Nouvelles recettes

Le règlement sur la sécurité alimentaire le plus important en 70 ans a été retardé

Le règlement sur la sécurité alimentaire le plus important en 70 ans a été retardé

Il faut plus d'un an pour que le nouveau règlement sur la sécurité alimentaire soit approuvé, ce qui frustre de nombreux

Chaque année, 48 millions d'Américains sont frappés par une maladie d'origine alimentaire souvent causée par la contamination et la mauvaise manipulation des aliments. Le président Obama s'est battu pour améliorer la sécurité et la propreté de l'approvisionnement alimentaire du pays en signant la Food Safety Modernization Act (FSMA) l'année dernière. Bien que cette loi ait reçu un soutien incroyable de la part des entreprises de production alimentaire, des groupes de santé des consommateurs et du gouvernement, elle n'a pas encore été pleinement approuvée. À ce jour, la santé de l'Amérique est toujours en danger.

L'intention de la FSMA est de cibler les aliments à la source et de tenir les fournisseurs d'aliments responsables de la distribution d'aliments propres et sûrs dans le cadre de réglementations plus strictes. Il permettra à la Food and Drug Administration d'embaucher plus d'inspecteurs de la sécurité alimentaire et d'émettre des rappels obligatoires.

Le Bureau de la gestion et du budget est chargé de s'assurer que la nouvelle loi est conforme aux politiques de l'administration et de lui donner l'approbation finale avant de prendre des mesures. Mais il est sur le bureau de l'OMB depuis sept mois maintenant, et la date d'approbation est imprévue.

USA Today cite trois règles très importantes qui attendent d'être approuvées.

L'une de ces règles traite des normes de sécurité pour les sources de contamination, y compris l'eau d'irrigation, le fumier, l'hygiène des travailleurs et la faune. Une autre règle exige que les fournisseurs étrangers se soumettent à des programmes de vérification de la salubrité des aliments pour s'assurer que seuls des aliments salubres entrent dans le pays. La troisième règle la plus importante exige que les entreprises alimentaires aient un plan spécifique pour identifier et éliminer les sources de contamination.

Les politiciens et les groupes de sécurité alimentaire sont indignés par le retard de l'approbation et poussent Obama à publier les règles. Beaucoup sont frustrés et confus au sujet du processus d'approbation extrêmement long. Mais selon un porte-parole de l'OMB, l'approbation a été retardée car ils reconnaissent la grande importance de ce règlement. Ils veulent qu'une loi de cette gravité et de cette complexité soit sans faille.


Régulation

Aux États-Unis, les aliments pour animaux de compagnie sont parmi les produits alimentaires les plus réglementés de tous et doivent répondre aux exigences fédérales et étatiques. La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis réglemente à la fois les produits alimentaires finis pour animaux de compagnie (y compris les friandises et les produits à mâcher) et leurs ingrédients. Presque tous les États exigent également que les produits qui y sont vendus soient enregistrés et que leurs étiquettes respectent des exigences strictes concernant les noms de produits et les ingrédients. Un ingrédient ne peut pas être utilisé dans les aliments pour animaux de compagnie tant qu'il n'a pas été accepté par la FDA et adopté par l'Association of American Feed Officials (AAFCO), l'organisation des responsables de la réglementation des États qui élabore des modèles de projets de loi et de réglementation pour les aliments pour animaux de compagnie que les États peuvent adopter dans leurs lois et règlements de l'État.

Ingrédients utilisés dans les aliments pour animaux de compagnie

Un ingrédient doit répondre aux critères clés nécessaires pour être considéré comme acceptable pour une utilisation dans une recette d'aliments pour animaux de compagnie. Il existe quatre façons pour qu'un ingrédient soit acceptable pour une utilisation :

Les ingrédients peuvent être approuvés par le comité de définition des ingrédients de l'AAFCO pour être répertoriés dans leur publication officielle.

Un ingrédient peut avoir suivi le processus pour recevoir une pétition sur les additifs alimentaires de la FDA qui serait répertoriée sur le site Web de la FDA.

Également sur le site Web de la FDA, il existe une liste d'ingrédients qui sont généralement reconnus comme sûrs (GRAS). Des processus existent pour que les entreprises s'auto-affirment GRAS.

De plus, les ingrédients qui étaient utilisés avant 1958 et qui n'ont causé aucun problème sont considérés comme sûrs et légaux.

Règlement fédéral

La Loi sur la modernisation de la sécurité sanitaire des aliments

En ce qui concerne la réglementation fédérale, les fabricants d'aliments pour animaux de compagnie et leurs fournisseurs ont toujours été tenus de commercialiser des produits sûrs en vertu de la Food Drug and Cosmetic Act (FD&CA) de 1938, qui réglemente à la fois l'alimentation humaine et animale. À cet égard, les membres de PFI ont adopté de bonnes pratiques de fabrication il y a des décennies.

L'adoption de la Food Safety Modernization Act (FSMA) en 2011, qui modifie la FD&CA et constitue la mise à jour la plus complète de la réglementation américaine en matière de sécurité alimentaire depuis plus de 70 ans, a créé de nouvelles exigences et des normes de sécurité des produits obligatoires pour pratiquement tous les aliments et Fabricants américains d'aliments pour animaux de compagnie. L'objectif de la loi pour l'alimentation humaine et animale est la prévention des maladies, plutôt que de réagir et de corriger les problèmes qui surviennent. La loi confère également à la FDA le pouvoir de procéder à des inspections des installations afin de vérifier la conformité à la FSMA et de s'assurer que les aliments importés répondent aux normes de sécurité alimentaire des États-Unis.

À quelques exceptions près, tout comme pour l'alimentation humaine, la FSMA exige que les fabricants d'aliments pour animaux de compagnie :

  • Mettre en œuvre les bonnes pratiques de fabrication (BPF) actuelles qui incluent des exigences pour les employés, la conception des installations, l'entretien et la maintenance des équipements
  • Identifier et évaluer les dangers (biologiques, chimiques ou physiques) qui peuvent être associés aux aliments qu'ils fabriquent, et mettre en place des procédures (« contrôles préventifs ») qui traitent ces dangers
  • Élaborer et mettre en œuvre un plan de sécurité alimentaire détaillant les mesures qu'ils prennent pour assurer la sécurité des produits, de l'approvisionnement des ingrédients à la réalisation d'un rappel de produit si nécessaire
  • Se conformer aux exigences de la FSMA concernant les fournisseurs étrangers et le transport sanitaire pour les aliments finis, les friandises et les ingrédients pour animaux de compagnie.

Cliquez ici pour plus d'informations sur les exigences de la FSMA relatives aux aliments pour animaux de compagnie.

PFI a travaillé de l'élaboration des règles à la mise en œuvre pour s'assurer que nos membres sont bien conscients de leurs obligations FSMA. Nos efforts se poursuivront tout au long de la phase de conformité et d'application, et PFI continue d'impliquer ses membres, les régulateurs fédéraux et étatiques et d'autres parties prenantes pour s'assurer que les attentes de la FSMA sont clairement comprises par les fabricants d'aliments et de friandises pour animaux de compagnie, ainsi que par les responsables de la FDA et des États. assurer la conformité et la surveillance de la FSMA.

Réglementation de l'État

La plupart des États réglementent les produits alimentaires pour animaux de compagnie en vertu de leurs lois sur l'alimentation animale. Un moyen simple pour les États de maintenir à jour leurs lois sur les aliments pour animaux est d'adopter les projets de loi et les règlements modèles de l'Association of American Feed Control Officials (AAFCO) mentionnés ci-dessus, qui définissent, par exemple, les cGMP, les définitions des ingrédients et les exigences pour les étiquettes et les produits des aliments pour animaux de compagnie. réclamations.

