit. Good job. I have a good friend who’s 56, had it diagnosed when he was 11. He manages the thing just fine.

“Because your blood sugar is 700 and your BP is 60/20. You’re currently at extremely high risk for a stroke, a heart attack, seizure and/or coma.”

A bunco friend of ours was doing routine check at the VA he’s been T1 for a long time now. He did the fasting blood test, got looked over and left. They called him about 20 minutes later and asked if he was okay, how he felt, and how he got home (he’d driven himself to and from the VA).

His blood sugar was 34. HA!

He never tests enough for my satisfaction/peace of mind, but hey… he’s 12 and a boy, so there you go.

BC, they’re checking your blood for the Celiac, and your thyroid too. I just found that out yesterday during the doc visit.

Ouais. It’s weird Cyn. There have been times where I’ve felt awful and thought “Damn, how low is it?” Check and it’s in the 60s. Then there have been times where I’m thinking, “Ok, need to grab something to eat here shortly, but no worries.” And it’ll be in the 40s. Damn annoying.

I will tell you this Cyn, and I didn’t know this until recently, he can show signs of a low without it actually being low.

If, for some reason, he has a sudden drop in bs, he can still show symptoms.

Like say his bs is 150 and he suddenly drops to 90, it can be like dropping from 115 to 55.

They’re pretty sure that’s what happened when I got the double vision. Cause the bs was 80 when they checked it.

*hugs Dave back cops an assfeel*

I don’t have any of the symptoms they’re talking about, so I think I’m good.

The reason that 97% of people who have CD don’t know that they have it?
Because only 3% of people with CD have the “typical” symptoms…..

You birfday is IN THE TAB.

Ha! Thanks Cyn. Guess that makes me like official and shit.

BC, they’re checking your blood for the Celiac, and your thyroid too. I just found that out yesterday during the doc visit.

He doesn’t feel the lows like he used to, at all, which is why I’d like him to test more frequently, but again: boy. I factor his lunch so he runs high at school and that’s worked well since he doesn’t like to test or snack in front of the other kids.

It’s cray-cray: that little bit of walking around and brain use at school makes such a difference. Over fall break when he lazed around, his numbers were through the roof.

Guess that makes me like official and shit.

The foliage is spectacular this year.

Zowwwwieeee – thanks Beasnnsses! I think I even have some zipties to keep him in that tub.

Axeman is lucky to have you for his Mom ♥♥♥

Ouais. Makes no sense sometimes Cyn. If he doesn’t have one already, find a good nutritionist. Especially when he’s ready to head off to college.

I met with mine about halfway through freshman year. She goes “Ok, let’s talk about drinking.”

“Look, I don’t care about any of the legality of it and all that crap. My job is to make sure you understand how what you eat or drink affects you as a diabetic. Ok? So, let’s talk about drinking and diabetes.”

Like say his bs is 150 and he suddenly drops to 90, it can be like dropping from 115 to 55.

The meters – you gotta factor anywhere from 10-15% off. He’s been at 100 but felt low, so I tell him to eat. No matter what, just eat it’s not going to blow the curve all that much and better safe than sorry.

He actually THREW a spelling bee that he was in representing his class because he didn’t have time to test. Little stinker. That’s when we went to the “screw it–just eat” mantra.

*pushes Scott into a giant pile of leaves and gives him “The Leaf Bagger”*

Beasn – that pic was on my “short list” (along with an oh-so-modest shot of Mark Harmon)……

*winks, does finger-gun-pointy thing*


Funny you should mention a nutritionist… he asked last night what a good A1C number was I tried to reassure him that his doc said his was fine, but he insisted, so I said something in the 5s was probably excellent. He wants to aim for this now! *does a mom fist pump*

Do you have a pump, Brent?

5’s are non diabetic range. That would be insanely good. 6’s is excellent. I’ve been upper 6’s for a couple years now and my doc is pleased.

No, I don’t. Pumps started to become commercially available, and popular, about the time I went to college. I had a couple docs that pushed for me to get one. I was very active. (Baseball scholarship in college) I was concerned about the practicality of having one with that level of physical activity. I said over and over that I would consider it if they found someone of a similar age and activity level for me to talk to.

I currently take injections at meal times to cover what I eat and I take an injection of a long lasting type of insulin every night.

I figure, it’s working, why screw with it.

Oh, and Cyn? My worst A1c’s were age 13-16. Puberty is a bitch on blood sugars. Hormones flying all over the place have a huge impact. Just ride it out as best you can and then things will settle back down.

Novolog and Levemir for him too.

He’s not an athletic kid so I think the pump has some good potential for him. I’ve talked with several folks on it one loved it and has had it for years, the other not so much. It’s worth a shot anyways.

Good to know on the puberty – I had suspected we’d see some fluctuations and I’m starting to see a bit now, but nothing major.

*crosses fingers he stays in honeymoon period through puberty*

Who am I kidding – I’ll probably have to kill him with all those hormones. Heh, his brother already has one foot in the grave.


Voir la vidéo: SUPER JUNIOR THE GAYEST GROUP IN KPOP. KINGS OF BROMANCE (Décembre 2021).