Nouvelles recettes

Denver Restaurant Week était plus grand que jamais

Denver Restaurant Week était plus grand que jamais

Le neuvième événement annuel a servi plus de repas à plus de convives de Denver que jamais

Tout comme l'altitude dans la région, la scène culinaire de Denver est en plein essor. C'est-à-dire que si les nouveaux numéros du Semaine des restaurants de Denver 2013 sont une indication.

Visiter DenverLe neuvième événement annuel de l'a eu lieu du 23 février au 8 mars, au cours duquel 355 restaurants de la ville ont servi plus de 436 000 repas. Le poste de Denver rapporte que le nombre d'établissements participants et le nombre de repas servis représentent une augmentation marquée par rapport aux chiffres de l'année dernière, et même par rapport aux chiffres de n'importe quelle semaine du restaurant dans l'histoire de l'événement.

Comme les années précédentes, la Denver Restaurant Week 2013 impliquait un système à prix fixe dans lequel les 355 restaurants participants offraient un menu de trois plats au prix de 26,90 $ par personne, ou 52,80 $ pour deux personnes. Ce dernier prix a été choisi au début de l'événement pour une raison : c'est une référence à l'altitude notoirement élevée de Denver de 5280 pieds.

Selon le Journal des affaires de Denver, même la Denver Restaurant Week’s site officiel a connu la popularité croissante de l'événement, son nombre de visites sur la période atteignant près de sept millions. Le rapport note également que l'événement constitue une aubaine économique importante pour l'industrie culinaire de Denver, ainsi que la promotion du paysage des restaurants de la ville auprès d'un large public. Il est probable que cela le restera à l'avenir, car la Denver Restaurant Week 2014 devrait être un autre succès efficace, s'appuyant sur la croissance significative de cette année.


Baby Doe's Matchless Mine est probablement le restaurant de cette liste que je connais le mieux. Le restaurant donnait sur la I-25 et le centre-ville de Denver depuis son emplacement sur une falaise du côté ouest de l'autoroute. En grandissant, mon père disait toujours quelque chose comme “There’s Baby Doe’s” quand il le dépassait sur l'autoroute. Cela deviendra plus tard "là où les bébés biches étaient" quand il a été démoli en 2007.

J'ai toujours été perplexe quant au penchant de mon père pour cet endroit, après tout, il emmenait la famille au restaurant jumeau, The Chili Pepper, mais nous n'avons jamais mis les pieds à l'intérieur de Baby Doe. Peut-être que The Chili Pepper avait une meilleure nourriture et offrait la même vue grandiose que Baby Doe's. Même si j'étais une petite fille à l'époque, je me souviens encore de la vue éblouissante de la ligne d'horizon de Denver, en particulier des lumières scintillantes de la grande roue d'Elitch Garden. The Chili Pepper était aussi la première fois que je voyais un groupe de mariachis.

J'aurais adoré visiter Baby Doe & 8217s. L'entrée du restaurant a été conçue pour ressembler à un puits de mine qui conduirait les clients au bar ou à la salle à manger principale. Le restaurant a été conçu pour ressembler à un restaurant victorien typique et était orné de toutes sortes de souvenirs intéressants. Elizabeth McCourt Tabor (alias Baby Doe) est un peu une légende du Colorado et les murs du restaurant étaient en fait ornés de véritables certificats d'actions de la mine Tabor, de photos et de lettres de la famille Tabor. Il y avait une série de restaurants Baby Doe’s Matchless Mine à travers le pays, mais malheureusement, tous ont maintenant disparu.

Note aléatoire : des parties du restaurant démoli de Baby Doe ont été utilisées dans la construction d'un manoir à La Veta, dans le Colorado.


Denver Series – Restaurants préférés

Cela faisait un moment que je voulais faire cette série Denver et je m'y suis enfin mis ! Je ferai 2 autres articles qui incluent mes lieux de séjour préférés et mes activités préférées à Denver, alors restez à l'écoute pour ceux-là!

J'ai vécu dans le Colorado toute ma vie, mais cette ville change tous les jours. De nouveaux restaurants apparaissent tout le temps, donc je modifierai définitivement ce message au fur et à mesure que de nouveaux apparaissent ! Ceci est une liste de mes restaurants préférés qui servent tous des plats sans gluten et parfois même paléo sur leur menu. Quand vous viendrez dans le Colorado, vous verrez rapidement qu'il est sacrément facile de manger sans gluten ici ! Je ne suis pas coeliaque mais je reste loin du gluten et ce sont les endroits où je suis allé et je n'ai jamais eu de problème! Je ne manquerai pas de mentionner s'il s'agit d'une installation entièrement GF !

Juste BE Cuisine « Just BE ouvert récemment et ce restaurant incroyable est COMPLÈTEMENT paléo (ce qui signifie complètement GF et sans danger pour les coeliaques) ! Ils sont situés dans le magnifique quartier de Platte, à distance de marche du centre-ville et de LoHi. C'est tellement agréable de pouvoir entrer dans un restaurant qui propose des options comme un petit-déjeuner burrito ou un sandwich ou un chili vert ou un hamburger incroyable et tous les ingrédients sont de haute qualité, sans céréales et sans gluten, donc vous n'avez rien à craindre si vous avez des restrictions alimentaires ou auto-immunes. Et ils ont même mis un verre au menu inspiré d'une de mes recettes ! Vous pouvez également créer votre propre bouillon d'os pour que je puisse en boire un tout au long de la semaine ! Vous allez adorer cet endroit !

Café Rivières et Routes – Ce café incroyable et magnifique fabrique presque tout à la maison, même leurs sirops de café. Mais leur menu est ce qui se démarque vraiment. Ils proposent des options sans gluten, végétariennes, végétaliennes et paléo disponibles tous les jours et ils ont même une friteuse entièrement sans gluten pour toutes leurs délicieuses friandises et collations. Jusqu'à présent, j'ai essayé un incroyable muffin à la crème de baies sans gluten, un beignet entier, et leur sandwich au petit-déjeuner aux biscuits au cheddar sans gluten m'a donné envie de m'évanouir du bonheur. De loin le meilleur sandwich au petit-déjeuner que j'aie jamais eu. Et les propriétaires de cette boutique sont d'une gentillesse incroyable. Si vous êtes à Denver, allez soutenir cette petite entreprise. Ils méritent tout l'amour du monde !

Sol entier – Ce spot de bol de smoothie 100% bio est LE MEILLEUR !! Ils n'abusent pas de tout avec des sucres inutiles, ils laissent simplement les ingrédients parler d'eux-mêmes. Tout dans leurs bols est biologique, sans gluten et sans produits laitiers. Et il est géré par des gens vraiment incroyables, ce qui me rend encore plus excité de commander chez eux !

Quiero Arepas – Quiero Arepas a commencé comme un food truck, puis est devenu un espace à Avanti dans le LoHi. C'est un camion/restaurant entièrement sans gluten partageant une cuisine d'inspiration vénézuélienne. Les arepas ont mon cœur, mais leurs arepas sont au-dessus des autres ! Ils fabriquent leurs arepas à partir de masa sans OGM et ne les font pas frire pour qu'ils soient légers, moelleux ET croustillants ! Essayez mes favoris comme le Reina Pepiada ou le Pabellón ! Et assurez-vous d'avoir un accompagnement de leurs plantains sucrés et essayez une noix de coco fraîche concassé ou l'un de leurs incroyables jus de fruits !

Cuisine de l'île d'Ohana Si vous êtes un fan de poke bowl, ce petit restaurant de Denver est un incontournable ! C'est le meilleur coup que j'ai eu à Denver! Ils ont un menu limité, mais ce qu'ils proposent est incroyablement frais et savoureux. Vous trouverez des bols de poke de thon avec l'assaisonnement le plus délicieux sur le riz. Et si le riz n'est pas votre truc, vous pouvez toujours obtenir votre poke avec du chou frisé.

Marché moderne – Ce restaurant rapide et décontracté permet de manger sainement sur le pouce tellement plus facilement ! J'y vais chaque semaine pour prendre une assiette de poulet avec des pommes de terre et une salade de roquette. Mais ils ont aussi un excellent choix de pizzas et de wraps GF. Et de très bons cookies GF. Ils sont également disponibles chez DIA dans les halls B et C ! Ainsi, la prochaine fois que vous serez à l'aéroport, vous n'aurez pas à prendre une décision de merde et à aller chez McDonald's. Pas question, mec!

Racine vers le bas – Un de mes restaurants préférés pour emmener mes amis sans gluten et paléo ! Ils ont un restaurant dans les Highlands, mais honnêtement, je préfère davantage leur emplacement à DIA dans le hall C. Chaque fois que je vais à l'aéroport, ce qui est assez souvent, j'arrive tôt et je prends un brunch avant de quitter la ville ! Je reçois presque toujours leur hamburger sans pain et avec des frites de patates douces!

Maison sociale Bacon – Ce restaurant des Highlands propose une tonne d'options sans gluten et paléo! Leurs bénédictins sont incroyables et ils ont un côté de bacon GF incontrôlable! Vous pouvez également obtenir un plateau de différentes sortes de bacon! Chaque fois que je reçois un bénédictin, je demande le mien sur des légumes sautés et c'est tellement bon ! J'aime vraiment leur espace et ils ont un joli patio extérieur avec de nouvelles boutiques qui apparaissent tout autour ! C'est un quartier très prometteur !

Pizza de Patxi – Incroyablement génial pizza sans gluten! Gardez à l'esprit que cette installation n'est pas GF, donc cela ne fonctionnera pas pour vous si vous êtes coeliaque. Mais ils ont l'une de mes pizzas GF préférées de tous les temps. C'est une croûte mince et gigantesque ! J'ai mangé une assez grande quantité de toute cette pizza et je n'en ai jamais eu mal au ventre. Mais attention, cette pizza est addictive. Et c'est plus cher, donc ce n'est pas la meilleure dépendance pour le portefeuille.

Ester’s J'ai été agréablement surpris quand j'ai mangé leur pizza sans gluten chez Ester, car je ne suis pas fan du reste de leur menu. Ils n'ont pas beaucoup d'options GF et c'est un restaurant de quartier, il est donc jonché d'enfants, mais leur pizza GF moelleuse est IMPRESSIONNANTE. Je recommande vivement d'essayer leur pizza aux figues et au prosciutto. C'est une bombe.

Deby’s Sans Gluten « Je n'ai eu l'occasion de manger dans ce petit magasin qu'une seule fois, mais c'est incroyable et COMPLÈTEMENT sans gluten. Ils ont des horaires spécifiques, alors planifiez à l'avance et allez-y tôt si vous voulez des beignets! Ils ont également une tonne de pâtisseries, de pain et d'autres produits salés parmi lesquels choisir! J'ai eu leur pain à la cannelle et c'était le meilleur pain GF que j'ai probablement jamais eu!

Olive & amp Finch Eatery – Ils ont maintenant 2 emplacements et je recommande vivement d'aller à l'emplacement de Cherry Creek car il dispose d'un peu plus de places de stationnement et de sièges. Ce restaurant et cette boulangerie hachent des hachis incroyables et quelques produits de boulangerie GF parmi lesquels choisir. Quand j'habitais juste à côté, je courais parfois là-bas pour un dîner à emporter et je prenais leur paella et c'était TELLEMENT BON.