Les exigences des États pour ceux qui suivent les modèles de l'AAFCO comprennent :

  • Enregistrement de chaque produit alimentaire pour animaux de compagnie avant qu'il ne puisse être vendu dans l'état. Cela permet aux régulateurs de savoir quels produits sont vendus et où sont vendus dans leur état respectif des informations importantes à avoir à portée de main en cas de rappel.
  • Examen et approbation de l'étiquette du produit. Les fabricants doivent soumettre pour examen et acceptation par les organismes de réglementation de l'État une étiquette de produit pour chaque aliment ou friandise pour animaux de compagnie qu'ils souhaitent vendre dans l'État. L'examen de l'étiquette du produit comprend :
    • Examen du format de l'étiquette pour s'assurer que les informations requises sont présentes, par exemple., le nom de la marque, l'espèce prévue, la quantité de produit, l'AG (voir les détails ci-dessous), la déclaration des ingrédients, la déclaration d'adéquation nutritionnelle (également ci-dessous) et les instructions d'alimentation. Bon nombre de ces informations ont des exigences linguistiques spécifiques à l'État.
    • Examinez les ingrédients autorisés - ingrédients approuvés par l'AAFCO ou le GRAS - par le biais de la FDA ou de l'auto-affirmation ou des ingrédients qui ont reçu une pétition sur les additifs alimentaires (FAP).
    • Une analyse garantie (AG) de niveaux spécifiques mesurables - généralement un minimum et un maximum pour : protéines brutes, matières grasses brutes, fibres brutes, humidité, cendres et autres suppléments minéraux.
    • Une déclaration d'adéquation nutritionnelle (c'est à dire. complet et équilibré). Seuls les produits qui fournissent une nutrition totale peuvent être étiquetés comme tels. Les fabricants peuvent être invités à justifier cette déclaration en fournissant une comparaison avec les profils nutritionnels.
    • Fourniture de contenu calorique.
    • Assurance que l'utilisation de certains termes n'est pas trompeuse (par exemple, « léger, maigre, faible en gras » ou comparaisons entre les produits sur le marché). Il existe des règlements qui définissent ces termes.
    • Nom et adresse du fabricant/distributeur.
    • Examen des allégations de produits. Il existe des directives en place qui doivent être suivies pour faire des allégations sur les produits telles que : formule antitartre ou « naturel ».

    Les États peuvent également adopter les cGMP de l'AAFCO. Celles-ci sont en place depuis un certain temps et l'AAFCO est actuellement en train d'adopter le cGMPS fédéral requis en vertu de la FSMA. L'AAFCO fournit également un langage qui permet aux États d'adopter les règlements de la FSMA dans leur intégralité.

    Les régulateurs des États inspectent également régulièrement les installations de fabrication d'aliments pour animaux de compagnie pour vérifier que les BPF de l'État sont respectées, qu'une documentation appropriée est en place et qu'un plan de sécurité alimentaire est rédigé et suivi.

    Les régulateurs fédéraux et étatiques (au nom de la FDA) inspectent désormais les installations pour vérifier leur conformité aux exigences de la FSMA.


    Régulation

    Aux États-Unis, les aliments pour animaux de compagnie sont parmi les produits alimentaires les plus réglementés de tous et doivent répondre aux exigences fédérales et étatiques. La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis réglemente à la fois les produits alimentaires finis pour animaux de compagnie (y compris les friandises et les produits à mâcher) et leurs ingrédients. Presque tous les États exigent également que les produits qui y sont vendus soient enregistrés et que leurs étiquettes respectent des exigences strictes concernant les noms de produits et les ingrédients. Un ingrédient ne peut pas être utilisé dans les aliments pour animaux de compagnie tant qu'il n'a pas été accepté par la FDA et adopté par l'Association of American Feed Officials (AAFCO), l'organisation des responsables de la réglementation des États qui élabore des projets de loi et des réglementations modèles pour les aliments pour animaux de compagnie que les États peuvent adopter dans leurs lois et règlements de l'État.

    Ingrédients utilisés dans les aliments pour animaux de compagnie

    Un ingrédient doit répondre aux critères clés nécessaires pour être considéré comme acceptable pour une utilisation dans une recette d'aliments pour animaux de compagnie. Il y a quatre façons pour qu'un ingrédient soit acceptable pour une utilisation :

    Les ingrédients peuvent être approuvés par le comité de définition des ingrédients de l'AAFCO pour être répertoriés dans leur publication officielle.

    Un ingrédient peut avoir suivi le processus pour recevoir une pétition sur les additifs alimentaires de la FDA qui serait répertoriée sur le site Web de la FDA.

    Également sur le site Web de la FDA, il existe une liste d'ingrédients qui sont généralement reconnus comme sûrs (GRAS). Des processus existent pour que les entreprises s'auto-affirment GRAS.

    De plus, les ingrédients qui étaient utilisés avant 1958 et qui n'ont causé aucun problème sont considérés comme sûrs et légaux.

    Règlement fédéral

    La Loi sur la modernisation de la sécurité sanitaire des aliments

    En ce qui concerne la réglementation fédérale, les fabricants d'aliments pour animaux de compagnie et leurs fournisseurs ont toujours été tenus de commercialiser des produits sûrs en vertu de la Food Drug and Cosmetic Act (FD&CA) de 1938, qui réglemente à la fois l'alimentation humaine et animale. À cet égard, les membres de PFI ont adopté de bonnes pratiques de fabrication il y a des décennies.

    L'adoption de la Food Safety Modernization Act (FSMA) en 2011, qui modifie la FD&CA et constitue la mise à jour la plus complète de la réglementation américaine en matière de sécurité alimentaire depuis plus de 70 ans, a créé de nouvelles exigences et des normes de sécurité des produits obligatoires pour pratiquement tous les aliments et fabricants américains d'aliments pour animaux de compagnie. La loi met l'accent sur la prévention des maladies plutôt que sur la réaction et la correction des problèmes qui surviennent. La loi confère également à la FDA le pouvoir de procéder à des inspections des installations afin de vérifier la conformité à la FSMA et de s'assurer que les aliments importés répondent aux normes de sécurité alimentaire des États-Unis.

    À quelques exceptions près, tout comme pour l'alimentation humaine, la FSMA exige que les fabricants d'aliments pour animaux de compagnie :

    • Mettre en œuvre les bonnes pratiques de fabrication (BPF) actuelles qui incluent des exigences pour les employés, la conception des installations, l'entretien et la maintenance des équipements
    • Identifier et évaluer les dangers (biologiques, chimiques ou physiques) qui peuvent être associés aux aliments qu'ils fabriquent, et mettre en place des procédures (« contrôles préventifs ») qui traitent ces dangers
    • Élaborer et mettre en œuvre un plan de sécurité alimentaire détaillant les mesures qu'ils prennent pour assurer la sécurité des produits, de l'approvisionnement des ingrédients à la réalisation d'un rappel de produit si nécessaire
    • Se conformer aux exigences de la FSMA concernant les fournisseurs étrangers et le transport sanitaire pour les aliments finis, les friandises et les ingrédients pour animaux de compagnie.

    Cliquez ici pour plus d'informations sur les exigences de la FSMA relatives aux aliments pour animaux de compagnie.

    PFI a travaillé de l'élaboration des règles à la mise en œuvre pour s'assurer que nos membres sont bien conscients de leurs obligations FSMA. Nos efforts se poursuivront tout au long de la phase de conformité et d'application, et PFI continue d'impliquer ses membres, les régulateurs fédéraux et étatiques et d'autres parties prenantes pour s'assurer que les attentes de la FSMA sont clairement comprises par les fabricants d'aliments et de friandises pour animaux de compagnie, ainsi que par les responsables de la FDA et des États. assurer la conformité et la surveillance de la FSMA.

    Réglementation de l'État

    La plupart des États réglementent les produits alimentaires pour animaux de compagnie en vertu de leurs lois sur l'alimentation animale. Un moyen simple pour les États de maintenir à jour leurs lois sur les aliments pour animaux est d'adopter les projets de loi et les règlements modèles de l'Association of American Feed Control Officials (AAFCO) mentionnés ci-dessus, qui définissent, par exemple, les cGMP, les définitions des ingrédients et les exigences pour les étiquettes et les produits des aliments pour animaux de compagnie. réclamations.

    Les exigences des États pour ceux qui suivent les modèles de l'AAFCO comprennent :

    • Enregistrement de chaque produit alimentaire pour animaux de compagnie avant qu'il ne puisse être vendu dans l'état. Cela permet aux régulateurs de savoir quels produits sont vendus et où sont vendus dans leur état respectif des informations importantes à avoir à portée de main en cas de rappel.
    • Examen et approbation de l'étiquette du produit. Les fabricants doivent soumettre pour examen et acceptation par les organismes de réglementation de l'État une étiquette de produit pour chaque aliment ou friandise pour animaux de compagnie qu'ils souhaitent vendre dans l'État. L'examen de l'étiquette du produit comprend :
      • Examen du format de l'étiquette pour s'assurer que les informations requises sont présentes, par exemple., le nom de la marque, l'espèce prévue, la quantité de produit, l'AG (voir les détails ci-dessous), la déclaration des ingrédients, la déclaration d'adéquation nutritionnelle (également ci-dessous) et les instructions d'alimentation. Bon nombre de ces informations ont des exigences linguistiques spécifiques à l'État.
      • Examinez les ingrédients autorisés - ingrédients approuvés par l'AAFCO ou le GRAS - via la FDA ou l'auto-affirmation ou les ingrédients qui ont reçu une pétition sur les additifs alimentaires (FAP).
      • Une analyse garantie (AG) de niveaux mesurables spécifiques - généralement un minimum et un maximum pour : protéines brutes, matières grasses brutes, fibres brutes, humidité, cendres et autres suppléments minéraux.
      • Une déclaration d'adéquation nutritionnelle (c'est à dire. complet et équilibré). Seuls les produits qui fournissent une nutrition totale peuvent être étiquetés comme tels. Les fabricants peuvent être invités à justifier cette déclaration en fournissant une comparaison avec les profils nutritionnels.
      • Fourniture de contenu calorique.
      • Assurance que l'utilisation de certains termes n'est pas trompeuse (par exemple, « léger, maigre, faible en gras » ou comparaisons entre les produits sur le marché). Il existe des règlements qui définissent ces termes.
      • Nom et adresse du fabricant/distributeur.
      • Examen des allégations de produits. Il existe des directives en place qui doivent être suivies pour faire des allégations sur les produits telles que : formule antitartre ou « naturel ».

      Les États peuvent également adopter les cGMP de l'AAFCO. Celles-ci sont en place depuis un certain temps et l'AAFCO est actuellement en train d'adopter le cGMPS fédéral requis en vertu de la FSMA. L'AAFCO fournit également un langage qui permet aux États d'adopter les règlements de la FSMA dans leur intégralité.

      Les régulateurs des États inspectent également régulièrement les installations de fabrication d'aliments pour animaux de compagnie pour vérifier que les BPF de l'État sont respectées, qu'une documentation appropriée est en place et qu'un plan de sécurité alimentaire est rédigé et suivi.

      Les régulateurs fédéraux et étatiques (au nom de la FDA) inspectent désormais les installations pour vérifier leur conformité aux exigences de la FSMA.


      Régulation

      Aux États-Unis, les aliments pour animaux de compagnie sont parmi les produits alimentaires les plus réglementés de tous et doivent répondre aux exigences fédérales et étatiques. La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis réglemente à la fois les produits alimentaires finis pour animaux de compagnie (y compris les friandises et les produits à mâcher) et leurs ingrédients. Presque tous les États exigent également que les produits qui y sont vendus soient enregistrés et que leurs étiquettes respectent des exigences strictes concernant les noms de produits et les ingrédients. Un ingrédient ne peut pas être utilisé dans les aliments pour animaux de compagnie tant qu'il n'a pas été accepté par la FDA et adopté par l'Association of American Feed Officials (AAFCO), l'organisation des responsables de la réglementation des États qui élabore des modèles de projets de loi et de réglementation pour les aliments pour animaux de compagnie que les États peuvent adopter dans leurs lois et règlements de l'État.

      Ingrédients utilisés dans les aliments pour animaux de compagnie

      Un ingrédient doit répondre aux critères clés nécessaires pour être considéré comme acceptable pour une utilisation dans une recette d'aliments pour animaux de compagnie. Il existe quatre façons pour qu'un ingrédient soit acceptable pour une utilisation :

      Les ingrédients peuvent être approuvés par le comité de définition des ingrédients de l'AAFCO pour être répertoriés dans leur publication officielle.

      Un ingrédient peut avoir suivi le processus pour recevoir une pétition sur les additifs alimentaires de la FDA qui serait répertoriée sur le site Web de la FDA.

      Également sur le site Web de la FDA, il existe une liste d'ingrédients généralement reconnus comme sûrs (GRAS). Des processus existent pour que les entreprises s'auto-affirment GRAS.

      De plus, les ingrédients qui étaient utilisés avant 1958 et qui n'ont causé aucun problème sont considérés comme sûrs et légaux.

      Règlement fédéral

      La Loi sur la modernisation de la sécurité sanitaire des aliments

      En ce qui concerne la réglementation fédérale, les fabricants d'aliments pour animaux de compagnie et leurs fournisseurs ont toujours été tenus de commercialiser des produits sûrs en vertu de la Food Drug and Cosmetic Act (FD&CA) de 1938, qui réglemente à la fois l'alimentation humaine et animale. À cet égard, les membres de PFI ont adopté de bonnes pratiques de fabrication il y a des décennies.

      L'adoption de la Food Safety Modernization Act (FSMA) en 2011, qui modifie la FD&CA et constitue la mise à jour la plus complète de la réglementation américaine en matière de sécurité alimentaire depuis plus de 70 ans, a créé de nouvelles exigences et des normes de sécurité des produits obligatoires pour pratiquement tous les aliments et Fabricants américains d'aliments pour animaux de compagnie. La loi met l'accent sur la prévention des maladies plutôt que sur la réaction et la correction des problèmes qui surviennent. La loi confère également à la FDA le pouvoir de procéder à des inspections des installations afin de vérifier la conformité à la FSMA et de s'assurer que les aliments importés répondent aux normes de sécurité alimentaire des États-Unis.

      À quelques exceptions près, tout comme pour l'alimentation humaine, la FSMA exige que les fabricants d'aliments pour animaux de compagnie :

      • Mettre en œuvre les bonnes pratiques de fabrication (BPF) actuelles qui incluent des exigences pour les employés, la conception des installations, l'entretien et la maintenance des équipements
      • Identifier et évaluer les dangers (biologiques, chimiques ou physiques) qui peuvent être associés aux aliments qu'ils fabriquent, et mettre en place des procédures (« contrôles préventifs ») qui traitent ces dangers
      • Élaborer et mettre en œuvre un plan de sécurité alimentaire détaillant les mesures qu'ils prennent pour assurer la sécurité des produits, de l'approvisionnement des ingrédients à la réalisation d'un rappel de produit si nécessaire
      • Se conformer aux exigences de la FSMA concernant les fournisseurs étrangers et le transport sanitaire pour les aliments finis, les friandises et les ingrédients pour animaux de compagnie.

      Cliquez ici pour plus d'informations sur les exigences de la FSMA relatives aux aliments pour animaux de compagnie.

      PFI a travaillé de l'élaboration des règles à la mise en œuvre pour s'assurer que nos membres sont bien conscients de leurs obligations FSMA. Nos efforts se poursuivront tout au long de la phase de conformité et d'application, et PFI continue d'impliquer ses membres, les régulateurs fédéraux et étatiques et d'autres parties prenantes pour s'assurer que les attentes de la FSMA sont clairement comprises par les fabricants d'aliments et de friandises pour animaux de compagnie, ainsi que par les responsables de la FDA et des États. assurer la conformité et la surveillance de la FSMA.

      Réglementation de l'État

      La plupart des États réglementent les produits alimentaires pour animaux de compagnie en vertu de leurs lois sur l'alimentation animale. Un moyen facile pour les États de maintenir à jour leurs lois sur les aliments pour animaux est d'adopter les projets de loi et les règlements modèles de l'Association of American Feed Control Officials (AAFCO) mentionnés ci-dessus, qui définissent, par exemple, les cGMP, les définitions des ingrédients et les exigences pour les étiquettes et les produits des aliments pour animaux de compagnie. réclamations.

      Les exigences des États pour ceux qui suivent les modèles de l'AAFCO comprennent :

      • Enregistrement de chaque produit alimentaire pour animaux de compagnie avant qu'il ne puisse être vendu dans l'état. Cela permet aux régulateurs de savoir quels produits sont vendus et où sont vendus dans leur état respectif des informations importantes à avoir à portée de main en cas de rappel.
      • Examen et approbation de l'étiquette du produit. Les fabricants doivent soumettre pour examen et acceptation par les organismes de réglementation de l'État une étiquette de produit pour chaque aliment ou friandise pour animaux de compagnie qu'ils souhaitent vendre dans l'État. L'examen de l'étiquette du produit comprend :
        • Examen du format de l'étiquette pour s'assurer que les informations requises sont présentes, par exemple., le nom de la marque, l'espèce visée, la quantité de produit, l'AG (voir les détails ci-dessous), la déclaration des ingrédients, la déclaration d'adéquation nutritionnelle (également ci-dessous) et les instructions d'alimentation. Bon nombre de ces informations ont des exigences linguistiques spécifiques à l'État.
        • Examinez les ingrédients autorisés - ingrédients approuvés par l'AAFCO ou le GRAS - via la FDA ou l'auto-affirmation ou les ingrédients qui ont reçu une pétition sur les additifs alimentaires (FAP).
        • Une analyse garantie (AG) de niveaux mesurables spécifiques - généralement un minimum et un maximum pour : protéines brutes, matières grasses brutes, fibres brutes, humidité, cendres et autres suppléments minéraux.
        • Une déclaration d'adéquation nutritionnelle (c'est à dire. complet et équilibré). Seuls les produits qui fournissent une nutrition totale peuvent être étiquetés comme tels. Les fabricants peuvent être invités à justifier cette déclaration en fournissant une comparaison avec les profils nutritionnels.
        • Fourniture de contenu calorique.
        • Assurance que l'utilisation de certains termes n'est pas trompeuse (par exemple, « léger, maigre, faible en gras » ou comparaisons entre les produits sur le marché). Il existe des règlements qui définissent ces termes.
        • Nom et adresse du fabricant/distributeur.
        • Examen des allégations de produits. Il existe des directives en place qui doivent être suivies pour faire des allégations sur les produits telles que : formule antitartre ou « naturel ».