Potager – C'est officiellement l'un de mes restaurants préférés à Denver (mis à jour 2021) !! Ce restaurant est phénoménal, je l'aime de tout mon cœur. Les plats sont incroyablement frais, les saveurs sont hors de ce monde et vous pouvez obtenir la plupart des choses sans gluten. De plus, le personnel et les propriétaires se soucient vraiment de leurs invités et de leur expérience. Va ici. Vous ne le regretterez pas. Et prenez le poulet !!

Racine vitale C'est un restaurant entièrement végétalien et même si je ne suis pas végétalien, j'adore cet endroit. C'est dans un super quartier avec de nombreux endroits et magasins accessibles à pied, et ils rendent le fait d'être végétalien incroyable! Je recommande fortement le coréen BBQ Veggie “Wings” et le Falafel Wrap!

Ash’Kara Si vous aimez la cuisine méditerranéenne, vous adorerez ce restaurant. Leur houmous est mon préféré à Denver, surtout lorsqu'il est garni de leur feta marinée et de leur shawarma de chou-fleur ! Incroyable!

Garde & Grace « Je pense que c'est le meilleur steakhouse de Denver ! Faites-leur savoir que vous êtes GF et ils peuvent vous aider avec le menu ! Obtenez certainement la tarte aux pommes GF parce que c'est génial! Et obtenez le cocktail de betteraves !

La 9ème porte « Je ne suis pas un grand fan des petites assiettes, mais ces petites assiettes d'inspiration espagnole ont du punch. J'adore cet endroit pour une soirée entre filles ou pour un happy hour.

Sushi Den/Izakaya Den – Sushi Den et Izakaya Den sont reliés par la même cuisine mais ont des menus légèrement différents. Je préfère Izakaya Den et leur ambiance, surtout leur bar à l'étage. Ils ont une tonne de sushis avec des options GF! Et des cocktails géniaux !

Le Plimoth – Ce nouveau restaurant de style américain apporte de délicieuses saveurs et textures à la table. Ce n'est pas spécifiquement sans gluten là-bas, mais vous pouvez facilement demander à votre serveur de vous aider à naviguer dans le menu pour trouver ce qui fonctionne pour vous et vos besoins alimentaires !

Évasion Gluten – J'ai essayé cet endroit pour la première fois lorsque ma belle-sœur m'a acheté un gâteau entier pour mon anniversaire. Et c'était MAGNIFIQUE !! Le gâteau était riche, moelleux et moelleux (ne vous faites pas préparer, j'ai utilisé ce mot) et le glaçage était parfait. J'ai pu congeler le gâteau et le retirer plus tard et c'était toujours aussi incroyable ! Je veux y retourner pour essayer une poignée d'autres articles, mais je n'ai pas eu le temps. Je les recommande vraiment pour des événements spéciaux, mais je sais qu'ils ont beaucoup d'autres choses à choisir comme du granola, des bagels et des beignets ! J'ai besoin d'y retourner et d'essayer plus! Et ils sont aussi une installation complètement GF !!

Hashtag Je ne m'aventure pas beaucoup dans le quartier de Stapleton, mais ce restaurant me donne envie d'y aller tout le temps. Tellement heureux qu'un lecteur recommande ce restaurant et m'a dit d'obtenir le « juste les pourboires » a parce que c'était incroyable ! Il s'agit d'un restaurant sœur de l'un de mes steakhouses préférés Guard & Grace (dont je parle ci-dessous) et ils utilisent les conseils de steak de première qualité Guard & Grace. Comme j'essaie de rester à l'écart des œufs, j'ai demandé à la place de ne pas manger d'œufs ni de légumes et j'ai sérieusement léché mon assiette. J'étais légitimement triste quand ce repas s'est terminé. Ce n'est pas un restaurant sans gluten, alors demandez à votre serveur quelles sont les options. Ils ont une tonne d'éléments de menu vilains et mauvais pour vous, mais ils ont beaucoup d'omelettes, de hachis, de tacos et de bénédictins créatifs parmi lesquels choisir!

Petits déjeuners/brunchs favoris :

    – Dès que j'aurai une photo de ces incroyables beignets et gaufres mochi, j'ajouterai cet endroit en haut de ma liste. Cet endroit est entièrement sans gluten et la gaufre mochi vous séduira! C'est outrageusement bon ! – Les meilleures crêpes GF de tous les temps et une tonne d'options sans gluten ! Vous pouvez également mélanger et assortir vos bénédictins ! « J'habitais juste à côté de ce restaurant et j'y allais constamment » et je le fais toujours, honnêtement ! Construisez votre propre brouillage et obtenez définitivement la saucisse sur le côté ! Ils ont également une boulangerie avec quelques options GF. – PAS un restaurant – appeler les commandes à l'avance. Ils ont le meilleur petit pain à la cannelle GF que j'ai eu en ville! Ils ont aussi des gâteaux et des cupcakes et d'autres friandises GF. – Ce restaurant est un restaurant sœur de Root Down, ils ont donc des tonnes d'options GF. Ils ont aussi de délicieux cocktails et vous pouvez y manger pour le dîner. ET ils ont des concerts et des spectacles le soir pour en faire une expérience encore plus amusante ! Je suis allé à une soirée dansante des années 90 et c'était incroyable!

Cafés favoris :

    – Boutique entièrement paléo & GF avec café, boissons, petites bouchées et quelques plats pour le déjeuner! Vous devez essayer leurs macarons au chocolat cru! – Obsédé par ce café ! Ils ont leur propre lait d'amande de cajou fait maison pour votre préférence de café! – Leur café est INCROYABLE. Ils sont juste à côté de l'Université de Denver, donc ils sont assez occupés, mais ils valent vraiment la peine d'attendre. – J'adore l'ambiance de ce café ! Ils ont aussi de la nourriture et des cocktails! « J'aime ce café principalement pour son emplacement. C'est dans le quartier des arts de Santa Fe où il y a une tonne de magasins et de magasins ainsi que beaucoup d'art à regarder! – J'adore le quartier dans lequel se trouve ce café et l'intérieur est adorable. Obtenez le GF Financier. C'est fantastique.

Déjeuner/Dîner favoris :

    – C'est un autre endroit dont j'ai besoin de prendre une photo pour qu'il puisse figurer en haut de ma liste ci-dessus. Ce lieu de déjeuner est INCROYABLE. Des ingrédients propres, des options sans gluten/végétalien/sans produits laitiers, et les viandes et plats d'accompagnement les plus délicieux. Vous pouvez construire un bol comme vous le souhaitez et peu importe ce que vous choisissez, il sera frais et absolument merveilleux ! – Un immense espace avec toutes sortes de restaurants et de boutiques. Ils ont un café, une boulangerie, un comptoir de chocolat, de viande et de fruits de mer, une pizza et une poignée d'autres magasins. J'adore y aller pour le déjeuner car tout le monde peut choisir parmi ce qu'il veut au lieu d'un seul menu. Mon préféré est Green Seed pour une salade ou un curry incroyable géant! – Il s'agit d'un restaurant latino-américain de Dim Sum qui propose un menu rempli d'entrées sans gluten et un chariot contenant des tonnes de petites assiettes sans gluten! – J'adore cet endroit. C'est super petit et ils ne prennent pas de réservations, alors préparez-vous tôt ou préparez-vous simplement à attendre dehors pendant un moment. Obtenez certainement l'agneau et les plantains frits! – C'est l'un de mes restaurants de prédilection pour un bon hamburger et des frites. Je demande mon hamburger sur des légumes verts et j'ai toujours un accompagnement de frites de patates douces! – C'est le restaurant jumeau de Cholon, qui est un très bon restaurant. Ils ont une tonne d'options GF et des cocktails vraiment créatifs. Leur menu change continuellement mais ils ont toujours de délicieux curry et ailes! – Ce restaurant d'inspiration latine est assez nouveau à Denver dans un quartier super mignon de LoHi. J'ai récemment essayé les carnitas, leur poulet et le ceviche de thon germon et les trois étaient incroyables. Je recommande vivement de prendre le ceviche, c'était phénoménal. Et essayez leurs agua frescas maison et ajoutez-y même un verre de votre alcool préféré ! – Délicieuse cuisine italienne que vous pouvez associer à leur incroyable carte des vins. – vient d'ouvrir en 2021 dans le quartier de Wash Park et cela a été une bouffée d'air frais dans cet ancien bloc Gaylord. Super ambiance, assez bonne nourriture et boissons savoureuses! – Restaurant jumeau des restaurants ci-dessus, juste de l'autre côté de la rue. J'y vais pour les petites assiettes et les ramen. Obsédé par leurs ramen par une nuit enneigée. Ils ont une tonne d'options GF - obtenez définitivement le Hamachi Carpaccio. – Un autre restaurant de curry thaïlandais rapide avec des options GF ! – J'adore ce restaurant ! C'était ma première introduction à la cuisine cubaine et je suis immédiatement tombé amoureux des plantains à cause d'eux. Allez certainement au restaurant au lieu du restaurant rapide et décontracté (Cuba Cuba Sandwicheria) car c'est un restaurant vraiment cool niché dans deux maisons communicantes. Des boissons incroyables, des chips de plantain et certainement le Lechon Asado (que j'ai fait dans mon dernier livre de cuisine inspiré par eux) ou le Ropa Vieja! (anciennement appelé Pinche Tacos) – C'est de loin mon endroit préféré pour les tacos à Denver. Chaque taco que j'ai eu là-bas est exceptionnel. Vous ne pouvez pas vous tromper ! Allez à l'emplacement à Highlands, c'est un peu plus grand, donc il y a moins d'attente.– J'ai eu Hopdoddy la première fois quand j'étais à Austin et j'étais TELLEMENT heureux de les trouver à Union Station au centre-ville. Leurs hamburgers sont incroyables! – Tapas avec la meilleure vue de la ville et cocktails super délicieux!

Desserts favoris :

    – Cupcakes GF disponibles, et ils sont beaux et gros ! Obtenez leur tôt ou commandez à l'avance! – Cupcakes GF disponibles. – Cupcakes GF et barre de yaourt glacé ! Je viens d'essayer cet endroit récemment et c'était l'un des meilleurs yaourts glacés que j'aie jamais eu! De plus, vous pouvez ajouter un cupcake GF à votre yaourt glacé. C'est gagnant là-bas. – Ils ont un énorme menu pour le dîner avec une tonne d'articles GF, mais j'y vais généralement juste pour le dessert! Obtenez le gâteau au chocolat fondu! « Je ne suis pas un grand amateur de glaces, mais elles ne manquent jamais ! Et l'emplacement est dans ce pot à lait en étain géant emblématique avec une cour super mignonne, donc c'est juste un endroit amusant pour sortir. Pas GF mais ils ont certainement des options. – Leur glace est incroyable et le propriétaire avait l'habitude de s'entraîner dans ma salle de sport, donc je sais à quel point elle est cool et à quel point elle aime ce qu'elle fait. Ils ne sont pas GF, mais ils ont le choix entre plusieurs options.

Lieux de cocktails :

    – Ce restaurant latin propose non seulement une excellente cuisine, mais il a également son Mercado Margarita, qui est ma margarita PRÉFÉRÉE à Denver! « Je viens d'y aller en 2021 et c'est un endroit adorable à Cherry Creek avec de très bonnes boissons ! – Je ne suis pas venu ici, mais j'ai entendu de bonnes choses pour les cocktails ici – Cet endroit a plusieurs bars au même endroit (je préfère sur le toit, j'aime mieux les boissons là-haut) et ils ont un menu et ambiance vraiment amusants. – Je ne connais rien à ce bar, mais il a l'air chic et exclusif, donc ça peut être amusant d'y aller !! – L'un de mes bars à cocktails préférés à Denver. On a l'impression que vous parlez facilement et que tout le monde est de retour à l'ère de la prohibition. Ils ont aussi des cocktails à l'ancienne qu'ils préparent à l'ancienne. C'est une expérience super amusante! « Je ne suis pas venu ici, mais leur site Web est génial, alors j'espère que c'est aussi un bon signe pour leurs cocktails.

Les endroits où je ne suis pas allé, mais dont j'ai entendu parler sont incroyables (Je n'ai pas vérifié ces menus pour voir s'ils sont sans gluten ou non):

    – Jazz ET cuisine délicieuse – cuisine de rue asiatique inspirée – De la ferme à la table – De la ferme à la table – De la ferme à la table – Cuisine mexicaine – Cuisine indienne

J'espère que cette liste vous aidera à planifier votre prochain voyage à Denver ! N'oubliez pas de consulter mes activités préférées et mes meilleurs endroits où séjourner !


J'ai travaillé comme cuisinier à la chaîne pendant COVID, et j'aime honnêtement mon travail

Restaurant Diaries est une série hebdomadaire mettant en vedette quatre personnes différentes travaillant dans l'industrie. Chaque semaine, vous entendrez l'un d'eux, d'un agriculteur à Winters, en Californie, à un éducateur en vin à Chicago. Le chroniqueur de cette semaine est Peter Steckler qui trouve sa place en tant que cuisinier à la chaîne à Orme d'Amérique à Denver alors qu'il vit les hauts et les bas des fermetures et des restrictions de restaurants.

Je suis assez nouveau dans l'industrie. J'ai obtenu mon emploi actuel de cuisinier à la chaîne chez American Elm, un restaurant de quartier à Denver, en avril. Je dirais que plus d'un tiers de mon expérience en restauration est venu du fait de la pandémie, et je ne suis allé à American Elm que pendant COVID, donc je ne sais même pas à quoi ressemble un samedi soir normal ici.

Je sais ce que c'est quand il est fermé pour manger à l'intérieur, cependant, et quand il est ouvert à 25% et 50%. Comme partout, nous avons connu des montagnes russes de restrictions et de fermetures. Nous venons de sortir de la dernière fermeture, qui a commencé en novembre, et nous sommes maintenant autorisés à avoir une capacité de 25 %. À peu près à la même époque, nous avons installé six serres chauffées et nous avons eu des radiateurs pour chacune de nos cinq tables d'extérieur - nous soufflons au propane - donc presque du jour au lendemain, nous sommes passés de presque personne au restaurant à un volume décent entre à l'intérieur et à l'exterieur. Nous avions 2 894 couvertures en janvier 2020. Cette année, nous en avions 2 415. Nous n'avons donc perdu que 16 % environ. Le quartier soutient vraiment ce restaurant et remplit les tables quand elles sont disponibles.

Nous sommes également en train de postuler pour le programme de certification 5 étoiles de l'État. [Note de l'éditeur : la certification d'État 5 étoiles est un programme dans certains comtés du Colorado qui permet aux entreprises comme les restaurants et les gymnases d'augmenter leur capacité intérieure en montrant qu'elles vont au-delà des ordres de santé publique. À Denver, il permet aux entreprises de rouvrir progressivement et d'augmenter leur capacité après avoir atteint certaines directives et certains seuils.] Il s'agit d'un tout nouveau programme, nous essayons donc toujours de déterminer ce que nous devons faire, mais nous pensons que nous devrons peut-être espacer davantage les tables, nous concentrer sur la recherche des contacts clients et améliorer la ventilation de l'air.

Depuis que nous avons rouvert pour les repas à l'intérieur, nous recherchons activement des cuisiniers à la chaîne. Nous avons trois à cinq personnes dans la cuisine pendant la semaine et six à sept le week-end. C'est en fait le moment idéal pour embaucher car le marché regorge de talents et les gens ont besoin de travail. Mais il y a toujours l'incertitude. C'est l'hiver dans le Colorado, et bien qu'il ait été doux jusqu'à présent, les mois les plus enneigés et les plus froids pourraient arriver. Je me demande également : « Allons-nous encore fermer ? » Chaque fois qu'une nouvelle restriction sur les restaurants tombe, c'est triste et démoralisant dans la cuisine, surtout compte tenu de qui les fermetures affectent le plus. Les cuisiniers de niveau inférieur et les lave-vaisselle voient leurs heures réduites. J'ai eu une promotion au cours de l'été, je suis un cuisinier à la chaîne de niveau supérieur, donc je ne suis plus horaire. Je me sens en sécurité, mais je me sens définitivement coupable d'avoir du travail alors que d'autres n'en ont pas.

Bien que je sache que ce sera difficile pendant un certain temps, il est réconfortant de savoir que les propriétaires et la direction ici se sont engagés à garder le restaurant ouvert et à trouver de nouvelles sources de revenus. Pour ce faire, ils ont essayé tellement de choses. Les kits de repas à domicile ont été énormes – à un moment donné, nous préparions 500 de ces repas emballés entièrement cuisinés par semaine. À l'époque, c'était la seule façon pour les gens de « manger à l'extérieur » quand ils ne pouvaient pas vraiment manger à l'extérieur. Dernièrement, nous en avons fait environ 300. Et puis il y a la vente à emporter et la livraison, ce qui, je pense, était un petit élément pour le restaurant avant, mais maintenant c'est beaucoup plus gros. Et nous avons un autre service de kits de repas qui consiste davantage à préparer les ingrédients à cuisiner à la maison, et il y a aussi une animation latérale pour smoothies et un food truck. Chacun n'est qu'une couche de plus pour la survie, et toutes ces choses ensemble peuvent rendre ce travail écrasant.

J'ai 24 ans et je suis assez nouveau dans le secteur de la restauration, mais travailler pendant COVID m'a assuré que c'est là que je veux être. J'ai trouvé quelque chose pour lequel je suis bon. Il y a quelque chose à propos d'exécuter un bon service, de communiquer avec mes collègues, de cultiver de bonnes expériences pour les clients, j'adore ça. Et cette période incertaine m'aide à grandir. Cela m'ouvre les yeux sur les façons dont les restaurants peuvent être créatifs et trouver de nouvelles sources de revenus. Beaucoup de responsabilités m'ont été imposées en raison des circonstances - je me suis mobilisé pour aider à l'exécution, à l'organisation et à la réalisation des kits de repas - mais j'ai tellement appris.

Je ne peux pas dire si d'autres jeunes ressentent la même chose. Je ne sais pas l'effet que cela aura sur la prochaine génération, et si oui ou non ils seront réticents à rejoindre l'industrie en raison de la façon dont les restaurants ont été durement touchés. Mais d'autres industries sont également durement touchées, pas seulement les restaurants. En ce moment, avec le restaurant ouvert et les places extérieures se remplissant et le soutien que nous avons obtenu pour tous les programmes à emporter, mes collègues sont heureux d'être ici et ils travaillent si dur. Les gens veulent toujours travailler dans les restaurants, et j'en fais partie.


Les meilleurs restaurants de Denver de Triple D

Si vous prévoyez un voyage à Denver, mettez les arrêts préférés de Guy Fieri sur votre liste des incontournables.

Photo par : Citizen Pictures

Photo par : Citizen Pictures

Photo par : Citizen Pictures

Photo par : Citizen Pictures

Photo par : Citizen Pictures

Photo par : Citizen Pictures

Taverne des Highlands

Visitez ce bar de quartier pour des bouchées « scandaleuses ». Guy a apprécié le Tavern Tots et le Bombshell Sammich avec du pastrami maison, du fromage suisse, un œuf au plat, de la salade de chou et de la moutarde brune sur du pain de seigle. Pour des délices croustillants, essayez les couennes de porc, qui, selon Guy, étaient les meilleures qu'il ait jamais eues.

Cowboy atomique

L'Atomic Cowboy abrite à la fois Denver Biscuit Co. et Fat Sully's Pizza. Guy a apprécié le sandwich au biscuit feuilleté Elmer avec mégot de porc fumé et sauce barbecue maison. Chez Fat Sully's, Guy a adoré la croûte mince et croustillante de l'énorme pizza de 26 pouces, qui est faite sur commande.

Barbecue coréen Dae Gee

Compte tenu de la scène culinaire du Colorado, Guy était certain qu'il pourrait trouver un endroit pour barbecue coréen. Dae Gee (qui signifie &ldquopig&rdquo en coréen) n'a pas déçu. Les foules affluent ici pour le barbecue coréen illimité, qui propose une gamme alléchante de viandes et d'accompagnements (bulgogi de bœuf, bulgogi de poulet, crêpes au kimchee, galettes de poisson et plus encore). &ldquoExceptionnel,&rdquo Guy a déclaré de la fête.

Café Brésil

Ce petit endroit branché sert des plats sud-américains contemporains remplis de saveurs fraîches et vibrantes. Les convives se dirigent ici pour des plats favoris comme les bolinhos, un aliment de base brésilien qui a rendu Guy accro. De la purée de patates douces, des crevettes, des œufs, deux salumis espagnols et trois types de fromages sont pétris ensemble (avec des flocons de chili rouge et de la Sriracha pour un peu de piquant), puis transformés en boules et frits.

Tocabe, un restaurant indien d'Amérique

Tocabe n'est ni un diner, ni un drive-in, ni une plongée. Pourtant, Guy l'a quand même visité sur Triple D à cause de la salsa hominy décrochée. Tocabe apporte une interprétation moderne à la cuisine amérindienne pour les habitants chanceux de Denver - le pain frit, les côtes de bison et les tacos indiens débordants sont tous des incontournables.

La petite boutique de curry de Biju

Guy ne pouvait s'empêcher de grignoter cet ingrédient de base de ce restaurant : des feuilles de curry fraîches mélangées à un mélange d'épices et de piments forts pour créer la base robuste qui démarre tous les bols du sud de l'Inde servis ici. Les convives peuvent choisir entre du bœuf, du poulet et des plats végétariens.

Houblon & Tarte

Avec un nom comme Hops & Pie, ce n'est pas un choc que ce joint de Denver se spécialise dans la bière et la pizza. Cependant, Guy a été pris au dépourvu par l'un des éléments du menu et mdash la tarte à la poitrine braisée à la bière. Son verdict était que la pâte était « juste remarquable » et que le contraste des saveurs (pensez à la poitrine, au bacon, au jalapeño mariné et à l'oignon caramélisé) était « de la dynamite ».

Maria Empanada

La chef-propriétaire Lorena Cantarovici a déménagé d'Argentine avec 300 $ en poche et une soif d'empanadas de sa patrie en tête. En 2011, elle a ouvert ce spot et prépare maintenant jusqu'à 1 500 empanadas par jour. Ces beautés enrobées de pâte sont farcies d'une garniture savoureuse de bœuf haché assaisonné, d'oignons et de poivron rouge. &ldquoIt&rsquos light &hellip simple that&rsquo ce qu&rsquo est censé être un empanada&rsquo,&rdquo Guy a déclaré.