        Les États peuvent également adopter les cGMP de l'AAFCO. Celles-ci sont en place depuis un certain temps et l'AAFCO est actuellement en train d'adopter le cGMPS fédéral requis en vertu de la FSMA. L'AAFCO fournit également un langage qui permet aux États d'adopter les règlements de la FSMA dans leur intégralité.

        Les régulateurs des États inspectent également régulièrement les installations de fabrication d'aliments pour animaux de compagnie pour vérifier que les BPF de l'État sont respectées, qu'une documentation appropriée est en place et qu'un plan de sécurité alimentaire est rédigé et suivi.

        Les régulateurs fédéraux et étatiques (au nom de la FDA) inspectent désormais les installations pour vérifier leur conformité aux exigences de la FSMA.


        Régulation

        Aux États-Unis, les aliments pour animaux de compagnie sont parmi les produits alimentaires les plus réglementés de tous et doivent répondre aux exigences fédérales et étatiques. La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis réglemente à la fois les produits alimentaires finis pour animaux de compagnie (y compris les friandises et les produits à mâcher) et leurs ingrédients. Presque tous les États exigent également que les produits qui y sont vendus soient enregistrés et que leurs étiquettes respectent des exigences strictes concernant les noms de produits et les ingrédients. Un ingrédient ne peut pas être utilisé dans les aliments pour animaux de compagnie tant qu'il n'a pas été accepté par la FDA et adopté par l'Association of American Feed Officials (AAFCO), l'organisation des responsables de la réglementation des États qui élabore des projets de loi et des réglementations modèles pour les aliments pour animaux de compagnie que les États peuvent adopter dans leurs lois et règlements de l'État.

        Ingrédients utilisés dans les aliments pour animaux de compagnie

        Un ingrédient doit répondre aux critères clés nécessaires pour être considéré comme acceptable pour une utilisation dans une recette d'aliments pour animaux de compagnie. Il existe quatre façons pour qu'un ingrédient soit acceptable pour une utilisation :

        Les ingrédients peuvent être approuvés par le comité de définition des ingrédients de l'AAFCO pour être répertoriés dans leur publication officielle.

        Un ingrédient peut avoir suivi le processus pour recevoir une pétition sur les additifs alimentaires de la FDA qui serait répertoriée sur le site Web de la FDA.

        Également sur le site Web de la FDA, il existe une liste d'ingrédients qui sont généralement reconnus comme sûrs (GRAS). Des processus existent pour que les entreprises s'auto-affirment GRAS.

        De plus, les ingrédients qui étaient utilisés avant 1958 et qui n'ont causé aucun problème sont considérés comme sûrs et légaux.

        Règlement fédéral

        La Loi sur la modernisation de la sécurité sanitaire des aliments

        En ce qui concerne la réglementation fédérale, les fabricants d'aliments pour animaux de compagnie et leurs fournisseurs ont toujours été tenus de commercialiser des produits sûrs en vertu de la Food Drug and Cosmetic Act (FD&CA) de 1938, qui réglemente à la fois l'alimentation humaine et animale. À cet égard, les membres de PFI ont adopté de bonnes pratiques de fabrication il y a des décennies.

        L'adoption de la Food Safety Modernization Act (FSMA) en 2011, qui modifie la FD&CA et constitue la mise à jour la plus complète de la réglementation américaine en matière de sécurité alimentaire depuis plus de 70 ans, a créé de nouvelles exigences et des normes de sécurité des produits obligatoires pour pratiquement tous les aliments et fabricants américains d'aliments pour animaux de compagnie. La loi met l'accent sur la prévention des maladies plutôt que sur la réaction et la correction des problèmes qui surviennent. La loi confère également à la FDA le pouvoir de procéder à des inspections des installations afin de vérifier la conformité à la FSMA et de s'assurer que les aliments importés répondent aux normes de sécurité alimentaire des États-Unis.

        À quelques exceptions près, tout comme pour l'alimentation humaine, la FSMA exige que les fabricants d'aliments pour animaux de compagnie :

        • Mettre en œuvre les bonnes pratiques de fabrication (BPF) actuelles qui incluent des exigences pour les employés, la conception des installations, l'entretien et la maintenance des équipements
        • Identifier et évaluer les dangers (biologiques, chimiques ou physiques) qui peuvent être associés aux aliments qu'ils fabriquent, et mettre en place des procédures (« contrôles préventifs ») qui traitent ces dangers
        • Élaborer et mettre en œuvre un plan de sécurité alimentaire détaillant les mesures qu'ils prennent pour assurer la sécurité des produits, de l'approvisionnement des ingrédients à la réalisation d'un rappel de produit si nécessaire
        • Se conformer aux exigences de la FSMA concernant les fournisseurs étrangers et le transport sanitaire pour les aliments finis, les friandises et les ingrédients pour animaux de compagnie.

        Cliquez ici pour plus d'informations sur les exigences de la FSMA relatives aux aliments pour animaux de compagnie.

        PFI a travaillé de l'élaboration des règles à la mise en œuvre pour s'assurer que nos membres sont bien conscients de leurs obligations FSMA. Nos efforts se poursuivront tout au long de la phase de conformité et d'application, et PFI continue d'impliquer ses membres, les régulateurs fédéraux et étatiques et d'autres parties prenantes pour s'assurer que les attentes de la FSMA sont clairement comprises par les fabricants d'aliments et de friandises pour animaux de compagnie, ainsi que par les responsables de la FDA et des États. assurer la conformité et la surveillance de la FSMA.

        Réglementation de l'État

        La plupart des États réglementent les produits alimentaires pour animaux de compagnie en vertu de leurs lois sur l'alimentation animale. Un moyen facile pour les États de maintenir à jour leurs lois sur les aliments pour animaux est d'adopter les projets de loi et les règlements modèles de l'Association of American Feed Control Officials (AAFCO) mentionnés ci-dessus, qui définissent, par exemple, les cGMP, les définitions des ingrédients et les exigences pour les étiquettes et les produits des aliments pour animaux de compagnie. réclamations.

        Les exigences des États pour ceux qui suivent les modèles de l'AAFCO comprennent :

        • Enregistrement de chaque produit alimentaire pour animaux de compagnie avant qu'il ne puisse être vendu dans l'état. Cela permet aux régulateurs de savoir quels produits sont vendus et où sont vendus dans leur état respectif des informations importantes à avoir à portée de main en cas de rappel.
        • Examen et approbation de l'étiquette du produit. Les fabricants doivent soumettre pour examen et acceptation par les organismes de réglementation de l'État une étiquette de produit pour chaque aliment ou friandise pour animaux de compagnie qu'ils souhaitent vendre dans l'État. L'examen de l'étiquette du produit comprend :
          • Examen du format de l'étiquette pour s'assurer que les informations requises sont présentes, par exemple., le nom de la marque, l'espèce visée, la quantité de produit, l'AG (voir les détails ci-dessous), la déclaration des ingrédients, la déclaration d'adéquation nutritionnelle (également ci-dessous) et les instructions d'alimentation. Beaucoup de ces informations ont des exigences linguistiques spécifiques à l'État.
          • Examinez les ingrédients autorisés - ingrédients approuvés par l'AAFCO ou le GRAS - par le biais de la FDA ou de l'auto-affirmation ou des ingrédients qui ont reçu une pétition sur les additifs alimentaires (FAP).
          • Une analyse garantie (AG) de niveaux mesurables spécifiques - généralement un minimum et un maximum pour : protéines brutes, matières grasses brutes, fibres brutes, humidité, cendres et autres suppléments minéraux.
          • Une déclaration d'adéquation nutritionnelle (c'est à dire. complet et équilibré). Seuls les produits qui fournissent une nutrition totale peuvent être étiquetés comme tels. Les fabricants peuvent être invités à justifier cette déclaration en fournissant une comparaison avec les profils nutritionnels.
          • Fourniture de contenu calorique.
          • Assurance que l'utilisation de certains termes n'est pas trompeuse (par exemple, « léger, maigre, faible en gras » ou comparaisons entre les produits sur le marché). Il existe des règlements qui définissent ces termes.
          • Nom et adresse du fabricant/distributeur.
          • Examen des allégations de produits. Il existe des directives en place qui doivent être suivies pour faire des allégations sur les produits telles que : formule antitartre ou « naturel ».