Interdiction

La plupart des bars de Denver proposent une sorte de hamburger, mais Prohibition propose un plat un peu plus unique et haut de gamme que la norme : un burger de côtes courtes braisé au balsamique créé par le chef cuisinier Toby Prout. La côte juteuse et cuite lentement a rapidement gagné le sceau d'approbation de Guy.

Service alimentaire Steuben

L'endroit était autrefois un garage automobile, mais maintenant c'est un restaurant de quartier servant de tout, des plats du sud aux favoris italiens. Guy a adoré le rouleau de homard débordant, tandis que les clients apprécient les frites coupées à la main, le poulet rôti et les côtes levées avec une viande si tendre qu'elle tombe juste de l'os.

Le n°3 de Sam

Guy est passé sur Triple D pour rendre visite à un favori des téléspectateurs, Sam's No. 3 Diner. La signature Kickin' Green Pork Chili est servie sur tout, des frites aux hamburgers en passant par le bien-aimé Kitchen Sink Burrito. Attention - ce burrito est rempli de bacon, de jambon, de saucisses, de champignons, de poivrons verts et même de viande gyroscopique.

Axes

&ldquoPas votre restaurant grec moyen en aucun cas»,&rdquo Guy a déclaré à propos d'Axios, où la propriétaire Telly Topakas s'inspire des recettes traditionnelles de la patrie et les peaufine avec des touches modernes (pensez à des plats plus légers sans autant d'huile). &ldquoOù est-ce que ça a été toute ma vie ?&rdquo Guy a demandé des côtes d'agneau délicieusement carbonisées, qui sont associées à une purée de pommes de terre à l'ail et à la feta rôties, des oignons, des poireaux, des champignons et du fenouil.


Barreau de l'année

La famille Jones, LoHi

La Family Jones Spirit House est difficile à cerner, et c'est précisément pourquoi nous l'aimons - une distillerie, un bar et un restaurant combinés, chacun avec un talent au sommet de leurs jeux respectifs pour diriger le plus grand navire. Le distillateur Rob Masters donne le ton ici avec son imposant alambic en cuivre, perché bien en vue au-dessus du bar en demi-lune en bas. Les experts du bar Amanda Houghtaling et Nick Touch sont derrière les boissons, faites avec des spiritueux et des crèmes et des arbustes maison. Et le chef Tim Dotson crée un menu qui se marie bien, mais qui se tient aussi très bien tout seul. Rencontrez la scène des bars de Denver 2.0. Dans une ville qui a produit suffisamment de cocktails extravagants et de sodas à la vodka, cette nouvelle combinaison du Family Jones est une touche rafraîchissante.

Gagnant du prix du lecteur du bar de l'année : Barre Helix, RiNon


Les plats les plus emblématiques du Colorado

Avec ses vastes plaines, ses montagnes rocheuses et ses lacs sereins, le Colorado offre des panoramas assez époustouflants, mais saviez-vous que la cuisine régionale est tout aussi diversifiée et captivante ? Voici quelques-uns des plats par excellence de l'État et les meilleurs endroits pour les marquer.

Relatif à:

Photo par : ADAM LARKEY PHOTOGRAPHY ©2016, Television Food Network, G.P. Tous les droits sont réservés

Photo de : Scottie Davison & copyScottie Davison Photography

Photo par : Marc Piscotty ©© 2011 Marc Piscotty

Photo par : Jessica Grenier ©Jessica Grenier Photographie

Photo par : ADAM LARKEY PHOTOGRAPHY ©© 2016, Television Food Network, G.P. Tous les droits sont réservés

Photo par : ADAM LARKEY PHOTOGRAPHY ©2016, Television Food Network, G.P. Tous les droits sont réservés

Photo par : ADAM LARKEY PHOTOGRAPHY ©2016, Television Food Network, G.P. Tous les droits sont réservés

Photo par : ADAM LARKEY PHOTOGRAPHY ©© 2016, Television Food Network, G.P. Tous les droits sont réservés

Rocky Mountain mange

Fondue d'agneau

L'agneau est l'un des aliments les plus célèbres du Colorado. Ainsi, alors que les steaks d'Elway's, un quatuor de magasins carnivores nommés en l'honneur de l'ancien quart-arrière des Denver Broncos, sont des tranches exceptionnelles de bœuf magnifiquement assaisonné qui valent bien une folie, jetez votre dévolu sur les côtelettes d'agneau et la fondue. Le démarreur de la liste des seaux défile un trio de côtelettes légèrement gaies - l'agneau provient de Mountain States Rosen, un ranch de Greeley - qui exposent une chair remarquablement tendre et étranglée par la saveur. Les côtelettes n'ont vraiment pas besoin d'un acolyte, mais la fondue au fromage chaude, crémeuse au poivre Jack et parsemée d'une variété de piments frais, donne en quelque sorte envie de la sniffer. Il a été dit par beaucoup que le Colorado revendique le meilleur agneau du monde. Les côtelettes d'Elway sont la preuve qu'elles ont raison.

Côte de bœuf

Huîtres des montagnes Rocheuses

Le Colorado est vénéré pour son ciel bleu éclatant, ses pistes de ski enneigées, son apparat sans fin de soleil, ses sommets imposants et son climat de bière sans précédent. Et pour le meilleur ou pour le pire, l'État est également loué pour ses huîtres des Rocheuses, autrement connues sous le nom de boules de taureau. Franchement, ils goûtent beaucoup le poulet et ne sont pas aussi exotiques que certains pourraient le penser, mais les visiteurs qui insistent pour mordre la balle devraient se mettre les boules au mur et faire le pèlerinage au Bruce's Bar à Severance, un petit ville au nord de Denver "où les oies volent et les taureaux pleurent". Un aliment de base affable depuis les années 1950, Bruce's sert ses paniers signature d'huîtres des montagnes Rocheuses, panées et frites, dans des variétés de taureau ou de bison, et juste au cas où un barrage de testicules frits ne remplirait pas votre allocation de graisse, réconfortez-vous dans le fait que les paniers arrivent également chargés de frites. Boule.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation d'Adam Larkey

Macaroni au homard et fromage

Morue Noire Miso

Canard Braisé

Double Johnny Burger

Le hamburger à deux doigts de My Brother's Bar, une taverne d'angle vieille de plusieurs décennies et dépourvue de signalisation, est l'équivalent d'un artefact culinaire. C'est un aliment de base depuis plus de 40 ans, courtisant les Denverites et les résidents avec son duo de fines galettes pavées de fromages suisses et américains bien fondus, un frottis de fromage à la crème et d'oignons grillés, le tout niché entre deux moitiés de pain parsemée de graines de sésame enveloppées en papier ciré. Cela ne nécessite vraiment pas d'embellissements, mais si vous insistez sur des fioritures supplémentaires, il y a un plateau de condiments d'accompagnement rempli de bols de pepperoncini, d'oignons crus, de cornichons, de relish et plus encore.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Ben Haley

Boulettes de soupe

Frites à la Truffe

À 17 $, les frites vénérées de l'Ajax Tavern, le lieu de prédilection d'Aspen, sont une folie, mais tout le reste à Glitter Gulch l'est aussi. Et à vrai dire, l'Ajax élève l'humble pomme de terre à des hauteurs vertigineuses, car ses frites emblématiques coupées à la main, avec la peau et bronzées sont servies dans un cône en forme de V apparemment sans fond. Les frites, aspergées d'huile de truffe, parsemées de persil et garnies de crumbles de Grana Padano, sont tout simplement légendaires : vous verrez même des célébrités mettre leur régime au bord du trottoir pour se livrer à la gourmandise.

Photo gracieuseté de la taverne Ajax

Burrito Relleno Chili étouffé

Presque rien ne personnifie mieux l'obsession de Denver pour les burritos dodus que ce poids lourd chili relleno d'El Taco de Mexico, une modeste vitrine - aux couleurs du drapeau mexicain - qui distribue les meilleures bombes intestinales enveloppées de tortillas de la ville. Il existe plusieurs combinaisons de saveurs, mais le numéro relleno, un chili légèrement pané et frit fourré dans une tortilla grillée déjà renflée de haricots frits et de riz, est le chant des sirènes du joint. Faites ce que tout le monde fait à Denver et étouffez-le avec le chili vert sensationnel de la cuisine, une poignée de fromage blanc, une poignée de coriandre et d'oignons et une vague généreuse de salsa vibrante, vous comprendrez pourquoi il y a des gémissements d'euphorie après chaque mordre.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Lori Midson

Brioches à la cannelle

Bifteck au sucre

Il y a beaucoup d'héritages d'antan au Bastien's Restaurant, un steakhouse rétro de Denver qui évoque les jours de Dino, Frank et Sammy avec le décor d'un souper club du milieu du siècle et des cocktails qui rappellent une époque où les vodka martinis faisaient fureur.Peu de choses ont changé au cours de ses 75 ans d'histoire, y compris son légendaire steak saupoudré de sucre, une tranche épaisse de bœuf grillé ornée d'une fleur et accompagnée d'une soupe ou d'une salade maison et d'une élection de patates, le gagnant dont la pomme de terre cuite deux fois.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Ruth Tobias

Crêpes renversées à l'ananas

Oeufs Pontchatrain

La pêche à la truite - lac, ruisseau, réservoir ou rivière - est l'une des activités de plein air les plus rituelles du Colorado, et bien que le clapet préféré du pêcheur soit généralement au menu pour le dîner (feu de camp et Kumbaya), Lucile's, une chaîne locale chaleureuse spécialisée dans Cuisine cajun et créole, trottant la truite pour le petit-déjeuner et le déjeuner, associant la prise de montagne poêlée à une paire d'œufs pochés drapés de sauce béarnaise, ainsi que du gruau, des pommes de terre ou un biscuit au babeurre glorieusement feuilleté. Assurez-vous également de prendre une tasse de café à la chicorée et à la caféine.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation d'Adam Larkey

Chien Elk-Jalapeno

Il y a douze ans, Biker Jim, alias Jim Pittenger, a ouvert un chariot à hot-dogs trompé sur le 16th Street Mall à Denver. Mais au lieu de servir des chiens d'eau sale, il a canalisé son côté farfelu, proxénète des saucisses de gibier exotiques à des spectateurs curieux, des ninjas adolescents et à peu près n'importe qui d'autre à la recherche d'une autre race de steak tube. Plusieurs chariots et un avant-poste de Biker Jim's Gourmet Dogs plus tard, les saucisses sauvages de Pittenger, en particulier sa saucisse de wapiti-jalapeno canonisée agrémentée de l'unification classique de gribouillis de fromage à la crème et d'oignons sués dans du soda, sont toujours le meilleur chien.

Photo gracieuseté de Biker Jim's

Tortelloni aux artichauts

À Rioja, un magnifique restaurant méditerranéen au cœur de Denver's Larimer Square (en copropriété avec son partenaire commercial Beth Gruitch), la chef exécutive (et titulaire du titre de meilleur chef du sud-ouest de la James Beard Foundation) Jennifer Jasinski propose un répertoire étoilé de plats qui évoquent des murmures audibles de rhapsodie. Parmi eux, aucun n'est peut-être aussi envoûtant que les tortelloni aux artichauts, un plat qui fait partie du menu depuis le premier jour. Les délicats coussins de pâtes faits à la main, la mousse crémeuse au fromage de chèvre parfumée à l'essence de truffe blanche, flottent dans un bouillon d'artichaut terreux si éthéré que personne ne reproche aux convives qui boivent le bol à sec.