          Les États peuvent également adopter les cGMP de l'AAFCO. Celles-ci sont en place depuis un certain temps et l'AAFCO est actuellement en train d'adopter le cGMPS fédéral requis en vertu de la FSMA. L'AAFCO fournit également un langage qui permet aux États d'adopter les règlements de la FSMA dans leur intégralité.

          Les régulateurs des États inspectent également régulièrement les installations de fabrication d'aliments pour animaux de compagnie pour vérifier que les BPF de l'État sont respectées, qu'une documentation appropriée est en place et qu'un plan de sécurité alimentaire est rédigé et suivi.

          Les régulateurs fédéraux et étatiques (au nom de la FDA) inspectent désormais les installations pour vérifier leur conformité aux exigences de la FSMA.


          Régulation

          Aux États-Unis, les aliments pour animaux de compagnie sont parmi les produits alimentaires les plus réglementés de tous et doivent répondre aux exigences fédérales et étatiques. La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis réglemente à la fois les produits alimentaires finis pour animaux de compagnie (y compris les friandises et les produits à mâcher) et leurs ingrédients. Presque tous les États exigent également que les produits qui y sont vendus soient enregistrés et que leurs étiquettes respectent des exigences strictes concernant les noms de produits et les ingrédients. Un ingrédient ne peut pas être utilisé dans les aliments pour animaux de compagnie tant qu'il n'a pas été accepté par la FDA et adopté par l'Association of American Feed Officials (AAFCO), l'organisation des responsables de la réglementation des États qui élabore des projets de loi et des réglementations modèles pour les aliments pour animaux de compagnie que les États peuvent adopter dans leurs lois et règlements de l'État.

          Ingrédients utilisés dans les aliments pour animaux de compagnie

          Un ingrédient doit répondre aux critères clés nécessaires pour être considéré comme acceptable pour une utilisation dans une recette d'aliments pour animaux de compagnie. Il existe quatre façons pour qu'un ingrédient soit acceptable pour une utilisation :

          Les ingrédients peuvent être approuvés par le comité de définition des ingrédients de l'AAFCO pour être répertoriés dans leur publication officielle.

          Un ingrédient peut avoir suivi le processus pour recevoir une pétition sur les additifs alimentaires de la FDA qui serait répertoriée sur le site Web de la FDA.

          Également sur le site Web de la FDA, il existe une liste d'ingrédients généralement reconnus comme sûrs (GRAS). Des processus existent pour que les entreprises s'auto-affirment GRAS.

          De plus, les ingrédients qui étaient utilisés avant 1958 et qui n'ont causé aucun problème sont considérés comme sûrs et légaux.

          Règlement fédéral

          La Loi sur la modernisation de la sécurité sanitaire des aliments

          En ce qui concerne la réglementation fédérale, les fabricants d'aliments pour animaux de compagnie et leurs fournisseurs ont toujours été tenus de commercialiser des produits sûrs en vertu de la Food Drug and Cosmetic Act (FD&CA) de 1938, qui réglemente à la fois l'alimentation humaine et animale. À cet égard, les membres de PFI ont adopté de bonnes pratiques de fabrication il y a des décennies.

          L'adoption de la Food Safety Modernization Act (FSMA) en 2011, qui modifie la FD&CA et constitue la mise à jour la plus complète de la réglementation américaine en matière de sécurité alimentaire depuis plus de 70 ans, a créé de nouvelles exigences et des normes de sécurité des produits obligatoires pour pratiquement tous les aliments et Fabricants américains d'aliments pour animaux de compagnie. La loi met l'accent sur la prévention des maladies plutôt que sur la réaction et la correction des problèmes qui surviennent. La loi confère également à la FDA le pouvoir de procéder à des inspections des installations afin de vérifier la conformité à la FSMA et de s'assurer que les aliments importés répondent aux normes de sécurité alimentaire des États-Unis.

          À quelques exceptions près, tout comme pour l'alimentation humaine, la FSMA exige que les fabricants d'aliments pour animaux de compagnie :

          • Implement current good manufacturing practices (cGMPs) that include requirements for employees, facility design, equipment upkeep and maintenance
          • Identify and evaluate hazards (biological, chemical or physical) that may be associated with the foods they make, and put into place procedures (“preventive controls”) that address those hazards
          • Develop and implement a food safety plan detailing the steps they are taking to ensure product safety, from the sourcing ingredients to carrying out a product recall if ever needed
          • Comply with FSMA requirements regarding foreign suppliers and sanitary transportation for both finished food pet food/treats and ingredients.

          Click here for more information on FSMA requirements related to pet food.

          PFI has worked from rulemaking through implementation to ensure our members are well aware of their FSMA obligations. Our efforts will continue through the compliance and enforcement phase, and PFI are continuing to engage our members, federal and state regulators, and other stakeholders to make sure FSMA expectations are clearly understood by pet food and treat makers, as well as FDA and state officials conducting FSMA compliance and surveillance.

          State Regulation

          Most states regulate pet food products under their animal feed laws. An easy way for states to keep their feed laws current is to adopt the Association of American Feed Control Officials (AAFCO) model bills and regulations mentioned above, which set out, for example, cGMPs, ingredient definitions and requirements for pet food labels and product claims.

          States requirements for those following the AAFCO models include:

          • Registration of each pet food product before it can be sold in the state. This enables regulators to know what and where products are sold are sold in their respective state important information to have at hand in the case of a recall.
          • Product label review and approval. Manufacturers must submit for review and acceptance by state regulators a product label for each pet food or treat product they want to sell in the state. Product label review includes:
            • Review of label format to ensure required information is present, e.g., the brand name, intended species, quantity of product, GA (see details below), ingredient statement, nutritional adequacy statement (also below), and feeding directions. Many of these pieces of information have state-specific language requirements.
            • Examine for allowable ingredients – ingredients approved by AAFCO or GRAS – through FDA or self-affirmation or ingredients that have received a food additive petition (FAP) .
            • A guaranteed analysis (GA) of specific measurable levels – usually a minimum and maximum for: crude protein, crude fat, crude fiber, moisture, ash other mineral supplements.
            • A nutritional adequacy statement (c'est à dire. complete and balanced). Only those products that provide total nutrition can be labeled as such. Manufacturers can be asked to substantiate this statement by providing a comparison with nutrient profiles.
            • Provision of calorie content.
            • Assurance that the use of certain terms is not misleading (e.g., “light, lean, low fat” or comparisons between products on the market). There are regulations in place that define such terms.
            • Name and address of manufacturer/distributor.
            • Review of product claims. There are guidelines in place that must be followed to make product claims such as: tartar control formula or “natural.”

            States can also adopt the AAFCO cGMPs. These have been in place for a while, and AAFCO is currently in the process of adopting the federal cGMPS required under FSMA. AAFCO also provides language that enables states to adopt FSMA regulations in their entirety.

            State regulators also regularly inspect pet food manufacturing facilities to verify that state cGMPs are being followed, appropriate documentation is in place, and a food safety plan is written and followed.

            Federal and state regulators (on FDA’s behalf) are now inspecting facilities for compliance with FSMA requirements.


            Régulation

            In the United States, pet food is among the most highly regulated of all food products, and must meet federal and state requirements. The U.S. Food and Drug Administration (FDA) regulates both finished pet food products (including treats and chews) and their ingredients. Nearly all states also require products sold therein to be registered, and for their labels to adhere to strict requirements regarding product names and ingredients. An ingredient cannot be used in pet food until it has been accepted by FDA and adopted by the Association of American Feed Officials (AAFCO), the organization of state regulatory officials that develops model bills and regulations for pet food that states can adopt into their respective state laws and regulations.