Photo avec l'aimable autorisation de La Rioja

Enchiladas au fromage

Même les habitants du Colorado qui n'ont pas ouvert de Taco House depuis le lycée savent exactement quoi choisir : des enchiladas au fromage, trois par assiette, farcies de fromage jaune en plastique (peut-être américain, peut-être Velveeta, probablement les deux), leurs couches supérieures saupoudrées de les plus petits dés d'oignons et recouverts d'une sauce rouge que les joints de Littleton, Lakewood et Denver vendent au sachet. Tout ici, y compris l'assiette d'enchiladas, penche plus vers une palette de repas-partage de banlieue que vers les partis primitifs des politiciens, disons. Mais les enchiladas sont un incontournable du menu depuis plus d'un demi-siècle, et même si vous n'entendrez jamais personne oser les appeler "authentiques", elles incarnent l'étreinte réconfortante de l'enfance.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Lori Midson

Sopaipillas

Tout d'abord : la Casa Bonita à Lakewood est un piège à touristes, un labyrinthe à plusieurs niveaux de grottes de pirates, des groupes de mariachis omniprésents, des jongleurs de feu, des arcades, des magiciens maladroits, des spectacles de marionnettes plus maladroits, de fausses fusillades, un mec habillé en gorille qui poursuit les enfants qui hurlent, les pseudo arbres tropicaux et les mâles musclés plongeant d'une falaise, une cascade dans le dos. La nourriture? Fixez des attentes basses, car les trucs mexicains américanisés de style cafétéria qui sont posés dans votre assiette ne satisfont souvent pas les fantasmes de fiesta. La seule exception est les sopaipillas incroyablement délicieuses, des coussins gonflés de pâte à sucre qui, à côté des plongeurs des falaises, sont l'attraction vedette depuis plus de 40 ans nostalgiques. Bonus : les sopaipillas, qui sont gratuites avec chaque commande de nourriture, sont sans fond.

Photo gracieuseté de Food Network

Ruben

Il y a beaucoup de choses qui valent la peine d'être bourrées au Denver's The Bagel Deli and Restaurant, une épicerie juive qui est toujours aussi forte après trois décennies. Mais le Reuben, une pyramide corpulente de suisse fondue, de choucroute acidulée et de bœuf salé tranché à la main charnu avec des patchworks de graisse et pris en sandwich entre des tranches de seigle croquant, règne en maître. Sa taille imposante fait que la plupart des sandwichs du même acabit ont l'air anémiques, mais c'est une charcuterie qui est louée pour les assiettes qui se dressent en abondance, et étant donné l'élévation du sandwich, il est probable que vous vous dandiniez avec les restes.

Photo gracieuseté de The Bagel Deli and Restaurant

Ho Ho Cupcakes

Bien avant que les cupcakes ne deviennent un véritable engouement, il y avait le cupcake Ho Ho à City, O' City, un café branché au cœur du quartier branché de Capitol Hill à Denver, un endroit super cool pour les végétariens et les végétaliens pour manger d'abord le dessert. À vrai dire, même si vous êtes un cynique qui grince des dents à l'idée d'une finale sucrée qui n'implique ni beurre ni crème, vous deviendrez toujours dingue pour ce cupcake au chocolat végétalien hédoniste (mais sain) fourré de "crème à la vanille », coiffé d'une ganache au chocolat noir et ponctué d'un bouquet de glaçage à la vanille parsemé de pépites de chocolat.

Photo gracieuseté de Will Travel for Vegan Food

Rouleau de Homard

Steuben's n'est pas une cabane à quai. Ce n'est pas non plus un joint de fruits de mer. Loin de la côte du Maine - ou de n'importe quelle côte, d'ailleurs - c'est un restaurant urbain squatté sur une avenue bordée d'arbres dans le quartier Uptown de Denver, où l'humidité est mesurée par des pouces de pluie et des pieds de neige. Mais ceux qui pensent que, parce que Denver est enclavé, les fruits de mer frais ne sont pas répandus se trompent comme un poisson dans l'eau. Pour preuve, considérez le rouleau de homard de Steuben, un succès retentissant depuis le jour où le restaurant a ouvert ses portes il y a plus de dix ans. Un mariage de viande de jarret, de pince et de queue délimité par une quantité minimale de vinaigrette à base de mayo ponctué d'oignons et de céleri, le homard se trouve dans un petit pain à dessus fendu grillé et luisé de beurre. Le monticule de frites est également légendaire.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation d'Adam Larkey Photography

Slopper

Dans les années 1950, un habitué du nom de Herb Casebeer s'est rendu à la Gray's Coors Tavern à Pueblo et a demandé un plat qui n'était pas au menu : un hamburger recouvert de piment vert. Le joint a surnommé la création impromptue le Pueblo Slopper, et si vous vous trouvez à Pueblo - une ville où le Slopper dirige les guerres culinaires - vous ne devriez pas renoncer à l'opportunité d'affronter la défaite, ce qui est susceptible de se produire puisque la bête - dans un bol qui est apporté à la table chez Gray's a à peu près la taille d'une petite planète : deux galettes de hamburger, un gros coup de chili vert ou rouge parsemé de haricots (notre conseil est d'avoir les deux), un petit pain grillé, gluant Fromage américain, assez d'oignons pour faire pleurer une rivière à vos yeux et, si vous le souhaitez, un béguin de frites, que vous mélangez dans le lac de lave pimentée. Nulle part ailleurs qu'ici le bâclé et le baveux n'existent dans une telle harmonie Slopper-y.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation d'Adam Larkey

Frico Caldo

Si vous appeliez Frico Caldo de Frasca Food and Wine un gâteau aux pommes de terre, vous auriez raison. Mais ici, dans ce temple culinaire de l'exaltation, il ne serait pas absurde d'appeler le Frico Caldo - un aliment qui a ses racines dans l'Italie Frioul-La région de Venezia Giulia — la huitième merveille du monde. C'est le seul plat du canon des merveilles de la cuisine qui est une constante au menu depuis l'ouverture de Frasca à Boulder à l'été 2004, et peu importe le nombre de fois que vous le commandez, le saint mariage des pommes de terre fauves, des oignons doux et du frioulan crémeux fromage appelé Montaio continuera d'être le meilleur Frico Caldo que vous ayez jamais eu dans votre vie.

Photo gracieuseté de Frasca Food and Wine

Pâtes à la carbonara

Pain Plat Cochon + Figue

Pizza Tarte à la Montagne

En 1973, la ville de montagne d'extraction d'or d'Idaho Springs a lancé l'original Beau Jo's, un habitat rustique qui a présenté la pizza de style Colorado aux masses. Les Mountain Pies, comme on les appelle, sont moelleuses, panées et d'une épaisseur barbare (le za à la Chicago n'a rien sur ces bêtes), leurs croûtes - blanches, au miel de blé entier ou sans gluten - montées avec une épaisse couverture de fromage, l'une des onze sauces différentes et un choix de 36 garnitures énormes qui zigzaguent du pepperoni aux chips de chou frisé. Les pizzas, vendues à la livre, sont presque trop lourdes à soulever, ce qui en fait l'expression ultime de l'excès. Depuis la création de Beau Jo's, six avant-postes supplémentaires ont ouvert dans tout le Colorado, mais le pionnier d'Idaho Springs est toujours le meilleur endroit pour découvrir la tarte emblématique du Colorado dans le ciel.

Photo gracieuseté de Daniel Holton/Beau Jo's

Budino : Pizzeria Locale (Boulder et Denver)

Un dessert devrait être assez superlatif pour surpasser le plat homonyme d'un restaurant. Mais les fans du Butterscotch Budino de la Pizzeria Locale disent qu'il remplace les sensationnelles pizzas napolitaines du restaurant. Le dessert succulent comprend un pudding au caramel recouvert d'une couche de caramel légèrement salé, suivi d'une spirale de crème fouettée et de copeaux de chocolat. À l'emplacement de Boulder, le dessert addictif est servi comme un ravissement de 6 onces, tandis que les avant-postes de Denver satisfont votre envie de sucre avec un verre à liqueur de 2 onces rempli de pudding. La vie est courte. Commandez-en deux.

Photo gracieuseté de Pizzeria Locale

Salade de chou frisé et pomme : gland/chêne au quatorzième (Denver et Boulder)

Chien des Rocheuses

Oreilles de porc pad thaï

Que mangent les gens au Euclid Hall Bar and Kitchen lorsqu'ils veulent vraiment se défouler ? Les oreilles de porc, naturellement, un plat brillant conçu par le chef Jorel Pierce, qui a menacé un jour de retirer les friandises au porc encensées du menu. Il y aurait eu une rébellion s'il avait donné suite à son avertissement, car ces oreilles, un fouillis de chair et de cartilage incroyablement croustillants, sont l'un des plats les plus expressifs et les plus parfumés de la Mile High City. Les gribouillis, nappés d'une sauce au tamarin aigre agrémentée de piments, sont texturés avec le croquant des cacahuètes et garnis de germes de haricot mungo, de feuilles de menthe, de coriandre et de quartiers de citron vert, dont la somme se traduit par un jeu exaltant sur un vieux cliché .

Photo reproduite avec l'aimable autorisation d'Euclide Hall

Paëlla : Solera (Denver)

Il est impossible de résister à la paella, le plat national espagnol, d'autant plus lorsqu'il s'agit du travail manuel du chef-propriétaire de Solera, Goose Sorensen, qui régale les admirateurs de sa cuisine aux accents espagnols depuis 2001, lorsqu'il a ouvert son charmant restaurant et bar à vin. à Denver sur ce qui était alors un morceau d'asphalte peu recommandable. Mais ici, dans le sanctuaire amoureux de Sorensen, contrebalancé par l'un des patios les plus sereins de la ville, des plats comme la célèbre paella - des bouchées ambrosées de fruits de mer frais et des sphères de chorizo ​​espagnol se mêlant à du riz safrané et des herbes fraîches - peuvent faire les convives faible dans les genoux avec gratitude. Bonus : le dimanche soir, Sorensen adoucit l'affaire de façon exponentielle, offrant une poêle de paella, une assiette de viande et de fromage, un dessert et une bouteille de vin pour seulement 60 $ pour deux.