            Ingredients Used in Pet Food

            An ingredient must meet key criteria needed to be considered acceptable for use in a pet food recipe. There are four ways for an ingredient to acceptable for use:

            Ingredients may be approved through AAFCO’s Ingredient Definitions Committee to be listed in their Official Publication.

            An ingredient may have gone through the process to receive a Food Additive Petition from FDA which would be listed on the FDA website.

            Also on the FDA website, there exists a list of ingredients which are Generally Recognized as Safe (GRAS). Processes exist for companies to self-affirm GRAS.

            In addition, ingredients that were in use prior to 1958 and have not caused any issues are considered safe and legal for use.

            Federal Regulation

            The Food Safety Modernization Act

            With regard to federal regulation, p et food makers and their suppliers have always been required to market safe products under the Food Drug and Cosmetic Act (FD&CA) of 1938, which regulates both human and animal food. In this regard, PFI members adopted good manufacturing practices decades ago.

            The passage of the Food Safety Modernization Act (FSMA) in 2011, which amends the FD&CA and is the most comprehensive update to U.S. food safety regulation in more than 70 years, created new requirements and mandatory product safety standards for virtually all U.S. human food and U.S. pet food makers. The focus for human and animal food under the law is prevention of illness, rather than reacting and correcting issues that arise. The law also provides FDA with the authority to conduct facility inspections to verify FSMA compliance and to ensure imported foods meets U.S. food safety standards.

            With few exceptions, just as with human food, FSMA requires pet food makers to:

            • Implement current good manufacturing practices (cGMPs) that include requirements for employees, facility design, equipment upkeep and maintenance
            • Identify and evaluate hazards (biological, chemical or physical) that may be associated with the foods they make, and put into place procedures (“preventive controls”) that address those hazards
            • Develop and implement a food safety plan detailing the steps they are taking to ensure product safety, from the sourcing ingredients to carrying out a product recall if ever needed
            • Comply with FSMA requirements regarding foreign suppliers and sanitary transportation for both finished food pet food/treats and ingredients.

            Click here for more information on FSMA requirements related to pet food.

            PFI has worked from rulemaking through implementation to ensure our members are well aware of their FSMA obligations. Our efforts will continue through the compliance and enforcement phase, and PFI are continuing to engage our members, federal and state regulators, and other stakeholders to make sure FSMA expectations are clearly understood by pet food and treat makers, as well as FDA and state officials conducting FSMA compliance and surveillance.

            State Regulation

            Most states regulate pet food products under their animal feed laws. An easy way for states to keep their feed laws current is to adopt the Association of American Feed Control Officials (AAFCO) model bills and regulations mentioned above, which set out, for example, cGMPs, ingredient definitions and requirements for pet food labels and product claims.

            States requirements for those following the AAFCO models include:

            • Registration of each pet food product before it can be sold in the state. This enables regulators to know what and where products are sold are sold in their respective state important information to have at hand in the case of a recall.
            • Product label review and approval. Manufacturers must submit for review and acceptance by state regulators a product label for each pet food or treat product they want to sell in the state. Product label review includes:
              • Review of label format to ensure required information is present, e.g., the brand name, intended species, quantity of product, GA (see details below), ingredient statement, nutritional adequacy statement (also below), and feeding directions. Many of these pieces of information have state-specific language requirements.
              • Examine for allowable ingredients – ingredients approved by AAFCO or GRAS – through FDA or self-affirmation or ingredients that have received a food additive petition (FAP) .
              • A guaranteed analysis (GA) of specific measurable levels – usually a minimum and maximum for: crude protein, crude fat, crude fiber, moisture, ash other mineral supplements.
              • A nutritional adequacy statement (c'est à dire. complete and balanced). Only those products that provide total nutrition can be labeled as such. Manufacturers can be asked to substantiate this statement by providing a comparison with nutrient profiles.
              • Provision of calorie content.
              • Assurance that the use of certain terms is not misleading (e.g., “light, lean, low fat” or comparisons between products on the market). There are regulations in place that define such terms.
              • Name and address of manufacturer/distributor.
              • Review of product claims. There are guidelines in place that must be followed to make product claims such as: tartar control formula or “natural.”

              States can also adopt the AAFCO cGMPs. These have been in place for a while, and AAFCO is currently in the process of adopting the federal cGMPS required under FSMA. AAFCO also provides language that enables states to adopt FSMA regulations in their entirety.

              State regulators also regularly inspect pet food manufacturing facilities to verify that state cGMPs are being followed, appropriate documentation is in place, and a food safety plan is written and followed.

              Federal and state regulators (on FDA’s behalf) are now inspecting facilities for compliance with FSMA requirements.


              Régulation

              In the United States, pet food is among the most highly regulated of all food products, and must meet federal and state requirements. The U.S. Food and Drug Administration (FDA) regulates both finished pet food products (including treats and chews) and their ingredients. Nearly all states also require products sold therein to be registered, and for their labels to adhere to strict requirements regarding product names and ingredients. An ingredient cannot be used in pet food until it has been accepted by FDA and adopted by the Association of American Feed Officials (AAFCO), the organization of state regulatory officials that develops model bills and regulations for pet food that states can adopt into their respective state laws and regulations.

              Ingredients Used in Pet Food

              An ingredient must meet key criteria needed to be considered acceptable for use in a pet food recipe. There are four ways for an ingredient to acceptable for use:

              Ingredients may be approved through AAFCO’s Ingredient Definitions Committee to be listed in their Official Publication.

              An ingredient may have gone through the process to receive a Food Additive Petition from FDA which would be listed on the FDA website.

              Also on the FDA website, there exists a list of ingredients which are Generally Recognized as Safe (GRAS). Processes exist for companies to self-affirm GRAS.

              In addition, ingredients that were in use prior to 1958 and have not caused any issues are considered safe and legal for use.

              Federal Regulation

              The Food Safety Modernization Act

              With regard to federal regulation, p et food makers and their suppliers have always been required to market safe products under the Food Drug and Cosmetic Act (FD&CA) of 1938, which regulates both human and animal food. In this regard, PFI members adopted good manufacturing practices decades ago.

              The passage of the Food Safety Modernization Act (FSMA) in 2011, which amends the FD&CA and is the most comprehensive update to U.S. food safety regulation in more than 70 years, created new requirements and mandatory product safety standards for virtually all U.S. human food and U.S. pet food makers. The focus for human and animal food under the law is prevention of illness, rather than reacting and correcting issues that arise. The law also provides FDA with the authority to conduct facility inspections to verify FSMA compliance and to ensure imported foods meets U.S. food safety standards.

              With few exceptions, just as with human food, FSMA requires pet food makers to:

              • Implement current good manufacturing practices (cGMPs) that include requirements for employees, facility design, equipment upkeep and maintenance
              • Identify and evaluate hazards (biological, chemical or physical) that may be associated with the foods they make, and put into place procedures (“preventive controls”) that address those hazards
              • Develop and implement a food safety plan detailing the steps they are taking to ensure product safety, from the sourcing ingredients to carrying out a product recall if ever needed
              • Comply with FSMA requirements regarding foreign suppliers and sanitary transportation for both finished food pet food/treats and ingredients.

              Click here for more information on FSMA requirements related to pet food.

              PFI has worked from rulemaking through implementation to ensure our members are well aware of their FSMA obligations. Our efforts will continue through the compliance and enforcement phase, and PFI are continuing to engage our members, federal and state regulators, and other stakeholders to make sure FSMA expectations are clearly understood by pet food and treat makers, as well as FDA and state officials conducting FSMA compliance and surveillance.

              State Regulation

              Most states regulate pet food products under their animal feed laws. An easy way for states to keep their feed laws current is to adopt the Association of American Feed Control Officials (AAFCO) model bills and regulations mentioned above, which set out, for example, cGMPs, ingredient definitions and requirements for pet food labels and product claims.

              States requirements for those following the AAFCO models include:

              • Registration of each pet food product before it can be sold in the state. This enables regulators to know what and where products are sold are sold in their respective state important information to have at hand in the case of a recall.
              • Product label review and approval. Manufacturers must submit for review and acceptance by state regulators a product label for each pet food or treat product they want to sell in the state. Product label review includes:
                • Review of label format to ensure required information is present, e.g., the brand name, intended species, quantity of product, GA (see details below), ingredient statement, nutritional adequacy statement (also below), and feeding directions. Many of these pieces of information have state-specific language requirements.
                • Examine for allowable ingredients – ingredients approved by AAFCO or GRAS – through FDA or self-affirmation or ingredients that have received a food additive petition (FAP) .
                • A guaranteed analysis (GA) of specific measurable levels – usually a minimum and maximum for: crude protein, crude fat, crude fiber, moisture, ash other mineral supplements.
                • A nutritional adequacy statement (c'est à dire. complete and balanced). Only those products that provide total nutrition can be labeled as such. Manufacturers can be asked to substantiate this statement by providing a comparison with nutrient profiles.
                • Provision of calorie content.
                • Assurance that the use of certain terms is not misleading (e.g., “light, lean, low fat” or comparisons between products on the market). There are regulations in place that define such terms.
                • Name and address of manufacturer/distributor.
                • Review of product claims. There are guidelines in place that must be followed to make product claims such as: tartar control formula or “natural.”

                States can also adopt the AAFCO cGMPs. These have been in place for a while, and AAFCO is currently in the process of adopting the federal cGMPS required under FSMA. AAFCO also provides language that enables states to adopt FSMA regulations in their entirety.

                State regulators also regularly inspect pet food manufacturing facilities to verify that state cGMPs are being followed, appropriate documentation is in place, and a food safety plan is written and followed.

                Federal and state regulators (on FDA’s behalf) are now inspecting facilities for compliance with FSMA requirements.


                Régulation

                In the United States, pet food is among the most highly regulated of all food products, and must meet federal and state requirements. The U.S. Food and Drug Administration (FDA) regulates both finished pet food products (including treats and chews) and their ingredients. Nearly all states also require products sold therein to be registered, and for their labels to adhere to strict requirements regarding product names and ingredients. An ingredient cannot be used in pet food until it has been accepted by FDA and adopted by the Association of American Feed Officials (AAFCO), the organization of state regulatory officials that develops model bills and regulations for pet food that states can adopt into their respective state laws and regulations.

                Ingredients Used in Pet Food

                An ingredient must meet key criteria needed to be considered acceptable for use in a pet food recipe. There are four ways for an ingredient to acceptable for use:

                Ingredients may be approved through AAFCO’s Ingredient Definitions Committee to be listed in their Official Publication.

                An ingredient may have gone through the process to receive a Food Additive Petition from FDA which would be listed on the FDA website.

                Also on the FDA website, there exists a list of ingredients which are Generally Recognized as Safe (GRAS). Processes exist for companies to self-affirm GRAS.

                In addition, ingredients that were in use prior to 1958 and have not caused any issues are considered safe and legal for use.

                Federal Regulation

                The Food Safety Modernization Act

                With regard to federal regulation, p et food makers and their suppliers have always been required to market safe products under the Food Drug and Cosmetic Act (FD&CA) of 1938, which regulates both human and animal food. In this regard, PFI members adopted good manufacturing practices decades ago.

                The passage of the Food Safety Modernization Act (FSMA) in 2011, which amends the FD&CA and is the most comprehensive update to U.S. food safety regulation in more than 70 years, created new requirements and mandatory product safety standards for virtually all U.S. human food and U.S. pet food makers. The focus for human and animal food under the law is prevention of illness, rather than reacting and correcting issues that arise. The law also provides FDA with the authority to conduct facility inspections to verify FSMA compliance and to ensure imported foods meets U.S. food safety standards.

                With few exceptions, just as with human food, FSMA requires pet food makers to:

                • Implement current good manufacturing practices (cGMPs) that include requirements for employees, facility design, equipment upkeep and maintenance
                • Identify and evaluate hazards (biological, chemical or physical) that may be associated with the foods they make, and put into place procedures (“preventive controls”) that address those hazards
                • Develop and implement a food safety plan detailing the steps they are taking to ensure product safety, from the sourcing ingredients to carrying out a product recall if ever needed
                • Comply with FSMA requirements regarding foreign suppliers and sanitary transportation for both finished food pet food/treats and ingredients.

                Click here for more information on FSMA requirements related to pet food.

                PFI has worked from rulemaking through implementation to ensure our members are well aware of their FSMA obligations. Our efforts will continue through the compliance and enforcement phase, and PFI are continuing to engage our members, federal and state regulators, and other stakeholders to make sure FSMA expectations are clearly understood by pet food and treat makers, as well as FDA and state officials conducting FSMA compliance and surveillance.

                State Regulation

                Most states regulate pet food products under their animal feed laws. An easy way for states to keep their feed laws current is to adopt the Association of American Feed Control Officials (AAFCO) model bills and regulations mentioned above, which set out, for example, cGMPs, ingredient definitions and requirements for pet food labels and product claims.

                States requirements for those following the AAFCO models include:

                • Registration of each pet food product before it can be sold in the state. This enables regulators to know what and where products are sold are sold in their respective state important information to have at hand in the case of a recall.
                • Product label review and approval. Manufacturers must submit for review and acceptance by state regulators a product label for each pet food or treat product they want to sell in the state. Product label review includes:
                  • Review of label format to ensure required information is present, e.g., the brand name, intended species, quantity of product, GA (see details below), ingredient statement, nutritional adequacy statement (also below), and feeding directions. Many of these pieces of information have state-specific language requirements.
                  • Examine for allowable ingredients – ingredients approved by AAFCO or GRAS – through FDA or self-affirmation or ingredients that have received a food additive petition (FAP) .
                  • A guaranteed analysis (GA) of specific measurable levels – usually a minimum and maximum for: crude protein, crude fat, crude fiber, moisture, ash other mineral supplements.
                  • A nutritional adequacy statement (c'est à dire. complete and balanced). Only those products that provide total nutrition can be labeled as such. Manufacturers can be asked to substantiate this statement by providing a comparison with nutrient profiles.
                  • Provision of calorie content.
                  • Assurance that the use of certain terms is not misleading (e.g., “light, lean, low fat” or comparisons between products on the market). There are regulations in place that define such terms.
                  • Name and address of manufacturer/distributor.
                  • Review of product claims. There are guidelines in place that must be followed to make product claims such as: tartar control formula or “natural.”

                  States can also adopt the AAFCO cGMPs. These have been in place for a while, and AAFCO is currently in the process of adopting the federal cGMPS required under FSMA. AAFCO also provides language that enables states to adopt FSMA regulations in their entirety.

                  State regulators also regularly inspect pet food manufacturing facilities to verify that state cGMPs are being followed, appropriate documentation is in place, and a food safety plan is written and followed.

                  Federal and state regulators (on FDA’s behalf) are now inspecting facilities for compliance with FSMA requirements.


                  Régulation

                  In the United States, pet food is among the most highly regulated of all food products, and must meet federal and state requirements. The U.S. Food and Drug Administration (FDA) regulates both finished pet food products (including treats and chews) and their ingredients. Nearly all states also require products sold therein to be registered, and for their labels to adhere to strict requirements regarding product names and ingredients. An ingredient cannot be used in pet food until it has been accepted by FDA and adopted by the Association of American Feed Officials (AAFCO), the organization of state regulatory officials that develops model bills and regulations for pet food that states can adopt into their respective state laws and regulations.

                  Ingredients Used in Pet Food

                  An ingredient must meet key criteria needed to be considered acceptable for use in a pet food recipe. There are four ways for an ingredient to acceptable for use:

                  Ingredients may be approved through AAFCO’s Ingredient Definitions Committee to be listed in their Official Publication.

                  An ingredient may have gone through the process to receive a Food Additive Petition from FDA which would be listed on the FDA website.

                  Also on the FDA website, there exists a list of ingredients which are Generally Recognized as Safe (GRAS). Processes exist for companies to self-affirm GRAS.

                  In addition, ingredients that were in use prior to 1958 and have not caused any issues are considered safe and legal for use.

                  Federal Regulation

                  The Food Safety Modernization Act

                  With regard to federal regulation, p et food makers and their suppliers have always been required to market safe products under the Food Drug and Cosmetic Act (FD&CA) of 1938, which regulates both human and animal food. In this regard, PFI members adopted good manufacturing practices decades ago.

                  The passage of the Food Safety Modernization Act (FSMA) in 2011, which amends the FD&CA and is the most comprehensive update to U.S. food safety regulation in more than 70 years, created new requirements and mandatory product safety standards for virtually all U.S. human food and U.S. pet food makers. The focus for human and animal food under the law is prevention of illness, rather than reacting and correcting issues that arise. The law also provides FDA with the authority to conduct facility inspections to verify FSMA compliance and to ensure imported foods meets U.S. food safety standards.