Photo gracieuseté de Solera

Odell 90 Shilling Ale

Le Colorado, au cas où vous ne l'auriez pas entendu, est le Saint Graal du houblon et de l'orge. C'est un État qui est ridiculement obsédé par sa culture de la bière, et avec plus de 150 brasseries artisanales estampées à travers la république - et plus encore - il n'est pas étonnant que les touristes construisent leurs séjours dans l'État uniquement autour de leur prochaine pinte. Pour une bière artisanale facile à boire qui représente la meilleure mousse de l'État, essayez le produit phare 90 Shilling Ale d'Odell, une brasserie basée à Fort Collins qui a été fondée en 1989. La bière ambrée de style écossais, avec un alcool raisonnable par volume de 5,3 pour cent, est doux, mi-corsé et irrésistiblement délicieux. Vous pouvez siroter cela - et de nombreuses autres bières artisanales - dans sa salle de robinetterie de Fort Collins, ou vous pouvez boire une pinte à Falling Rock Tap House, un fantastique bar centré sur la bière dans le quartier Ballpark de Denver qui verse 90 shillings à la pression, avec plus de 75 autres bières pression notables, le lieu de rencontre de la mousse très populaire trompe également 130 bières à la bouteille.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation d'Adam Larkey

Plaque gyroscopique

Pete Contos, comme le savent la plupart des habitants de Denver, est le fondateur de Pete's Kitchen, un restaurant grec 24h/24 et 7j/7 qui a vu à peu près tous les types de ventre jusqu'au comptoir pour des assiettes pleines de pommes de terre rissolées imbibées de beurre, d'omelettes farcies avec l'évier de la cuisine, des burritos pour le petit-déjeuner plus gros qu'un nouveau-né et l'assiette gyroscopique pour toujours, sa pièce de résistance. Le plateau, parsemé de fines lamelles d'agneau rôti à la broche, assaisonné aux couleurs vives, est accompagné d'une sauce tzatziki mouchetée de menthe, de pain pita et, pour faire bonne mesure, d'une pyramide de frites. C'est un spectacle qui peut sembler exagéré. Mais à 2 heures du matin, Pete est votre chemin pour réduire la gueule de bois.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Lori Midson

Double cheeseburger

Vous voulez des frites avec votre burger ? Regardez ailleurs. Rondelles d'oignons ? Pas ici. Des embellissements exagérés comme le foie gras ? Renifler! Vous connaîtrez Bud's Bar à Sedalia par le cortège de motos qui fait face à l'entrée de cette cabane en bord de route vieille de plusieurs générations qui propose une chose : des hamburgers. Et la cuisine les fait extraordinairement bien, faisant frire les fantastiques galettes sur le plat, giflant la viande avec du fromage américain fondant et servant à contrecœur un bol de cornichons et d'oignons, appelés ici garnitures superflues, sur le côté. Quelques personnes obtiennent toujours un seul ceux qui savent, obtiennent toujours un double à deux poings, un sac de croustilles Lay's et une bière froide qui, comme les hamburgers, est aussi familière que l'intérieur fané.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Lori Midson

Gourmandises

Oh, les histoires que nous pourrions raconter. Gaetano's, une présence indélébile depuis la vieille année 1947, a commencé sa riche histoire dans le nord de Denver en tant que joint de sauce rouge détenu et fréquenté par la mafia. Des messieurs – du genre avec lesquels vous ne plaisantez pas – se prélassaient dans le coin arrière du bar, des panaches de fumée s'échappant du bout de leurs gros cigares. La plupart d'entre eux maudissaient et buvaient avec abandon. Peu d'entre eux ont mangé, mais quand ils l'ont fait, cela impliquait généralement les délicieuses friandises par excellence du joint, des rouleaux de pâte aux teintes de cuivre gonflés de piments du Nouveau-Mexique rôtis enlacés autour d'un lien de saucisse italienne au fenouil. Comme la plupart des choses, Gaetano's a changé au fil des ans, abandonnant la majorité de ses plats classiques pour des créations plus modernisées, mais les Treats continuent de combler le fossé générationnel, une bouchée savoureuse à la fois.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Lori Midson

Nachos

Burritos à l'assiette, salades grecques, poulet au parmesan, hamburgers de bison - avec autant de classiques éprouvés sur le menu expansif de Racines, ce favori de Denver de 34 ans de l'ensemble plus formel sert un embarras de richesses culinaires. Mais pour les besoins de l'argument, si un convive doit choisir un dernier repas sur Terre, le choix est une évidence : Mile High Nachos. Fidèle à son nom, le patchwork de croustilles de maïs à haute altitude est généreusement recouvert de fromage, de haricots noirs ou frits, de pico de gallo, de crème sure, de guacamole, de salsa et, si vous vous sentez carnivore, de steak ou de poulet. Un peu miraculeusement, la cuisine parvient à s'assurer qu'il n'y a pas de puce nue dans la pile, ce qui signifie qu'au moment où les convives se frayent un chemin jusqu'au fond, la dernière bouchée est tout aussi chargée que la première.

Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Lori Midson

Plateau Apéritif

L'opulence du vieux monde abonde dans le magnifique Briarwood Inn, à l'ouest de Denver, malgré un chef relativement nouveau qui a modernisé le menu, le restaurant se prélasse dans l'antiquité de son plateau d'apéritifs signature, un festin à partager qui ne ressemble à aucun autre dans l'État. Avec un cocktail de crevettes et du beurre de saumon, une mousse de foie gras de rêve, une mousseline d'épinards, une compote de figues et une trempette crémeuse au cheddar du Wisconsin, c'est le genre de tartinade luxueuse qui continue de ravir les dames qui déjeunent, les couples canoodling et les enfants qui vivent leur premier bon -dîner excursion.


Au revoir Arcana, bonjour Supermoon

Le meilleur restaurant Boulder a fermé fin janvier pour être transformé en un nouveau restaurant d'inspiration asiatique. Supermoon commencera à servir en mai.

Chef Samuel McCandlessLa personne préférée pour qui cuisiner est sa fille de 10 ans. Elle est fan de boulettes, alors il a façonné une "station de boulettes" dans son ancien appartement et en a fait de nouvelles alors qu'elle se tenait à côté de lui, attendant de creuser.

Les boulettes étaient certainement différentes de la nourriture qu'il préparait à Arcana, un des meilleurs restaurants de Boulder axé sur la cuisine du patrimoine américain. Pendant des mois, McCandless et Arcana copropriétaire Elliott Toan avait joué avec l'idée d'un nouveau concept, quelque chose qui capture la cuisine qui les rend heureux ainsi que la joie et la jeunesse que la parentalité a fait ressortir en eux deux. Puis la pandémie a frappé. Ils ont réalisé que c'était le bon moment pour fermer un chapitre et en ouvrir un autre, alors en janvier, Arcana a fermé ses portes. Lorsque le restaurant de Walnut Street rouvrira en mai, il sera entièrement nouveau et s'appellera : Super lune.

«Ceci est absolument inspiré par ce qui s'est passé en ce moment – ​​pas tellement qu'il s'agit d'une pandémie, mais il s'agit de nous qui voulons vivre notre vie à travers notre travail d'une manière que nous avons l'impression de faire exactement ce que nous voulons faire, », dit Toan. "Nous canalisons les choses qui nous rendent le plus joyeux."

Supermoon servira une cuisine d'inspiration asiatique, avec un mélange de plats à partager et de plus grandes entrées. McCandless a divisé le menu en sept sections : petits pains, aliments frits, salades, accompagnements de légumes, nouilles (y compris les ramen) et assiettes plus grandes. Et, bien sûr, des boulettes. Il y aura beaucoup d'options et d'adaptations végétariennes et végétaliennes (McCandless était végétalien pendant une courte période).

Chef exécutif Samuel McCandless. Photo avec l'aimable autorisation d'Arcana

"Nous avons un menu amusant qui est des trucs que mes amis et moi voulons manger", dit McCandless. "J'aime que les gens se sentent inclus quand ils viennent."

Bien que les goûts du menu Supermoon de McCandless soient encore à venir, les plats au son intrigant incluent la salade d'algues (un mélange d'algues rouges et vertes, de daikon mariné et de fleurs de cerisier), le poulet frit à la coréenne avec une sauce gochujang et des gâteaux de riz épicés avec cari doré à la noix de coco, bok choy, champignons maitake, tatsoi et jalapeños.

Il y aura aussi des desserts d'inspiration asiatique, du gâteau au chocolat à base de pâte de sésame noir aux différentes saveurs de mochi. McCandless prévoit également une variante d'un pudding au caramel collant à base de gâteau mochi, de caramel au miso et de crème glacée au whisky japonais.

Remarques Toan : « Nous sommes attirés par la cuisine asiatique non pas parce que nous nous considérons comme des experts ou des représentants de la nourriture ou des cultures, mais parce qu'elle nous inspire. que quiconque à cette nourriture, mais nous allons nous y mettre et nous amuser avec.

Attendez-vous à ce que la fourchette de prix soit inférieure à celle d'Arcana, avec un style de restauration plus accessible en opposition à l'atmosphère gastronomique précédente. Les options de happy hour et de fin de soirée viendront probablement une fois que les restrictions pandémiques se seront assouplies. Jake Novotny, directrice des boissons au bar jumeau Jungle, supervise le programme des boissons, qui sera axé sur les cocktails.

L'espace est mis à jour avec le menu. "Arcana était une déclaration assez forte sur la gastronomie - un look luxueux et opulent, très raffiné. Cela aura plus de personnalité », dit Toan. "Le design est lié à l'une de mes inspirations, à savoir que j'ai ce fils de trois ans et que mon enfant intérieur s'est éveillé à travers lui…. Nous voulons toucher cette partie ludique, amusante, pleine d'espoir et créative qui vit vraiment dans nous tous." En pratique, cela se traduit par beaucoup de plantes, une palette de couleurs plus chaudes et plus foncées avec des touches de luminosité et une esthétique plus confortable. "Nous essayons de concevoir l'espace de manière à ce qu'il se sente bien à 50% [occupation] plutôt que d'avoir des tonnes d'espace négatif", ajoute Toan.

L'équipe d'Arcana a été occupée tout au long de la pandémie, pivotante, comme on l'appelle de nos jours. Tout d'abord, Toan a mis en œuvre un programme de soutien aux employés qui a vu une partie importante des pourboires aller directement au personnel licencié, totalisant environ 20 000 $ en aide financière. Ensuite, le restaurant a lancé un service de repas à volonté afin que tout le monde puisse accéder à la nourriture et que ceux qui ont les moyens puissent compenser les coûts et donner des fonds supplémentaires aux travailleurs. La cuisine s'est également associée à Conscious Alliance pour cuisiner et livrer des repas aux étudiants locaux, qui ont fini par préparer environ 1 000 repas par semaine via World Central Kitchen. « Cela nous a sauvés », dit Toan. Plus récemment, Arcana accueillait une série de pop-ups, dont la dernière était programmée avec la fermeture d'Arcana.

L'attention s'est maintenant entièrement déplacée vers l'introduction de Supermoon à la communauté.

Enfin, presque entièrement. L'équipe Arcana a également récemment lancé In-House Alliance (IHA), un service de livraison axé sur l'hospitalité pour les restaurants locaux indépendants qui ne sont pas bien desservis par les applications de livraison grand public. Actuellement, les convives affamés peuvent commander auprès de Jungle, Blackbelly et Santo. D'autres restaurants devraient bientôt être mis en ligne, y compris Supermoon. IHA emploie ses propres chauffeurs, qui sont tous des anciens ou actuels de l'industrie et qui reçoivent des heures garanties et un salaire minimum de 16 $ l'heure.

A la base de tout ce travail se trouve le concept de communauté. Toan envisage Supermoon comme un lieu de rassemblement, pas seulement pour la nourriture, mais pour des événements, y compris une programmation axée sur la famille le dimanche et de la musique live (quand il est sûr d'accueillir). "Nous voulons commencer à rassembler les gens, même si cela signifie revenir avec votre pod à l'extérieur de la maison", dit-il. « [Il s'agit] de rassembler la communauté, d'amener l'art dans l'espace. Créer une opportunité pour les gens de s'amuser d'une manière très sûre.


Cocktail à l'ancienne au basilic

Autant j'aime préparer de la nourriture et des cocktails à la maison à partager avec vous, je dois admettre que l'exploitation d'un blog culinaire offre des avantages que j'apprécie vraiment. Je suis invité à de nombreux événements presse car les blogs sont considérés comme faisant partie des médias d'information et bien qu'ils soient toujours amusants, certains sont plus exceptionnels que d'autres et une histoire sur l'événement se retrouvera souvent dans un article de blog. Cet article mettant en valeur un cocktail à l'ancienne au basilic n'était qu'un de ces événements.

La semaine dernière, j'ai été invité au restaurant 1515 pour goûter à leur menu et faire connaissance avec Rewind, leur bar récemment rénové et réinventé au rez-de-chaussée. Le restaurant 1515 est un incontournable de LoDo (Lower Downtown Denver) depuis près de vingt ans, mais ils ont fait un excellent travail de fusion avec le 21e siècle dans leur utilisation de la gastronomie moléculaire et des classiques à base de spiritueux du Colorado, y compris ce Basil Old Fashioned.

À notre arrivée, nous avons eu le choix entre deux cocktails spéciaux et ma voisine Amy (lorsqu'elle était sur place, nous l'appelons simplement la vice-présidente du marketing!) Le premier était une délicieuse limonade dure au citron brisé et à la framboise qui est certainement l'un de ces cocktails vers lesquels je pourrais généralement graviter. Sucré et acidulé avec l'un de mes fruits préférés, je savais que je l'apprécierais et je l'ai fait.

Ce cocktail comprenait des cristaux brisés d'azote liquide de citron et de framboise et bien que j'aie aimé l'effet, croyez-moi, je ne recréerai pas cette expérience d'azote liquide dans ma cuisine de si tôt, bien que je sois à peu près sûr que le cocktail sans cette garniture de spécialité apparaîtra J'espère que tu as compris. ??

Ce à quoi nous ne nous attendions pas, c'est à quel point nous aimerions tous les deux le Basil Old Fashioned. Si unique et pourtant si chaleureux et terreux aussi. Amy sera la première personne à admettre que lorsque nous nous sommes rencontrés, elle m'a probablement fait signe de croiser les doigts lorsque je lui ai suggéré d'essayer un cocktail au bourbon que j'avais préparé.

Qu'elle ait bouclé la boucle est excitant parce que j'aime le bourbon. Qu'est-ce qui a fait la différence pour elle ? Je ne peux pas le dire avec certitude, mais mon expérience a été que trop souvent les barmans versent trop de choses dures qu'ils veulent facturer 10 $ à 14 $ par boisson et je suppose que le rendre fort semble faire partie du forfait. Je suis plus léger sur le versage, je veux pouvoir goûter les composants et ne pas avoir un cocktail si lourd avec le composant d'alcool que tout le reste est perdu.

Les gens derrière le bar du Rewind Lounge ont bien compris ce cocktail, c'est tellement de choses. Élégant, sophistiqué et à la fois ancien et nouveau. Certainement une boisson à siroter et qui vaut enfin la peine d'être sautée pour l'un de ces fabricants de boules de glace de dernière génération. Non, vous n'avez pas à dépenser une fortune pour une machine sophistiquée, ce petit gadget fonctionne très bien pour moi !

J'ai fait d'autres cocktails avec des herbes, donc utiliser du basilic n'était pas une grande surprise et c'est tout simplement parfait avec le Fireside Bourbon Whiskey du Colorado et à la fois des amers d'orange et des segments d'orange mélangés.

Le propriétaire de Mile High Spirits, une distillerie de Denver, était à l'événement avec nous et j'ai eu la chance de réquisitionner une bouteille d'Adam, ce qui signifie vraiment que j'ai supplié une bouteille pour pouvoir préparer cette boisson. Bénis son cœur, il a quitté l'événement, a couru dans sa boutique et est revenu avec une bouteille de bourbon et une autre de la vodka que nous avons appréciée cette nuit-là - un homme selon mon propre cœur!

Le Fireside Whiskey est un Straight Bourbon âgé de 4 ans qui est fantastique. Extrêmement doux mais il conserve toujours toute la saveur robuste acquise après un vieillissement de plus de 4 ans dans des fûts de chêne blanc flambant neufs. Sa saveur et sa finition sont incomparables et je suis d'accord avec les autres critiques pour dire que Mile High Spirits a perfectionné le whisky du Colorado. Il n'est disponible que dans le Colorado et dans la plupart des plus grands magasins de Denver, mais si vous êtes hors de l'État et que vous souhaitez essayer ce cocktail, vous ne pourrez pas trouver le Fireside, mais assurez-vous d'utiliser un bon bourbon. .

Mile High Spirits a également une salle de dégustation à leur emplacement à 2201, rue Lawrence au centre-ville de Denver, si vous êtes du coin, vous devriez vous y rendre, je connais Amy et je prévois de le faire!

Avant la fin de la nuit, nous avons dégusté plusieurs plats délicieux dont la mozzarella de bufflonne, les coquilles Saint-Jacques, le bœuf Wagu 7X, le poisson en papillote (poisson en papier sulfurisé), une belle salade de perles balsamiques et un beau jubilé de cerises.

Alors que l'étage est gastronomique, le restaurant n'a pas de règles strictes et rapides, le débordement pourrait également trouver des clients au bar! Nous avons rencontré les propriétaires, le chef exécutif Gene Tang et sa femme Paula et ils étaient très aimables. Gene est originaire de Hong Kong et est venu aux États-Unis pour poursuivre des études en gestion d'hôtels et de restaurants à l'Université de Denver. C'est ici qu'il rencontre et s'installe avec Paula, originaire de Taïwan.

Nous avons également passé un très bon moment avec Rena qui non seulement nous a montré à tous comment fabriquer nos propres perles pour un cocktail au champagne aux fraises, mais nous a envoyé à chaque maison avec du Tapioca Maltodextim pour l'essayer dans notre propre cuisine.

Attendez, je vais probablement le faire ! Rena a utilisé de la liqueur de fraise pour ses perles, mais nous pensions toutes les deux que la crème de menthe serait aussi amusante. Si je les fais et ne fais pas exploser la cuisine (je plaisante!), Je partagerai dans un article comment les faire à la maison pour vos cocktails aussi. Accord?

Soit dit en passant, c'est aujourd'hui le début du dernier week-end de la Denver Restaurant Week où les restaurants de toute la ville proposent un menu spécial pour seulement 30 $/personne. J'ai adoré Rewind et je sais qu'avec d'excellents cocktails, une cuisine fantastique et un personnel amical et aventureux, vous pourrez vous détendre là-bas. La nourriture était fantastique, l'atmosphère chaleureuse et amicale et bien, évidemment, les cocktails étaient de grands gagnants, mettez-les sur votre liste de semaine de restaurant.

Essayez ce cocktail à la maison, mais si vous êtes à Denver et que vous cherchez un endroit agréable pour dîner ou simplement profiter d'un bon cocktail, assurez-vous de vous arrêter au restaurant 1515, vous ne serez pas déçu.

A quel point cette voiture est-elle jolie ? On m'a offert une nouvelle Toyota Rav4 à conduire pendant la Denver Restaurant Week et je n'ai pas dit non. Je dirai cependant que j'aurais peut-être dû accepter leur offre de me montrer des trucs. Heureusement, Amy a une voiture neuve et similaire, alors elle est venue à mon secours, sinon je n'aurais peut-être jamais réussi à la retirer. il de la rue. Ces voitures ont un milliard de cloches, de sifflets et de voyants d'avertissement, mais je pense qu'elles doivent en avoir un maintenant qui dit : « Placez le pied sur le frein pour démarrer la voiture à bouton-poussoir. »

Oui, ça m'aurait aidé ! Je suis tellement grand que je pense que je pourrais toujours utiliser plus d'espace pour les jambes, mais nous avons réussi à remercier Toyota d'avoir un volant réglable ou je n'aurais peut-être pas ! Je vais manquer une semaine de nouvelle voiture et de bonne nourriture, vous pariez que je serai de retour l'année prochaine !


Denver Restaurant Week était plus grand que jamais - Recettes

Grégory Alan Isakov
L'auteur-compositeur-interprète sud-africain et résident de Boulder, Gregory Alan Isakov, crée une musique indie-folk qui vit et respire. Auteur-compositeur incroyablement touchant dans son essence, Isakov est une race rare qui a besoin d'un peu plus qu'une guitare pour raconter une histoire qui vous laissera en larmes ou avec un sourire massif sur votre visage.

Tennis
L'équipe mari-femme&# xA0Patrick Riley et Alaina Moore constituent la pop nostalgique du tennis. Chouchous de la critique et piliers de l'indie, le duo a fait le tour du monde à plusieurs reprises. Il suffit d'écouter des mélodies indélébiles de “Nune aiguille et un couteau” de savoir que ce groupe est profond.

Illénium
Illenium n'a pas été à Denver très longtemps, mais en un temps relativement court, il a inspiré un public dévoué pour ses bangers EDM euphoriques. Vendant des nuits consécutives au Red Rocks Amphitheatre et dans des salles de toute la ville, Illenium &# x2014 également connu sous le nom de Nicholas Miller &# x2014 secoue le sol avec des basses à basse fréquence et scintille dans une décadence néon. Mieux connu pour ses remixes de morceaux préférés de la musique pop comme Halsey et les Chainsmokers, Illenium attire les ravers et les accros de la musique électronique grand public avec un enthousiasme enragé.

Nathaniel Rateliff et les sueurs nocturnes

GRIZ
Originaire de Detroit à l'origine, GRiZ pourrait bien être l'artiste électronique préféré de Denver&# x2019. Lorsque GRiZ a atterri à Denver, son hybride funk-électronique a pris d'assaut la ville. Autant Denver aime GRiZ, autant GRiZ aime Denver en retour. Chaque année, il apporte ses rares concerts de groupe en ville et apparaît pour des surprises uniques au hasard dans des endroits comme Milk Bar et Larimer Lounge. En plus de ses petits concerts, il est un incontournable des Red Rocks et une machine à funk connue pour utiliser son arme de prédilection, le saxophone.

DeVotchKa
Cet ensemble instrumental et vocal de quatre musiciens, dont le nom signifie « fille » en russe, était à l'origine un groupe d'accompagnement pour des spectacles burlesques. Ils se sont construit une suite à partir de nombreuses tournées nationales à l'appui de leurs disques auto-publiés avec des chansons comme "Comment ça se termine." Le groupe a été choisi en 2006 pour composer l'incroyable film "Little Miss Sunshine", qui a recueilli quatre nominations aux Oscars. DeVotchKa continue de s'imposer comme l'un des meilleurs groupes du Colorado.

Jolies lumières
Le Colorado a une place spéciale pour la musique électronique et cela est peut-être dû en partie à Derek Vincent Smith, ou, comme le monde de la musique le connaît, à Pretty Lights. Smith est impliqué dans la musique depuis qu'il est en huitième année, et au cours des dernières années, il a continué à étendre le son de la musique électronique avec son son distinctif, comme sur "Enfin en mouvement"਎t son éclairage incroyablement complexe et ses affichages laser lors de ses performances. Cimentant l'ajout d'instrumentaux en direct à ses spectacles, Smith continue de repousser les limites de la musique électronique et de tracer une voie pour l'avenir du genre.