                  With few exceptions, just as with human food, FSMA requires pet food makers to:

                  • Implement current good manufacturing practices (cGMPs) that include requirements for employees, facility design, equipment upkeep and maintenance
                  • Identify and evaluate hazards (biological, chemical or physical) that may be associated with the foods they make, and put into place procedures (“preventive controls”) that address those hazards
                  • Develop and implement a food safety plan detailing the steps they are taking to ensure product safety, from the sourcing ingredients to carrying out a product recall if ever needed
                  • Comply with FSMA requirements regarding foreign suppliers and sanitary transportation for both finished food pet food/treats and ingredients.

                  Click here for more information on FSMA requirements related to pet food.

                  PFI has worked from rulemaking through implementation to ensure our members are well aware of their FSMA obligations. Our efforts will continue through the compliance and enforcement phase, and PFI are continuing to engage our members, federal and state regulators, and other stakeholders to make sure FSMA expectations are clearly understood by pet food and treat makers, as well as FDA and state officials conducting FSMA compliance and surveillance.

                  State Regulation

                  Most states regulate pet food products under their animal feed laws. An easy way for states to keep their feed laws current is to adopt the Association of American Feed Control Officials (AAFCO) model bills and regulations mentioned above, which set out, for example, cGMPs, ingredient definitions and requirements for pet food labels and product claims.

                  States requirements for those following the AAFCO models include:

                  • Registration of each pet food product before it can be sold in the state. This enables regulators to know what and where products are sold are sold in their respective state important information to have at hand in the case of a recall.
                  • Product label review and approval. Manufacturers must submit for review and acceptance by state regulators a product label for each pet food or treat product they want to sell in the state. Product label review includes:
                    • Review of label format to ensure required information is present, e.g., the brand name, intended species, quantity of product, GA (see details below), ingredient statement, nutritional adequacy statement (also below), and feeding directions. Many of these pieces of information have state-specific language requirements.
                    • Examine for allowable ingredients – ingredients approved by AAFCO or GRAS – through FDA or self-affirmation or ingredients that have received a food additive petition (FAP) .
                    • A guaranteed analysis (GA) of specific measurable levels – usually a minimum and maximum for: crude protein, crude fat, crude fiber, moisture, ash other mineral supplements.
                    • A nutritional adequacy statement (c'est à dire. complete and balanced). Only those products that provide total nutrition can be labeled as such. Manufacturers can be asked to substantiate this statement by providing a comparison with nutrient profiles.
                    • Provision of calorie content.
                    • Assurance that the use of certain terms is not misleading (e.g., “light, lean, low fat” or comparisons between products on the market). There are regulations in place that define such terms.
                    • Name and address of manufacturer/distributor.
                    • Review of product claims. There are guidelines in place that must be followed to make product claims such as: tartar control formula or “natural.”

                    States can also adopt the AAFCO cGMPs. These have been in place for a while, and AAFCO is currently in the process of adopting the federal cGMPS required under FSMA. AAFCO also provides language that enables states to adopt FSMA regulations in their entirety.

                    State regulators also regularly inspect pet food manufacturing facilities to verify that state cGMPs are being followed, appropriate documentation is in place, and a food safety plan is written and followed.

                    Federal and state regulators (on FDA’s behalf) are now inspecting facilities for compliance with FSMA requirements.


                    Régulation

                    In the United States, pet food is among the most highly regulated of all food products, and must meet federal and state requirements. The U.S. Food and Drug Administration (FDA) regulates both finished pet food products (including treats and chews) and their ingredients. Nearly all states also require products sold therein to be registered, and for their labels to adhere to strict requirements regarding product names and ingredients. An ingredient cannot be used in pet food until it has been accepted by FDA and adopted by the Association of American Feed Officials (AAFCO), the organization of state regulatory officials that develops model bills and regulations for pet food that states can adopt into their respective state laws and regulations.

                    Ingredients Used in Pet Food

                    An ingredient must meet key criteria needed to be considered acceptable for use in a pet food recipe. There are four ways for an ingredient to acceptable for use:

                    Ingredients may be approved through AAFCO’s Ingredient Definitions Committee to be listed in their Official Publication.

                    An ingredient may have gone through the process to receive a Food Additive Petition from FDA which would be listed on the FDA website.

                    Also on the FDA website, there exists a list of ingredients which are Generally Recognized as Safe (GRAS). Processes exist for companies to self-affirm GRAS.

                    In addition, ingredients that were in use prior to 1958 and have not caused any issues are considered safe and legal for use.

                    Federal Regulation

                    The Food Safety Modernization Act

                    With regard to federal regulation, p et food makers and their suppliers have always been required to market safe products under the Food Drug and Cosmetic Act (FD&CA) of 1938, which regulates both human and animal food. In this regard, PFI members adopted good manufacturing practices decades ago.

                    The passage of the Food Safety Modernization Act (FSMA) in 2011, which amends the FD&CA and is the most comprehensive update to U.S. food safety regulation in more than 70 years, created new requirements and mandatory product safety standards for virtually all U.S. human food and U.S. pet food makers. The focus for human and animal food under the law is prevention of illness, rather than reacting and correcting issues that arise. The law also provides FDA with the authority to conduct facility inspections to verify FSMA compliance and to ensure imported foods meets U.S. food safety standards.

                    With few exceptions, just as with human food, FSMA requires pet food makers to:

                    • Implement current good manufacturing practices (cGMPs) that include requirements for employees, facility design, equipment upkeep and maintenance
                    • Identify and evaluate hazards (biological, chemical or physical) that may be associated with the foods they make, and put into place procedures (“preventive controls”) that address those hazards
                    • Develop and implement a food safety plan detailing the steps they are taking to ensure product safety, from the sourcing ingredients to carrying out a product recall if ever needed
                    • Comply with FSMA requirements regarding foreign suppliers and sanitary transportation for both finished food pet food/treats and ingredients.

                    Click here for more information on FSMA requirements related to pet food.

                    PFI has worked from rulemaking through implementation to ensure our members are well aware of their FSMA obligations. Our efforts will continue through the compliance and enforcement phase, and PFI are continuing to engage our members, federal and state regulators, and other stakeholders to make sure FSMA expectations are clearly understood by pet food and treat makers, as well as FDA and state officials conducting FSMA compliance and surveillance.

                    State Regulation

                    Most states regulate pet food products under their animal feed laws. An easy way for states to keep their feed laws current is to adopt the Association of American Feed Control Officials (AAFCO) model bills and regulations mentioned above, which set out, for example, cGMPs, ingredient definitions and requirements for pet food labels and product claims.

                    States requirements for those following the AAFCO models include:

                    • Registration of each pet food product before it can be sold in the state. This enables regulators to know what and where products are sold are sold in their respective state important information to have at hand in the case of a recall.
                    • Product label review and approval. Manufacturers must submit for review and acceptance by state regulators a product label for each pet food or treat product they want to sell in the state. Product label review includes:
                      • Review of label format to ensure required information is present, e.g., the brand name, intended species, quantity of product, GA (see details below), ingredient statement, nutritional adequacy statement (also below), and feeding directions. Many of these pieces of information have state-specific language requirements.
                      • Examine for allowable ingredients – ingredients approved by AAFCO or GRAS – through FDA or self-affirmation or ingredients that have received a food additive petition (FAP) .
                      • A guaranteed analysis (GA) of specific measurable levels – usually a minimum and maximum for: crude protein, crude fat, crude fiber, moisture, ash other mineral supplements.
                      • A nutritional adequacy statement (c'est à dire. complete and balanced). Only those products that provide total nutrition can be labeled as such. Manufacturers can be asked to substantiate this statement by providing a comparison with nutrient profiles.
                      • Provision of calorie content.
                      • Assurance that the use of certain terms is not misleading (e.g., “light, lean, low fat” or comparisons between products on the market). There are regulations in place that define such terms.
                      • Name and address of manufacturer/distributor.
                      • Review of product claims. There are guidelines in place that must be followed to make product claims such as: tartar control formula or “natural.”

                      States can also adopt the AAFCO cGMPs. These have been in place for a while, and AAFCO is currently in the process of adopting the federal cGMPS required under FSMA. AAFCO also provides language that enables states to adopt FSMA regulations in their entirety.

                      State regulators also regularly inspect pet food manufacturing facilities to verify that state cGMPs are being followed, appropriate documentation is in place, and a food safety plan is written and followed.

                      Federal and state regulators (on FDA’s behalf) are now inspecting facilities for compliance with FSMA requirements.


                      Voir la vidéo: INEDIT: François Xavier Verschave Françafrique: lenvers de la dette (Décembre 2021).