Grand Gigantesque
Qui savait que deux personnes pouvaient faire autant de bonne musique ampoulée ? Dominic Lalli (saxophone/producteur) et Jeremy Salken (batterie) sont les membres de Big Gigantic, un groupe qu'ils ont formé ensemble à Boulder au début des années 2000. Ces deux-là se sont associés pour leur amour de la musique et ont construit un empire musical de fans dévoués, ou comme ils aiment appeler leur communauté, le "Big G Family." Le groupe, issu d'humbles débuts de producteur de chambre à coucher, a continué à collaborer avec de gros chiens comme Logic et ses collègues Denverite et le saxophone vantant GRiZ et ont leur série de concerts Rowdytown à guichets fermés chaque année au Red Rocks Amphitheatre.

Esmé Patterson
Esmé Patterson a commencé en tant que membre d'un groupe de Denver Paper Bird avant de décider de se lancer en solo et de partager son matériel original avec le monde de la musique. Son son, un mélange de folk et de pop avec une touche d'indie, l'a amenée à devenir une star de la scène musicale de Denver&# x2019s et au-delà. Patterson écrit sa propre musique et collabore constamment avec d'autres artistes comme Shakey Graves pour augmenter le volume de son son tout en étant capable de rester seule en tant que force de premier plan.

Le motet
Funky et jammy, le Motet s'enfonce dans un certain nombre de genres d'une manière qui assure votre arrivée rapide sur la piste de danse. Fondé en 1998, le groupe, qui compte désormais sept musiciens, a ravi le public de tout le pays dans de nombreux festivals et salles. Le groupe, qui a honoré Red Rocks à plusieurs reprises, a réussi à cultiver un culte dans leurs célèbres spectacles d'Halloween, en particulier parce qu'ils ont tendance à couvrir un groupe et, à leur tour, à habiller le rôle. Peu de groupes sont aussi amusants que The Motet, et à Denver, c'est tout sauf un secret.

Flobots
Ce groupe de hip-hop de Denver continue d'aider le monde à travers sa musique. Formé en 2000, Flobots a trouvé son succès en 2007 avec la sortie de "Vol avec outils" avec leur single "Guidons."ꃎtte même année, ils ont fondé Flobots.org (maintenant Youth On Record), une organisation dédiée à l'autonomisation des jeunes par le biais d'une éducation créative. Gagnant d'innombrables prix pour son travail dans la communauté, ce groupe continue de redonner à travers son service et sa musique.

Artistes de Denver à la hausse

Les Yawpers
Le rock ‘n&apos roll n'est plus mort grâce à des groupes comme les Yawpers. Ce groupe de trois musiciens de Denver a tiré son nom d'un poème de Walt Whitman. Les Yawpers jouent dans une configuration unique avec un batteur et deux guitares acoustiques qui créent un son vif et addictif. Le groupe a eu tout le monde de Fourche à Le magazine Rolling Stone en parlant de leur mélange désarmant de punk frénétique et d'Americana, c'est une musique pour laquelle vous ne pouvez pas vous asseoir.

Wildermiss
Qu'est-ce qu'il ne faut pas aimer chez Wildermiss ? Le groupe indie-pop est un cadeau qui continue de donner. Qu'il s'agisse de leurs morceaux bruts et émouvants comme un hit, 𠇌portez votre cœur” ou leurs spectacles à guichets fermés, Wildermiss est un ensemble complet d'un groupe émergent de Denver s'il en est un. Avec leur élan pur et leur suivi religieux, vous les entendrez sans aucun doute bien en dehors de l'encapsulation de la ville.

SoleilSquabi
SunSquabi a rapidement gravi le panthéon de la musique électronique à Denver depuis qu'ils ont joué leur premier set d'ouverture en 2011. Le trio, composé du batteur Chris Anderson, du bassiste Andrew Clymer et du guitariste Kevin Donohue, a trouvé sa place dans une basse lourde, électronique mixologie funk, rappelant d'autres contemporains de Denver comme GRiZ et Big Gigantic. Leur travail, culminant dans l'année dernière & aposs une performance en double tête d'affiche aux côtés d'OPIUO et la sortie de cette année & # x2019s "Instinct" voit un groupe qui ne vise que vers le haut.

Trev Rich
À toutes fins utiles, Trev Rich est le héros régnant de la ville natale du hip-hop. De ses jours de mixtape à sa participation au récent Spiderman: Dans le Spider-verse bande originale officielle, Trev Rich a eu Denver pour lui depuis le premier jour. Dans une ville avec incroyablement peu d'exportations hip-hop, principalement les Flobots, Trev Rich est également l'un des plus grands espoirs de Denver pour renverser cette idée.

Brent Cowles
Le rockeur aux cheveux longs connu sous le nom de Brent Cowles a déchiqueté du bon rock and roll à l'ancienne pendant un certain temps. Cowles, le fils d'un prédicateur, est l'un des meilleurs arrivants de la ville. Anciennement du groupe You, Me and Apollo, Cowles a trouvé plus d'accomplissement et de but dans la conduite en solo. Cela se voit, en particulier sur le premier album acclamé de Cowles "How to Be Okay Alone"."

Groupes locaux à surveiller

Les Veloutés
Les Velveteers éternellement lourds et bouillonnants sont parmi les actes les plus excitants de Denver le faisant aujourd'hui. Composé de Demi Demitro à la guitare et au chant, avec à la fois Adrian Pottersmith et John Demitro sur une batterie menaçante, l'énergie de ce groupe donne l'impression qu'elle vient de la pègre. Non seulement leur son est inquiétant, mais leurs spectacles en direct sont une émeute à plein régime, pédale au métal d'une époque.

Whitacre
Whitacre a été sur une voie rapide vers le sommet dans un laps de temps relativement court. Comparant leur style de folk-rock à “Weezer avec un banjo,” le groupe fait de la musique folk avec du mordant. L'idée originale du chanteur Paul Whitacre, le groupe est un groupe de musiciens robuste sans compromis injectant une épine dorsale dans la scène folk de Denver&# x2019.

Grottes lentes
Slow Caves est un rêve de rock indépendant. Existant quelque part entre les découvertes de blogs du début et une philosophie de surf aérée, Slow Caves a décollé à Denver entièrement selon ses propres termes.Ayant joué dans de grands festivals comme SXSW et Treefort, Slow Caves semble tout sauf destiné à percer le courant dominant en tant que chouchous nationaux de l'indie.

LVDY
Tout comme Whitacre, LVDY s'est rapidement hissé au premier plan de la scène musicale de Denver&# x2019. Leur musique de genre et leur présence charismatique sur scène a attrapé Denver par le col et n'a pas lâché prise. Après la sortie de leur premier EP  "Electricity", l'élan du groupe ne semble pas ralentir de sitôt.  

Marguerite
Beaucoup ont comparé Oxeye Daisy à une canneberge actuelle. La puissance et le magnétisme de la chanteuse Lela Roy&# x2019s voix, ancrée par les prouesses du groupe leur a ouvert la voie pour sortir l'une des versions locales les plus acclamées de l'année dernière&# x2014 leur premier titre éponyme. Le groupe n'est pas non plus redevable aux genres ou aux labels, Oxeye Daisy laisse les gens deviner, mais une chose est sûre, c'est toujours passionnant.

Kayla Rae
Kayla Rae se sent comme la fille prodigue R&B de Denver. Une voix aussi douce que du velours avec une sensibilité pop qui ne manque pas et une image plus cool que toi, Kayla Rae est la star du R&B dont Denver a désespérément besoin. Ecoute juste sa chanson “Pratique” et dire qu'elle n'est pas une star en devenir.

Mon corps chante électrique
My Body Sings Electric bouleverse le genre pop-rock, mélangeant des éléments de musique post-hardcore, indie et pop dans des vers d'oreille pétillants. Le cocktail musical a porté ses fruits en ouvrant des créneaux avec Imagine Dragons, Young the Giant et Bastille. Le groupe a récemment sorti une reprise de Post Malone&# x2019s “I s'effondre,” et si c'est une indication de la direction dans laquelle ils pourraient se diriger, nous sommes définitivement là pour ça.

Américains étranges
D'étranges Américains servent un plat chaud de pur rock américain ‘n&apos roll. Le groupe fait de la musique de cols bleus et de camions qui semble aller de pair avec le grand ouest américain. Avec des compositions étonnantes à l'avant-garde et des instrumentaux classiques qui soulèvent toutes les émotions de leurs chansons, Strange Americans n'a besoin que de la bonne pour prendre l'Amérique d'assaut.

Cerf-dragon
Pour les fans de rock blues dans la veine d'actes comme les Black Keys et Stevie Ray Vaughn, Dragondeer est votre solution locale. Avec un enchevêtrement de guitares et de basses à combustion lente, de tambours puissants, d'un harmonica et d'un chanteur principal&# xA0Eric Halborg&# x2019s ronflement, Dragondeer a un son qui a et continue d'infiltrer les oreilles des masses &# x2014 et son travail en leur faveur. Plus récemment, en sortant leur premier album complet, "Si vous avez le blues" Dragondeer a dépassé nombre de ses contemporains locaux pour devenir l'un des groupes de rock les plus prometteurs de la ville, sans exception. 

Explosions du passé

John Denver
Né Henry John Deutschendorf Jr., John Denver a changé son nom de famille en l'honneur de son état préféré, le Colorado. Il était un auteur-compositeur-interprète de renom ainsi qu'un acteur, humanitaire et environnementaliste. Il est décédé en 1997, mais reste un artiste acoustique populaire et l'un des artistes les plus vendus de tous les temps, y compris son ode au Colorado, "Rocky Mountain High."਎ntendez plus de sa musique incroyable ici.

Terre, vent et feu
Bien que ce groupe légendaire ait été formé à Chicago, trois de ses premiers membres &# x2014 Larry Dunn, Philip Bailey et Andrew Woolfolk&# xA0&# x2014 étaient originaires du Colorado. En fait, ils ont tous fréquenté le Denver&aposs East High School et ont continué à se produire dans l'État longtemps après l'obtention de leur diplôme. EWF est devenu l'un des groupes les plus titrés de tous les temps avec des tubes comme "Septembre"਎t "Etoile brillante"

Chute de feu
Boulder est connu pour beaucoup de choses, d'un hotspot entrepreneurial à un paradis pour les gourmets. C'est aussi un endroit où se sont formés des groupes célèbres, dont le groupe de rock Firefall. Le groupe a été fondé en 1974 et le nom a été dérivé du membre fondateur Rick Roberts qui s'est inspiré de Yosemite Firefall, une tradition estivale consistant à déverser une cascade de braises enflammées au large de Glacier Point dans le parc national de Yosemite en Californie. Avec des succès tels que "Vous êtes la femme"਎t " Souviens-toi juste que je t'aime" Firefall est un groupe dont Colorado est fier de faire partie.

Pain de Sucre
Qui ne commence pas à chanter la chanson "Dame aux yeux verts" quand vous l'entendez à la radio ? Le groupe de rock américain Sugarloaf est né à Denver au début des années 1970. Le groupe n'a duré qu'environ cinq ans avant que les membres ne partent poursuivre d'autres carrières musicales, mais nous sommes reconnaissants qu'ils se soient rencontrés à The Mile High City et nous ont gratifié de superbes airs rock comme "Don&apost appelez-nous, nous&apossallons vous appeler."